Extension Factory Builder
21/02/2010 à 18:15
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

Trois partis rwandais de l'opposition ont créé le "Conseil de concertation permanente des partis d'opposition" pour mieux faire entendre leurs voix "devant l'opinion publique nationale et internationale". Parti social Imberakuri s'associe ainsi avec deux partis non enregistrés pour la présidentielle : les Forces démocratiques unifiées et le Parti démocratique vert.

Appelée "Conseil de concertation permanente des partis d'opposition (CCP)", cette plate-forme comprend les Forces démocratiques unifiées (FDU), le Parti démocratique vert du Rwanda et le Parti social Imberakuri (le partisan de la vérité, en langue rwandaise).

Seul ce dernier est reconnu par les autorités rwandaises tandis que les deux autres tentent encore actuellement d'obtenir leur enregistrement dans la perspective de la présidentielle prévue en août prochain.

Revendication des droits politiques

"L'objectif principal est de définir des positions communes et de conduire ensemble des actions de plaidoyer et de lobbying politique devant l'opinion publique nationale et internationale", indique le communiqué.

"Les domaines de collaboration communs sont pour le moment, le processus d'enregistrement des partis politiques, la diplomatie, l'information, la communication et l'accès équitable aux médias publics ainsi que la justice", poursuit le texte.

Les trois formations politiques affirment avoir décidé d'unir leurs efforts "devant les nombreux obstacles administratifs et judiciaires dressés par le pouvoir en place afin d'empêcher les partis politiques de se faire enregistrer formellement".

Elles dénoncent "un nombre croissant de menaces, d'agressions et de harcèlements subis par l'opposition à l'approche de l'élection présidentielle".

Un seul parti d'opposition

"Le seul parti (d'opposition) agréé jusqu'à ce jour (le Parti social Imberakuri) est freiné dans son travail politique sur le terrain et ne peut accéder ni aux populations, ni aux médias publics", affirment les signataires.

Le communiqué est signé par Victoire Ingabire Umuhoza, présidente des FDU, Bernard Ntaganda, président du Parti social, et Frank Habineza, président du Parti démocratique vert.

Depuis son retour au pays le mois dernier pour faire enregistrer son parti, Mme Ingabire, une Hutu, est accusée de véhiculer dans son discours l'idéologie génocidaire, une allégation gravissime dans ce pays encore traumatisé par le génocide de 1994 qui a fait, selon l'ONU, près de 800.000 tués, essentiellement au sein de la minorité tutsi.

Elle a même déjà été interrogée par la police rwandaise, et l'un de ses collaborateurs a été arrêté. La même accusation est portée contre M. Ntaganda qui a déjà eu à s'en expliquer devant le Sénat.

Une élection présidentielle est prévue en août 2010 au Rwanda, à laquelle devrait participer le président sortant Paul Kagame, dont le Front patriotique rwandais (FPR) avait mis fin en 1994 au génocide.

Depuis lors au pouvoir, M. Kagame avait été élu président du pays en 2003 lors de la première élection présidentielle post-génocide.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Rwanda

Rwanda, Côte d'Ivoire, RDC... : Stromae annonce une grande tournée africaine avec 8 dates de concert dans 8 pays

Rwanda, Côte d'Ivoire, RDC... : Stromae annonce une grande tournée africaine avec 8 dates de concert dans 8 pays

Stromae a annoncé vendredi les dates de sa première tournée africaine. Le chanteur de "Papaoutai" se rendra au Sénégal, en Côte d'Ivoire, au Cap Vert au Cameroun, au Gabon, au Con[...]

Rwanda - Génocide des Tutsis : la fin d'une longue omerta en France ?

En annonçant la déclassification partielle des archives élyséennes portant sur les années 1990-1995, François Hollande adresse un signal fort à Kigali. Plusieurs centaines[...]

"Rwanda's Untold Story" : négationnisme à la BBC

Selon la BBC, la chaîne n'a pas enfreint sa charte éditoriale en diffusant "Rwanda's Untold Story". Accusé de faire "la promotion du négationnisme" du génocide des Tutsis, le[...]

Génocide au Rwanda : les enjeux de la déclassification des archives de l'Élysée

Vingt et un ans après le génocide des Tutsis, François Hollande va rendre accessibles aux chercheurs les archives de la présidence de la République française sur le dossier rwandais. Une[...]

Génocide au Rwanda : la présidence française annonce la déclassification de ses archives

C'est un pas historique que vient de franchir la présidence française en annonçant, mardi 7 avril, la déclassification de ses archives sur le Rwanda de 1990 à 1995, et donc sur le génocide[...]

Rwanda - Paul Kagamé : "Nul ne peut nous dicter notre conduite"

La campagne pour sa réélection a déjà commencé. Et le chef de l'État rwandais, Paul Kagamé, n'entend pas recevoir de leçons de l'étranger quant à une [...]

Rwanda : Mani Martin, messager de paix

Après une enfance tourmentée et des années à poser sa voix dans une chorale de gospel, le chanteur rwandais Mani Martin entend bien prendre la parole sur des questions politiques.[...]

Quand RwandAir achète "européen"

 La commande par la compagnie aérienne RwandAir de deux Airbus A330 est-elle le signe d'un réchauffement des relations entre Kigali et l'Hexagone, qui héberge le siège du constructeur ? Pas[...]

RDC - Rwanda : "Rumeurs du lac", ou quand les eaux du Kivu se racontent

Dans un documentaire de 52 minutes dont la diffusion en avant-première est prévue le 10 mars en Belgique, la journaliste congolaise Wendy Bashi interroge le lac Kivu, témoin séculaire de la situation[...]

Une commission d'enquête rwandaise accuse la BBC de négationnisme

Dans un rapport rendu public le 28 février, la commission rwandaise chargée d'évaluer le documentaire controversé de la BBC "Rwanda's Untold Story" recommande notamment d'engager des[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20100221175551 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20100221175551 from 172.16.0.100