Extension Factory Builder
27/02/2010 à 10:27
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
L'entraîneur franco-allemand Gernot Rohr, en février 2005 à Nice L'entraîneur franco-allemand Gernot Rohr, en février 2005 à Nice © AFP

Le Franco-allemand Gernot Rohr a signé vendredi devant la presse un contrat de deux ans à la tête de la sélection nationale gabonaise de football avec comme objectif de monter sur "le podium" de la CAN-2012, organisée par le Gabon et la Guinée Equatoriale.

"Même si je suis passé le dernier, finalement je suis le premier", a lancé Gernot Rohr, fier d'avoir été retenu parmi une dizaine de candidats auditionnés par le fédération gabonaise de football (Fegafoot).

Le nouveau sélectionneur, qui succède à son ancien coéquipier à Bordeaux Alain Giresse, aura comme adjoint l'ancien défenseur du PSG, Nice ou Strasbourg José Cobos, ainsi que l'ancien international gabonais Pierre Aubame Eyang.

"La tâche sera rude (. . . ) pour arriver au podium dans deux ans", a affirmé Gernot Rohr, qui a promis à la fois un football offensif mais aussi des joueurs qui ne soient "pas morts devant la pression du résultat".

L'ancien défenseur des Girondins de Bordeaux et ex-entraîneur de Bordeaux, Nice, Nantes et de l'Etoile du Sahel (Tunisie) n'a jamais dirigé d'équipe nationale mais a promis de s'installer "sur place".

Convaincre et séduire

Le sélectionneur compte en premier lieu essayer de recenser tous les joueurs sélectionnables que ce soit dans des petits championnats ou divisions inférieures comme les ligues d'élite. Charles Nzogbia, milieu de terrain évoluant à Wigan, ou Agnana Diabaté, joueur évoluant en Corée du sud, ont été cités mais Gernot Rohr assure qu'il y en a d'autres dans plusieurs pays européens.

"Nous allons essayer de convaincre, de séduire tout en rappelant aux joueurs et à leurs agents qu'il vaut parfois mieux être international A gabonais qu'international amateur ou universitaire anglais, français ou coréen", a souligné Rohr.

Arrivé en 2006 à la tête de l'équipe nationale, Giresse a conduit en 2010 les Panthères à leur première qualification pour une Coupe d'Afrique des Nations depuis 2000. Son contrat n'a pas été renouvelé à la surprise de nombreux observateurs. A la CAN-2010, le Gabon a été éliminé dès la phase de groupes.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Gabon

Gabon - Jean Rémy Ossibadjouo  : Franceville, 'un paradis pour jeunes médecins'

Gabon - Jean Rémy Ossibadjouo : Franceville, "un paradis pour jeunes médecins"

Pôle sanitaire de référence au Gabon, le centre hospitalier régional de Franceville est moderne et bien coté. Mais souffre d'un manque de praticiens.[...]

Gabon : Franceville blues

Dans le fief de l'ancien président gabonais Omar Bongo Ondimba, les demeures laissées à l'abandon illustrent le changement d'ère. Les cartes du pouvoir sont aujourd'hui redistribuées.[...]

Assises sociales au Gabon : un pacte en trois actes

À l'issue des Assises sociales, qui se sont tenues à Libreville les 25 et 26 avril, le chef de l'État a annoncé les mesures concrètes qu'il avait[...]

Corruption au Gabon : la fête est-elle finie ?

Les magistrats seront-ils libres de mener l'opération "mains propres" ? Une campagne anticorruption qui menace l'opposition comme la majorité.[...]

Gabon - Ali Bongo Ondimba : "Le temps de l'impunité est révolu"

Bilan, gouvernement, réformes, opposition, présidentielle 2016, corruption, Centrafrique, France... Cinq ans après son élection, le chef de l'État gabonais s'explique.[...]

Gabon : ministres en sursis

Une demi-douzaine de ministres gabonais sont menacés de limogeage, pour différentes raisons. Explications.[...]

Gabon : Minkébé, dernière frontière sauvage

Le parc national de Minkébé est l'un des rares à être inhabité. Afin de préserver ses richesses, les brigades de la jungle ne doivent jamais baisser la garde.[...]

Gabon : septentrion désenchanté

Chômage, sida, exode rural... La province gabonaise a perdu de son panache. Elle reprend peu à peu des couleurs grâce à la relance des activités économiques et à la mise[...]

Gabon : un système de santé encore fébrile

L'État a investi massivement dans les hôpitaux et les centres de santé sur tout le territoire. Reste à trouver les médecins qualifiés et le personnel soignant pour les faire[...]

Gabon : Ona Ondo, Monsieur Loyal

Le troisième Premier ministre, Ona Ondo, d'Ali Bongo Ondimba doit mettre en oeuvre le nouveau contrat social et regagner sa province d'origine, le Woleu-Ntem, à la cause présidentielle.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces