Extension Factory Builder
18/04/2010 à 10:50
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Un avion d'Air Sénégal sur le tarmac de l'aéroport international de Dakar. Un avion d'Air Sénégal sur le tarmac de l'aéroport international de Dakar. © AFP

L'espace aérien européen bloqué, ce sont plus d'un millier de voyageurs au départ du Sénégal qui n'ont pu prendre leur vol. Depuis jeudi, l'inertie la plus totale a gagné les compagnies, qui clouent tous leurs avions au sol en atendant la dispersion du nuage volcanique.

Plus de mille six cents passagers en partance pour l'Europe sont bloqués à Dakar en raison de la fermeture de l'espace aérien européen, touché par un nuage de cendres volcaniques, a-t-on appris samedi 17 avril auprès de la direction des Aéroports du Sénégal (ADS). Le nombre de "passagers prévus et qui ne sont pas partis" jeudi et vendredi en Europe est de "1634", selon un chiffre communiqué par la direction des ADS, qui dépend du ministère sénégalais des Transports aériens.

Les huit vols de compagnies européennes devant acheminer ces passagers ont tous été annulés, a indiqué la même source. La situation de samedi n'a pas été précisée.

"Des passagers (qui devaient quitter Dakar) ont été acheminés dans des hôtels" de la capitale sénégalaise en attendant que la situation change dans le ciel européen, avait indiqué à l'AFP un responsable des aéroports du Sénégal.

La paralysie du transport aérien due à l'immense nuage de cendres craché par un volcan islandais s'est aggravée samedi en Europe, plusieurs pays prolongeant la fermeture de leur espace, et l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI) a estimé que les dommages causés au trafic dépassaient ceux du 11-Septembre.

Depuis jeudi, les compagnies aériennes ont été contraintes d'annuler près de 36 000 vols (18 600 vendredi et 17 000 samedi), selon Eurocontrol, l'organisme européen pour la sécurité de la navigation aérienne.

Les uns après les autres, les gouvernements ont fermé leurs espaces aériens et leurs aéroports, bloquant des dizaines de milliers de voyageurs.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Sénégal

Pas de meeting pour le retour d'Abdoulaye Wade au Sénégal

Pas de meeting pour le retour d'Abdoulaye Wade au Sénégal

Le meeting programmé mercredi par le Parti démocratique sénégalais (PDS) pour le retour à Dakar d'Abdoulaye Wade n'aura pas lieu. Les autorités sénégalaises ont jugé[...]

Abdoulaye Wade de retour mercredi au Sénégal après vingt-deux mois d'absence

L'ex-président Abdoulaye Wade est attendu mercredi 23 avril au Sénégal. Il avait quitté son pays après sa défaite électorale en 2012.[...]

Sénégal : Karim Wade bientôt jugé pour "enrichissement illicite"

Karim Wade, le fils de l'ex-président sénégalais Abdoulaye Wade dont il fut conseiller et ministre, restera en prison où il croupit depuis un an en attendant son procès, prévu en juin,[...]

Affaire Karim Wade - Cheikh Diallo : "J'ai dit la vérité, rien que la vérité"

Ex-conseiller du président Abdoualye Wade, Cheikh Diallo a connu la descente aux enfers. Soupçonné par la justice d'être un complice de Karim Wade dans l'acquisition illicite de divers biens, il aura[...]

Carte interactive : voyagez en Afrique sans visa !

En vertu d'accords bilatéraux ou dans le cadre d'organisations sous-régionales, plusieurs pays africains ont supprimé l'obligation de visa d'entrée sur leur territoire. Grâce à une carte[...]

Mali : IBK au Sénégal, les raisons d'une visite

Le président malien, Ibrahim Boubacar Keïta, a fait une visite d'État au Sénégal, du 13 au 16 avril. Retour sur les raisons de cette visite.[...]

Sénégal : en attendant son procès, Karim Wade, en détention depuis un an, reste en prison

En attendant son procès, Karim Wade va rester en détention provisoire. En prison depuis un an jour pour jour, le fils de l'ancien président sénégalais, Abdoulaye Wade, sera jugé dans[...]

RDC : Abdou Diouf décoré du "Grand Cordon Kabila-Lumumba"

Arrivé à la fin de son mandat à la tête de l'Organisation internationale de la francophonie (OIF), Abdou Diouf a été décoré lundi soir à Kinshasa du plus haut grade de[...]

Amadou Alpha Sall : "Aucun pays n'est suffisamment éloigné pour être protégé d'Ebola"

Le virus Ebola continue de se propager en Afrique de l'Ouest. Parti de Guinée, il a notamment atteint le Liberia et des cas sont suspectés en Sierra Leone et au Mali. Interview du docteur Amadou Alpha Sall, directeur[...]

Sénégal : la déclaration choc de Karim Wade face à la Crei

En détention depuis près d'un an, Karim Wade, ex-ministre et fils de l'ancien président sénégalais Abdoulaye Wade, passe à l'offensive. Dans une déclaration, mercredi, il a[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces