Extension Factory Builder
09/02/2010 à 08:18
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Rabiatou Sérah Diallo était en concurrence avec Jean-Marie Doré pour le poste de Premier ministre Rabiatou Sérah Diallo était en concurrence avec Jean-Marie Doré pour le poste de Premier ministre © AFP

Un "Conseil national de transition", organe législatif provisoire chargé de gérer la transition, a été créé lundi 8 février à Conakry. Sékouba Konaté a désigné la dirigeante syndicale Rabiatou Sérah Diallo, un temps préssentie au poste de vice-Premier ministre, pour le présider.

La dirigeante syndicale guinéenne Rabiatou Sérah Diallo a été nommée, lundi à Conakry, à la tête d'un organe consultatif chargé de gérer la transition jusqu'aux élections prévues dans six mois, le Conseil national de transition (CNT), selon un décret lu à la radio-télévision d'Etat.

"Rabiatou Serah Diallo, secrétaire générale de la Confédération nationale des travailleurs de Guinée, est nommée présidente du Conseil national de transition", annonce le décret, signé par le nouveau dirigeant du pays, le général Sékouba Konaté.

Junte et opposition au CNT

Le CNT sera composé de "101 Guinéens issus de la société civile, des partis politiques, du Conseil national pour la démocratie et le développement (CNDD, junte), du conseil religieux et des personnes ressources", précise l'ordonnance de création de cet organe.

Il sera chargé de légiférer, l'Assemblée nationale ayant été dissoute en décembre 2008 lorsque les militaires putschistes avaient pris le pouvoir, après la mort du président Lansana Conté (1984-2008).

Rabiatou Sérah Diallo avait acquis une notoriété internationale en 2007 en devenant une figure de proue de la contestation du régime de Conté.

Le mois dernier, elle avait été proposée pour devenir vice-Premier ministre du pays. Mais le chef du gouvernement de transition, Jean-Marie Doré, issu de l'opposition, avait refusé d'être "encadré" par des vice-Premiers ministres.

Des tensions étaient apparues entre M. Doré et la coalition des Forces vives (partis, syndicats, société civile) dont il était auparavant le porte-parole.

La composition du nouveau gouvernement, qui fait l'objet de tractations depuis plusieurs semaines, devrait être annoncée dans les prochains jours.

Deux vice-présidents

Au CNT, Rabiatou Serah Diallo sera elle-même encadrée de deux vice-présidents: Mgr Albert David Guillaume Gomez, archevêque de l'église anglicane, et El Hadj Mamadou Saliou Sylla, ancien secrétaire général de la Ligue islamique nationale et ex-ambassadeur de la Guinée au Maroc.

La transition doit normalement mener la Guinée à sa première élection présidentielle libre depuis son indépendance en 1958.

Ces 25 dernières années, la Guinée a connu une longue mainmise des militaires sur le pouvoir, d'abord avec le général Lansana Conté (1984-2008) puis avec le capitaine Moussa Dadis Camara, propulsé il y a plus d'un an à la tête d'une junte.

Gravement blessé à la tête par son aide de camp lors d'une tentative d'assassinat le 3 décembre, le capitaine Dadis Camara reste actuellement "en convalescence" au Burkina Faso.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Guinée

Ebola : 20 000 cas en novembre si la situation reste identique

Ebola : 20 000 cas en novembre si la situation reste identique

Dans une étude publiée par le "New England Journal of Medicine", l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a averti le 23 septembre que plus de 20 000 personnes seront infectées par le virus E[...]

Ebola : le bilan s'alourdit à près de 2 800 morts en Afrique de l'Ouest

Selon un dernier bilan daté du 18 septembre et publié lundi par de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), l'épidémie d'Ebola a déjà fait 2 793 morts en Afrique de l'Ouest, sur 5[...]

Moussa Dadis Camara sur le grill

L'enquête sur le massacre du 28 septembre 2009 au stade de Conakry reprend. Des magistrats guinéens devraient prochainement interroger à nouveau, à Ouagadougou, l'ancien chef de la junte Moussa Dadis[...]

Guinée : huit membres d'une équipe de sensibilisation à Ebola tués dans le Sud

Les corps de huit personnes ont été retrouvés jeudi dans la région de N'Zérékoré (sud de la Guinée). Ils étaient tous membres d'une mission de sensibilisation au[...]

Ebola : l'OMS dénonce le marché noir du "sang de survivants"

Dans la lutte contre le virus Ebola, qui a déjà fait 2 630 morts, selon le dernier bilan de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), la recherche d'un sérum a provoqué des effets pervers.[...]

Ebola : le Sierra Leone va confiner sa population pendant trois jours

Le Sierra Leone s'apprête à lancer une opération géante de porte-à-porte à destination de ses six millions d'habitants. La population est invitée, à partir de jeudi soir,[...]

Ebola : la mobilisation internationale suscite l'espoir en Afrique de l'Ouest

Les pays ouest-africains les plus touchés par Ebola espèrent un tournant grâce à l'aide militaire promise mardi par les États-Unis. Autre motif d'espoir : l'examen, ce jeudi, par le Conseil de[...]

Ebola : la Banque mondiale craint "les conséquences économiques catastrophiques de la peur"

Pour la banque mondiale, plus que le coût direct de l'épidémie (mortalité, morbidité, soins de santé, pertes des jours de travail), le véritable danger réside dans la[...]

Ebola : le plan d'Obama en six questions

Barack Obama a annoncé mardi soir le déploiement de 3 000 militaires américains en Afrique de l'Ouest pour lutter contre la propagation d'Ebola. Point par point, voici ce que prévoit Washington pour[...]

Ebola : il faut un milliard de dollars pour lutter contre l'épidémie, selon l'ONU

À l'issue d'une réunion à huis-clos à Genève, mardi, le Dr David Nabarro, coordonnateur de l'ONU contre l'épidémie d'Ebola, a indiqué que les Nations unies avaient besoin[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces