Extension Factory Builder
10/03/2010 à 11:57
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Agathe Habyarimana le 14 avril 1977 Agathe Habyarimana le 14 avril 1977 © AFP

Agathe Habayarimana, veuve du président rwandais assassiné en 1994, visée par une demande d'extradition de Kigali qui l'accuse d'avoir participé à la planification du génocide, a été entendue mardi comme témoin.

Agathe Kanziga, veuve Habyarimana, avait été interpellée, sur la base d'un mandat d'arrêt international émis par les autorités rwandaises, le 2 mars, peu après la visite du président Nicolas Sarkozy au Rwanda, avant d'être remise en liberté le jour-même.

Ressortie libre

Visée par une plainte du Collectif des Parties civiles pour le Rwanda (CPCR), elle a été entendue comme témoin mardi "pendant trois heures" par la section de recherche criminelle de la gendarmerie, a indiqué à l'AFP son avocat, Maître Philippe Meilhac, confirmant une information du Parisien.

Mme Habyarymana, qui a quitté le Rwanda le 9 avril 1994, "est ressortie libre en fin de journée, aucune convocation par les juges d'instruction n'étant à l'ordre du jour, ni de garde à vue", a relevé Me Meilhac.

Le mandat d'arrêt international à son encontre vise les chefs d'accusation de génocide, de complicité de génocide, d'association de malfaiteurs en vue de la commission d'un génocide et de crime contre l'humanité. Kigali doit maintenant présenter une demande formelle d'extradition.

Mme Habyarimana est fréquemment présentée comme un membre éminent de l'"akazu", le premier cercle du pouvoir hutu qui a planifié et mis en oeuvre le génocide.

L'interpellation d'Agathe Habyarimana était survenue cinq jours après la visite de Nicolas Sarkozy à Kigali, la première d'un président français au Rwanda depuis le génocide.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Rwanda

Ashish Thakkar, un businessman presque parfait

Ashish Thakkar, un businessman presque parfait

Partenaire du banquier Bob Diamond en Afrique, cet homme d'affaires anglo-ougandais bâtit sa légende en même temps que sa fortune. Enquête sur un réfugié autodidacte devenu grand patr[...]

Rwanda : où étiez-vous le 6 avril 1994 ?

Rescapée du génocide, la chorégraphe rwandaise multicarte Dorothée Munyaneza mêle tous les arts à sa disposition pour retranscrire ses souvenirs et confronter le spectateur à[...]

Jean-Damascène Habarurema, marathonien philosophe, entre la France et le Rwanda

Rescapé du génocide, ce Rwandais court le marathon pour la France et travaille sur une thèse de philosophie.[...]

Rwanda : Valentine Rugwabiza, de l'OMC à l'intégration est-africaine

Les femmes puissantes sont de plus en plus nombreuses sur le continent. Voici notre sélection - forcément subjective - des 50 Africaines les plus influentes au monde.[...]

Louise Mushikiwabo, héraut du Rwanda de Paul Kagamé

Les femmes puissantes sont de plus en plus nombreuses sur le continent. Voici notre sélection - forcément subjective - des 50 Africaines les plus influentes au monde.[...]

Philippe Meilhac, l'as du Rwanda

De confortables honoraires, une grande exposition médiatique, le tout dans un cadre juridique familier, hérité du temps des colonies... Quelles que soient la complexité des dossiers ou la[...]

Rwanda : Augustin Ngirabatware, génocidaire sous protection

Soutenu par l'OCDE, la Francophonie et d'éminents universitaires européen, l'ancien ministre rwandais Augustin Ngirabatware a été condamné le 18 décembre à trente ans[...]

Rwanda : Kigeli V, un roi têtu

Le gouvernement rwandais a souhaité offrir au roi Kigeli V, 78 ans, en exil dans la banlieue de Washington depuis 1992, une chance de rentrer au pays.[...]

Classement 2014 : Algérie, Tunisie et Sénégal au sommet des sélections africaines de foot

Après l’Égypte (2010), la Côte d’Ivoire (2011), la Zambie (2012) et le Nigeria (2013), l’Algérie, huitième de finaliste de la Coupe du monde et facilement qualifiée pour[...]

Rwanda : fermeture différée pour le TPIR ?

Basé à Arusha, en Tanzanie, le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR) ne devrait pas fermer ses portes avant août 2015.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20100310T103048Z from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20100310T103048Z from 172.16.0.100