Extension Factory Builder
18/04/2010 à 10:50
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Un avion d'Air Sénégal sur le tarmac de l'aéroport international de Dakar. Un avion d'Air Sénégal sur le tarmac de l'aéroport international de Dakar. © AFP

L'espace aérien européen bloqué, ce sont plus d'un millier de voyageurs au départ du Sénégal qui n'ont pu prendre leur vol. Depuis jeudi, l'inertie la plus totale a gagné les compagnies, qui clouent tous leurs avions au sol en atendant la dispersion du nuage volcanique.

Plus de mille six cents passagers en partance pour l'Europe sont bloqués à Dakar en raison de la fermeture de l'espace aérien européen, touché par un nuage de cendres volcaniques, a-t-on appris samedi 17 avril auprès de la direction des Aéroports du Sénégal (ADS). Le nombre de "passagers prévus et qui ne sont pas partis" jeudi et vendredi en Europe est de "1634", selon un chiffre communiqué par la direction des ADS, qui dépend du ministère sénégalais des Transports aériens.

Les huit vols de compagnies européennes devant acheminer ces passagers ont tous été annulés, a indiqué la même source. La situation de samedi n'a pas été précisée.

"Des passagers (qui devaient quitter Dakar) ont été acheminés dans des hôtels" de la capitale sénégalaise en attendant que la situation change dans le ciel européen, avait indiqué à l'AFP un responsable des aéroports du Sénégal.

La paralysie du transport aérien due à l'immense nuage de cendres craché par un volcan islandais s'est aggravée samedi en Europe, plusieurs pays prolongeant la fermeture de leur espace, et l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI) a estimé que les dommages causés au trafic dépassaient ceux du 11-Septembre.

Depuis jeudi, les compagnies aériennes ont été contraintes d'annuler près de 36 000 vols (18 600 vendredi et 17 000 samedi), selon Eurocontrol, l'organisme européen pour la sécurité de la navigation aérienne.

Les uns après les autres, les gouvernements ont fermé leurs espaces aériens et leurs aéroports, bloquant des dizaines de milliers de voyageurs.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Article suivant :
La peine de mort, un châtiment du passé

Article pr�c�dent :
Mois de fronde à Mohéli

Sénégal

Sécurité en Afrique : cinq choses à retenir du Forum de Dakar

Sécurité en Afrique : cinq choses à retenir du Forum de Dakar

Impulsé par la France, le Forum sur la paix et la sécurité en Afrique s'est tenu à Dakar les 15 et 16 décembre. À l'heure du bilan, voici cinq points marquants qui ressortent des éc[...]

Francophonie : règlement de comptes entre de l'Estrac et les autorités sénégalaises

Jean-Claude de l'Estrac, candidat malheureux au secrétariat général de l'OIF, est très remonté contre les dirigeant sénégalais et français. Explications.[...]

Terrorisme : à Dakar, Le Drian plaide pour une "alliance régionale, continentale et mondiale"

À l'ouverture du premier forum international sur la paix et la sécurité en Afrique, qui se tient à Dakar, Jean-Yves Le Drian, ministre français de la Défense, a appelé lundi les[...]

Sénégal : Aïssa Dione, de fil en aiguille

Avec ses tissus et ses meubles contemporains, fabriqués selon des techniques traditionnelles, la créatrice Aïssa Dione a conquis les plus grands couturiers et décorateurs à travers le[...]

Le forum de Dakar, un Davos de la sécurité en Afrique ?

Co-organisé par le ministère français de la Défense et par l’État sénégalais, le forum international sur la paix et la sécurité en Afrique aura lieu les 15 et[...]

Sénégal : Karim Wade enfonce le clou

L'ancien ministre sénégalais Karim Wade, poursuivi pour enrichissement illicite au Sénégal, et l'expert financier Pape Alboury Ndao, qui est à l'origine de certaines des accusations contre le[...]

Marocains et Sénégalais, frères spirituels

Témoins des solides liens cultuels et commerciaux entre le royaume chérifien et le Sénégal, des milliers de Marocains vivent à Dakar. Et ils y sont bien dans leurs babouches.[...]

Sénégal : à Dakar, ils ont rajeuni les jeudis

Dans la commune populaire de Ouakam, la maison des Petites Pierres sert de QG à un collectif d'artistes pluridisciplinaires. Plongée dans le Dakar underground.[...]

Sénégal : la décentralisation à Dakar, top ou flop ?

L'Acte III de la décentralisation a été promulgué pour rénover le code des collectivités locales (dont l'acte II date de 1996), avec pour objectif d'"organiser le[...]

CAN 2015 : les dix buteurs africains qui affolent les compteurs

Des valeurs sûres, des révélations et des come-back inespérés… Alors que la fin de l’année approche, certains joueurs africains squattent le haut du classement des buteurs des[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers