Extension Factory Builder
08/05/2010 à 18:30
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
L'enterrement d'Umaru Yar'Adua le 6 mai, auquel Goodluck Jonathan était absent. L'enterrement d'Umaru Yar'Adua le 6 mai, auquel Goodluck Jonathan était absent. © AFP

Le nouveau président du Nigeria, Goodluck Jonathan, a présenté samedi ses condoléances à la famille de son prédécesseur Umaru Yar'Adua à Katsina, au Nord, ville natale du défunt.

M. Jonathan était accompagné de son épouse Patience et d'une imposante délégation d'hommes politiques dont le président du Sénat, David Mark, des ministres, de hauts responsable du Parti démocratique du Peuple (PDP, au pouvoir) et des gouverneurs.

"Mon patron, mon frère, mon ami"

Habillé d'un boubou blanc, le président a écrit sur le registre de condoléances qu'a pu voir un journaliste de l'AFP: "c'est triste de devoir exprimer mes sentiments concernant la mort de mon patron, mon frère, mon ami qui m'avait demandé de le rejoindre pour diriger les affaires de ce pays", peut-on lire. "Je manque de mots pour exprimer mes sentiments personnels. Dieu les sait mieux. Qu'il repose en paix", ajoute-t-il.

Au domicile familial, il a rencontré séparément la mère du défunt et son épouse, Turai, qui l'avait empêché de rencontrer Umaru Yar'Adua quand il était malade.

Goodluck Jonathan avait déclaré publiquement n'avoir jamais pu voir le président depuis le 24 février lorsqu'il était rentré de deux mois et demi d'hospitalisation en Arabie Saoudite.

Les épouses de trois anciens présidents, dont deux veuves, étaient assises autour de Turai. C'est cette dernière qui recevait personnellement les visiteurs dans le grand salon de la maison familiale.

Absent des funérailles

Les hommes qui entraient dans la maison, pieds nus, devaient s'agenouiller devant la veuve du défunt pour lui adresser le salut traditionnel islamique local et sortir immédiatement. Seules quelques femmes proches de Turai restaient dans ce salon.

La sécurité autour de la maison était très stricte avec des dizaines de policiers et militaires armés et toute personne qui entrait pour présenter ses condoléances était minutieusement fouillée.

La télévision d'Etat NTA a été la seule chaîne autorisée à pénétrer dans la maison pour retransmettre en direct la visite du nouveau président. Et c'est elle, la veille, qui avait retransmis en direct l'enterrement de Yar'Adua au cimetière public de Katsina.

M. Jonathan, qui avait prêté serment le matin même, était absent des funérailles jeudi sans qu'aucune raison n'ait été fournie à son absence. Mais des milliers de personnes avaient convergé vers la ville millénaire pour rendre un dernier hommage au président décédé.

Umaru Yar'Adua, arrivé au pouvoir en mai 2007, est mort à l'âge de 58 ans mercredi soir des suites d'une longue maladie liée au coeur. Avant d'accéder aux plus hautes fonctions de l'Etat, Yar'Adua avait été gouverneur de Katsina depuis 1999.

Son vice-président Goodluck Jonathan a été chargé le 9 février par le parlement d'assurer l'intérim, après des semaines de carence du pouvoir, la maladie du président l'ayant immobilisé depuis novembre dernier.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Nigeria

Nigeria : sécurité renforcée pour l'investiture du président Buhari ce vendredi

Nigeria : sécurité renforcée pour l'investiture du président Buhari ce vendredi

La sécurité a été renforcée à Abuja à la veille de la cérémonie d'investiture du nouveau président du Nigeria, Muhammadu Buhari. De nombreux dignitaires é[...]

Akinwumi Adesina : "Je suis un maillon essentiel entre anglophones et francophones"

Cet agroéconomiste pragmatique a été élu, jeudi 28 mai, nouveau président de la Banque africaine de développement (BAD), succédant ainsi au Rwandais Donald Kaberuka. Voici[...]

Le Nigérian Akinwumi Adesina élu président de la Banque africaine de développement

Les 80 gouverneurs de la Banque africaine de développement, réunis ce jeudi 28 mai à Abidjan, ont choisi le Nigérian Akinwumi Adesina pour succéder au Rwandais Donald Kaberuka à la[...]

Nigeria : Boko Haram multiplie ses attaques avant l'investiture de Buhari

Le nouveau président nigérian Muhammadu Buhari, qui a fait de la lutte contre Boko Haram sa priorité de campagne, sera investi vendredi. En attendant, les exactions du groupe terrosite ne faiblissent pas :[...]

Nigeria : le premier producteur de pétrole en Afrique à court d'essence

La pénurie d'essence qui paralyse le Nigeria depuis près d'un mois serait sur le point de se résorber. Une entente entre les importateurs de carburant et l'État a été conclue lundi. Au[...]

Nigeria : 10 personnes tuées à la machette par Boko Haram

"Les assaillants sont arrivés dans le village (...) pendant que les habitants dormaient encore, et ils ont utilisé des machettes pour attaquer leurs victimes", a assuré un responsable local.[...]

Nigeria: raid des islamistes de Boko Haram, plusieurs civils tués

Les islamistes ont fait irruption dans la nuit de samedi à dimanche dans Gubio, située à 95 km au nord de Maiduguri.[...]

Nigeria : l'armée dit avoir tué des dizaines d'islamistes de Boko Haram

  L'armée nigériane a affirmé samedi avoir tué des dizaines d'islamistes du groupe armé Boko Haram et libéré 20 otages lors d'une opération dans un fief des[...]

Nigeria : affaibli, Boko Haram multiplie les attentats

Très affaibli depuis quelques mois par les opérations menées par l'armée nigériane et ses alliés, le groupe islamiste Boko Haram multiplie les attaques suicides. Dernier en date : mardi,[...]

Labour : Chuka Umunna, l'"Obama anglais", devra attendre

Après être parti sur les chapeaux de roue à la conquête du Labour, l'"Obama anglais" s'est retiré de la course. Dommage.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers