Extension Factory Builder
09/05/2010 à 09:37
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Les opposants centrafricains Martin Ziguélé (à dr.) et André Kolingba en juin 2005. Les opposants centrafricains Martin Ziguélé (à dr.) et André Kolingba en juin 2005. © AFP

L'opposant centrafricain Martin Ziguélé, Premier ministre de 2001 à 2003 et candidat à la présidentielle reportée à une date non fixée, s'est vu empêcher de prendre son avion de Bangui pour Cotonou par la police samedi soir, a-t-il affirmé.

"J'avais fini les formalités et je m'apprêtais à embarquer. La police de l'air et des frontières a alors retenu mes documents sans motif précis. Quelques instants après, un policier s'est présenté à moi, pour me demander de reprendre mes bagages parce que je ne pouvais plus voyager", a expliqué M. Ziguélé, joint à son domicile par téléphone.

"On a confisqué mon passeport"

"Selon lui (le policier), l'ordre venait du commissaire spécial de l'aéroport qui a confisqué mon passeport. Je l'ai cherché partout et je n'ai pas trouvé ce commissaire. Au moment où je vous parle je n'ai pas ces documents (passeport)", a précisé M. Ziguélé.

"Il s'agit d'un simple vérification, faite par la police de l'air et des frontières", a affirmé à l'AFP Fidèle Gouandjika, porte-parole du gouvernement, ministre intérimaire de la communication.

Simple "vérification"

"M. Ziguélé qui est rentré récemment d'un voyage de l'extérieur (il s'est rendu récemment en France ndlr) n'avait pas d'indications précises de police attestant qu'il est rentré par la voie normale. Après ces vérifications, ses documents lui seront rendus et il pourra voyager sans être inquiété", a conclu M. Gouandjika.

Figure de la scène politique centrafricaine, M. Ziguélé avait été candidat à la présidentielle 2005, poussant le président François Bozizé à un 2e tour.

Président du mouvement de libération du peuple centrafricain (MLPC), il a été investi par son parti pour la présidentielle 2010 prévue le 25 avril reportée au 16 mai, avant d'être reportée à une date ultérieure restant à déterminer.

Avant ce report, l'opposition n'avait déposé aucune candidature ni à la présidentielle ni pour les législatives, estimant qu'un nouveau recensement électoral était obligatoire. M. Ziguélé devrait donc être candidat à ce scrutin de même que l'actuel président François Bozizé et l'ex-président Ange Felix Patassé, renversé par Bozizé en 2003, qui avaient eux déposé des dossiers avant le report des scrutins.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Centrafrique

Desmond Tutu :  la Centrafrique est 'au bord du génocide'

Desmond Tutu : la Centrafrique est "au bord du génocide"

La Centrafrique est "au bord du génocide", s'est alarmé dimanche l'archevêque sud-africain Desmond Tutu, appelant ses habitants à pardonner pour "réapprendre à vivre ensemble[...]

Centrafrique : un prêtre assassiné dans le Nord

Un prêtre centrafricain a été tué vendredi dans la région de Paoua, dans le nord de la Centrafrique, par des hommes armés assimilés aux peuls et à l'ex-rébellion[...]

Centrafrique : Patrice-Édouard Ngaïssona placé sous contrôle judiciaire

Coordinateur politique autoproclamé des anti-balaka, Patrice-Édouard Ngaïssona a été placé jeudi sous contrôle judiciaire.[...]

Carte interactive : voyagez en Afrique sans visa !

En vertu d'accords bilatéraux ou dans le cadre d'organisations sous-régionales, plusieurs pays africains ont supprimé l'obligation de visa d'entrée sur leur territoire. Grâce à une carte[...]

Misca : le Tchad annonce que tous ses soldats ont quitté la Centrafrique

Il n'y a plus de soldats tchadiens en Centrafrique. Mercredi, le Tchad a annoncé avoir achevé le retrait de ses troupes lors d'une cérémonie officielle présidée, à Sarh, dans le[...]

Rwanda - Centrafrique : à Bangui, le passé résonne dans l'esprit des soldats rwandais

Les violences intercommunautaires dans la capitale centrafricaine réveillent de douloureux souvenirs chez les soldats rwandais de la Misca. Qui tentent d'utiliser leur expérience pour apaiser les tensions.[...]

Jean-Yves Le Drian : "IBK doit négocier, Samba-Panza aussi"

Mali, Centrafrique, Libye... Le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, reconduit à son poste le 2 avril, est sur tous les fronts africains. Entretien avec un Breton sans états[...]

Centrafrique : des habitants fuient après des violences au passage d'un convoi de musulmans

La majorité des 7 000 habitants de Boguila, dans le nord de la Centrafrique, se sont enfuis dans la brousse en raison d'affrontements armés au passage d'un convoi de la force africaine escortant plus de 500 [...]

Centrafrique : heurts à Bria, au moins deux soldats de la Misca blessés

La ville de Bria été le théâtre de heurts entre des éléments armés et militaires des forces internationales (Sangaris et Misca). Deux soldats congolais de la force africaine ont[...]

Sommet UE-Afrique : les entretiens de Samba-Panza

Retour sur le déplacement de Catherine Samba-Panza, la présidente de la transition centrafricaine, à Bruxelles et Paris, lors du sommet UE-Afrique.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces