Extension Factory Builder
09/06/2010 à 09:22
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le port de Contonou en 2001. Le port de Contonou en 2001. © AFP

Les opérateurs économiques nigériens boycottent depuis lundi le port de Cotonou, au Bénin, par où transite l'essentiel de leur fret, pour protester contre des taxes douanières sur les huiles végétales, a-t-on appris mardi de source syndicale.

"Le boycott est effectif depuis hier (lundi)", a assuré sur les médias privés Chaïbou Tchombiano, secrétaire général du Syndicat des commerçants importateurs du Niger.

"Nous avons déjà demandé aux importateurs nigériens d'orienter très rapidement leurs marchandises vers les autres ports" de la région, a-t-il affirmé.

« Double taxation »

Les opérateurs nigériens dénoncent une "double taxation" à la suite d'une circulaire de la douane béninoise indiquant que les huiles végétales doivent être désormais dédouanées à Cotonou, alors qu'elles le sont déjà à leur arrivée à Niamey.

En mai, les Nigériens ont déjà temporairement boudé Cotonou pour protester contre cette mesure. Mais ils étaient revenus sur leur décision après qu'un émissaire dépêché à Niamey par le président béninois Yayi Boni avait donné "des assurances" sur l'annulation de cette mesure, a expliqué Mamane Salah, secrétaire général du Syndicat national des commerçants du Niger (SNCN).

"Malgré ces assurances, nous constatons que jusqu'à présent rien ne semble augurer du règlement de ce problème", a-t-il déploré.

Les opérateurs nigériens accusent le Bénin d'imposer des taxes sur les huiles "en violation des règles du commerce international et des conventions internationales privilégiant les pays enclavés comme le Niger".

Le Niger bénéficie auprès des pays à façade maritime de la sous-région d'un régime de taxes préférentiel, ce qui lui permet d'importer une très grande partie des produits destinés à sa consommation locale.

Le port de Cotonou est le plus proche de Niamey, à 1.000 km, mais il a souvent été boudé par les Nigériens, en raison notamment de mesures douanières.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Afrique Subsaharienne

Madagascar : des inondations font 19 morts et plus de 60 000 sinistrés

Madagascar : des inondations font 19 morts et plus de 60 000 sinistrés

La saison des intempéries se poursuit sur la Grande Île après l’épisode de la tempête Chedza en janvier dernier.  Depuis début mars, de fortes précipitations provoquent des[...]

Sénégal : l'ancien joueur du PSG Aliou Cissé nommé sélectionneur

On le pressentait, la Fédération Sénégalaise l'a officialisé ce jeudi matin : Aliou Cissé a été nommé au poste de sélectionneur des Lions de la Teranga.[...]

Burkina : le gouvernement autorise l'exhumation du corps supposé de Thomas Sankara

Le gouvernement de transition burkinabè a adopté mercredi un décret autorisant l'exhumation et l'expertise de la dépouille supposée de Thomas Sankara. Mais la procédure s'annonce encore[...]

Les 50 personnalités qui font la Côte d'Ivoire

À quelques mois de la présidentielle, prévue en octobre, et bientôt quatre ans après la fin de la crise postélectorale, "Jeune Afrique" s'est penché sur celles et[...]

Mali : l'ONU appelle les groupes rebelles à parapher l'accord d'Alger

Le Conseil de sécurité de l'ONU a appelé mercredi les groupes armés du nord du Mali à signer l'accord de paix conclu dimanche à Alger. Cet accord encore inachevé a [...]

Le trône d'okoumé

Décidément, le Gabon ne changera jamais... Sa classe politique, en tout cas. Ici se joue une sorte de Game of Thrones à la sauce nyembwe, où premier et second rôles changent sans cesse de[...]

Guerre contre Boko Haram : Idriss Déby Itno défie Abubakar Shekau

Le président tchadien, Idriss Déby Itno, a profité d'une visite de travail de son homologue du Niger, Mahamadou Issoufou, mercredi à N'Djamena, pour lancer un message à Abubakar Shekau. Le[...]

Mali : le Gatia, drôle de milice

Le Groupe autodéfense touareg imghad et alliés (Gatia) est devenu incontournable dans le Nord-Mali, mais son statut n'est pas clair. La présence de soldats dans une Mission de formation de l'UE prouverait[...]

Côte d'Ivoire : Fulgence Assi, c'est reparti pour la Fesci

Décideurs politiques, acteurs économiques, leaders de la société civile, personnalités des médias et de la culture... Jeune Afrique dresse la liste des figures les plus influentes[...]

Côte d'Ivoire : Paul Sika, photomaker et touche-à-tout

Décideurs politiques, acteurs économiques, leaders de la société civile, personnalités des médias et de la culture... Jeune Afrique dresse la liste des figures les plus influentes[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20100609091635 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20100609091635 from 172.16.0.100