Extension Factory Builder
04/06/2010 à 08:44
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le président malgache Andry Rajoelina, le 28 avril 2010 à Pretoria. Le président malgache Andry Rajoelina, le 28 avril 2010 à Pretoria. © AFP

L'Union européenne a décidé de suspendre son aide au développement, en raison de l'absence de progrès démocratiques depuis l'arrivée au pouvoir d'Andry Rajoelina, en mars 2009. L'action humanitaire est en revanche maintenue.

« L'UE considère que le transfert par la force du pouvoir survenu à Madagascar, le 17 mars 2009, constitue une violation flagrante de la démocratie et de l'État de droit », souligne un texte des 27 pays adopté en marge d'une réunion des ministres européens des Affaires intérieures à Luxembourg.

La feuille de route jugée « unilatérale » et « inacceptable »

L'UE avait ouvert des « consultations » sur le sujet qu'elle a décidé de clore, jeudi, jugeant que la feuille de route pour la transition proposée par les « autorités de fait » à Madagascar, qui prévoit la tenue d'élections le 26 novembre prochain, est « unilatérale » et « inacceptable ».

Madagascar est plongée dans une nouvelle crise depuis fin 2008. Elle a conduit à l'éviction, en mars 2009, de Marc Ravalomanana, qui vit depuis en exil en Afrique du Sud, et à son remplacement par M. Rajoelina, alors soutenu par l'armée.

Après des accords signés en 2009 à Maputo et Addis Abeba mais restés lettre-morte, une nouvelle tentative de médiation internationale s'est soldée par un échec, début mai à Pretoria.

Les mesures décidées jeudi auront pour effet de suspendre tout appui budgétaire accordé à Madagascar, ainsi que l'affectation de nouveaux moyens financiers au titre du dixième Fonds européen de développement. Elles n'affectent pas, en revanche, l'aide humanitaire et d'urgence, ni certains projets bénéficiant directement à la population.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Sur le même sujet
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Madagascar

Madagascar : apparition de la peste et mobilisation de l'OMS

Madagascar : apparition de la peste et mobilisation de l'OMS

L'OMS a annoncé l'apparition de cas de peste à Madagascar et mis en garde contre le danger qu'elle se développe rapidement dans la capitale Antananarivo.[...]

Madagascar : la SADC optimiste pour une réconciliation entre Hery et Ravalomanana

L'ancien président malgache Marc Ravalomanana, qui est toujours détenu dans le nord de Madagascar, a reçu la visite cette semaine des médiateurs de l'Afrique australe (SADC). Ceux-ci se sont dits[...]

Madagascar : une manifestation de soutien à Ravalomanana dispersée par la police

Une manifestation de soutien à Marc Ravalomanana, l'ancien président malgache, placé en résidence surveillée, a été dispersée samedi par la police au prix de quelques[...]

Madagascar : Lalao Ravalomanana appellent les Malgaches à "se lever" pour "libérer" le pays

La tension continue de monter à Madagascar depuis le retour de Marc Ravalomanana. Vendredi, sa femme a appelé les Malgaches à "se lever" pour "libérer" le pays.[...]

Madagascar : l'ancien président Marc Ravalomanana confiné à Diego Suarez

L'ancien président Marc Ravalomanana est confiné à Diego Suarez, dans le nord de Madagascar.[...]

L'UA dénonce une "provocation inadmissible" de l'ex-président malgache Marc Ravalomanana

L'UA a condamné mercredi les propos tenus par l'ex-chef d'État Marc Ravalomanana, juste après son retour d'exil à Madagascar, et qualifié de "provocation inadmissible" sa mise en[...]

Madagascar : le fils de Ravalomanana dénonce le "kidnapping" de son père

On est sans nouvelles de Marc Ravalomanana, l'ancien président malgache, arrêté lundi alors qu'il était de retour à Madagascar pour la première fois depuis sa chute en 2009. Son fils a[...]

Marc Ravalomanana de retour à Madagascar après 5 ans d'exil

Selon la presse malgache, l'ancien président Marc Ravalomanana est rentré sur la Grande Île dans la nuit de dimanche à lundi. Un rassemblement de ses partisans devant son domicile est attendu dans la[...]

Madagascar : Marc Ravalomanana n'a été pas été arrêté, mais "mis en sécurité"

De retour de son exil en Afrique du Sud, lundi, Marc Ravalomanana n'a pas été arrêté mais "mis en sécurité", selon Hery Rajaonarimampianina, le président malgache.[...]

Réchauffement climatique : la carte des 15 lieux les plus menacés d'Afrique

À l'occasion du sommet sur le climat organisé le 23 septembre à New York par le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, "Jeune Afrique" publie sa carte des 15 lieux les plus[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces