Extension Factory Builder
27/02/2010 à 10:27
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
L'entraîneur franco-allemand Gernot Rohr, en février 2005 à Nice L'entraîneur franco-allemand Gernot Rohr, en février 2005 à Nice © AFP

Le Franco-allemand Gernot Rohr a signé vendredi devant la presse un contrat de deux ans à la tête de la sélection nationale gabonaise de football avec comme objectif de monter sur "le podium" de la CAN-2012, organisée par le Gabon et la Guinée Equatoriale.

"Même si je suis passé le dernier, finalement je suis le premier", a lancé Gernot Rohr, fier d'avoir été retenu parmi une dizaine de candidats auditionnés par le fédération gabonaise de football (Fegafoot).

Le nouveau sélectionneur, qui succède à son ancien coéquipier à Bordeaux Alain Giresse, aura comme adjoint l'ancien défenseur du PSG, Nice ou Strasbourg José Cobos, ainsi que l'ancien international gabonais Pierre Aubame Eyang.

"La tâche sera rude (. . . ) pour arriver au podium dans deux ans", a affirmé Gernot Rohr, qui a promis à la fois un football offensif mais aussi des joueurs qui ne soient "pas morts devant la pression du résultat".

L'ancien défenseur des Girondins de Bordeaux et ex-entraîneur de Bordeaux, Nice, Nantes et de l'Etoile du Sahel (Tunisie) n'a jamais dirigé d'équipe nationale mais a promis de s'installer "sur place".

Convaincre et séduire

Le sélectionneur compte en premier lieu essayer de recenser tous les joueurs sélectionnables que ce soit dans des petits championnats ou divisions inférieures comme les ligues d'élite. Charles Nzogbia, milieu de terrain évoluant à Wigan, ou Agnana Diabaté, joueur évoluant en Corée du sud, ont été cités mais Gernot Rohr assure qu'il y en a d'autres dans plusieurs pays européens.

"Nous allons essayer de convaincre, de séduire tout en rappelant aux joueurs et à leurs agents qu'il vaut parfois mieux être international A gabonais qu'international amateur ou universitaire anglais, français ou coréen", a souligné Rohr.

Arrivé en 2006 à la tête de l'équipe nationale, Giresse a conduit en 2010 les Panthères à leur première qualification pour une Coupe d'Afrique des Nations depuis 2000. Son contrat n'a pas été renouvelé à la surprise de nombreux observateurs. A la CAN-2010, le Gabon a été éliminé dès la phase de groupes.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Gabon

Wikipédia : le classement des chefs d'État africains les plus populaires

Wikipédia : le classement des chefs d'État africains les plus populaires

Créé en 2001, Wikipédia s'est imposé depuis comme l'encyclopédie numérique la plus consultée au monde. Participative, elle rassemble des informations collectées par les utili[...]

Gabon : les caisses de l'État sous surveillance rapprochée

Un audit a révèlé l'ampleur de la disparition des fonds publics au Gabon au cours des dix dernières années. Pour reprendre la main, le gouvernement doit agir vite.[...]

Expatriés : les villes africaines toujours plus chères !

Les classements 2014 des cabinets Mercer et ECA International montrent que les villes africaines sont toujours plus chères pour les expatriés. En cause : une dépendance forte vis-à-vis des importations[...]

La Cemac entre rebelles, islamistes et pirates

C'est devant une Cemac impuissante que l'État centrafricain s'est effondré. Certes, la Communauté a tenté de s'interposer entre les parties en conflit. Mais pour mieux constater ensuite son[...]

Cyclisme africain : pas de Tour de France, mais un sacré braquet !

On espérait des Sud-Africains et des Érythréens sur les routes du Tour de France. Mais, cette année encore, la compétition est orpheline du continent. Pourtant, l'Afrique est loin d'être[...]

Cemac : l'histoire d'un long accouchement

Surprise ! Le 16 mars 1994 à N'Djamena, au Tchad, l'Union douanière et économique des États de l'Afrique centrale (Udeac) est morte, sans signe avant-coureur. Elle est remplacée, le[...]

Cemac : vingt ans... et des regrets

Gabegie administrative, projets en suspens, scandales financiers et rivalités politiques affaiblissent une organisation régionale dont les membres ne parviennent pas à définir une politique[...]

Voyager dans la zone Cemac : bakchichs, barrages, parano sécuritaire... Le parcours du combattant

Frontières tantôt ouvertes tantôt fermées, Bakchichs, barrages, paranoïa sécuritaire... La traversée des pays membres de la Communauté économique et monétaire[...]

Réseaux sociaux : le classement des villes africaines les plus actives sur Twitter

"Jeune Afrique" a établi un classement d'où il ressort un grand retard dans l'utilisation de Twitter par les villes africaines. Si certaines municipalités se démarquent, la plupart[...]

Cemac : esprit es-tu là ?

Peut-on modeler une union sur le décalque d'un croquis colonial ? Oui, non, peut-être... La Cemac, on l'avait un peu oublié, est, dans ses frontières actuelles, Guinée équatoriale[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers