Extension Factory Builder
04/02/2010 à 17:36
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Les familles de victimes qualifiaient les appareils de la compagnie d''avions poubelles' Les familles de victimes qualifiaient les appareils de la compagnie d'"avions poubelles" © AFP

Le crash de l'airbus de la Yemenia au large des Comores le 30 juin 2009 ne s'explique "ni par un problème technique sur l'appareil, ni par une explosion" a affirmé le directeur du Bureau enquêtes et analyses (France) jeudi 4 février 2010, après la lecture des enregistreurs de vol.

L'accident d'avion de la compagnie Yemenia, qui a fait 152 morts le 30 juin au large des Comores, ne s'explique ni par un problème technique sur l'appareil ni par une explosion, a affirmé jeudi le directeur du Bureau enquêtes analyses (BEA) qui a participé aux investigations.

"La seule chose que nous pouvons dire est qu'il n'y a pas de problème technique sur l'avion, ni trace d'explosion", a déclaré Jean-Paul Troadec à des journalistes de la presse spécialisée, laissant entendre qu'il s'agissait d'une erreur humaine.

L'enquête au point mort depuis trois mois

"Nous essayons de convaincre les autorités yéménites qu'elles disposent d'éléments suffisants pour publier un rapport d'étape", a-t-il ajouté. "Nous sommes dans une situation difficile car depuis trois mois, l'enquête est au point mort".

Il a rappelé que les autorités avaient limogé l'enquêteur en charge du dossier après que celui-ci eut publié un communiqué disant qu'il n'y avait pas eu d'explosion.

"Les enregistreurs de vols sont toujours ici, on les a lus intégralement à l'exception de deux fichiers qui ne sont pas essentiels pour comprendre ce qui s'est passé. La lecture des enregistreurs n'a pas montré de trace d'explosion", a-t-il encore expliqué.

Le directeur a indiqué qu'il était exclu de procéder à une nouvelle lecture de ces boîtes noires.

Des 153 personnes à bord de l'A310 de Yemenia qui s'est abîmé, seule une adolescente de 13 ans a survécu.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Comores

Wikipédia : le classement des chefs d'État africains les plus populaires

Wikipédia : le classement des chefs d'État africains les plus populaires

Créé en 2001, Wikipédia s'est imposée depuis comme l'encyclopédie numérique la plus consultée au monde. Participative, elle rassemble des informations collectées par les util[...]

France : une mini tournée africaine pour François Hollande en juillet

Le mois de juillet sera africain pour le président français, François Hollande. Attendu en Côte d'Ivoire, il pourrait faire un saut au Niger avant de partir pour les Comores et Mayotte.[...]

Carte interactive : voyagez en Afrique sans visa !

En vertu d'accords bilatéraux ou dans le cadre d'organisations sous-régionales, plusieurs pays africains ont supprimé l'obligation de visa d'entrée sur leur territoire. Grâce à une carte[...]

1960-2013 : 53 ans d'interventions françaises en Afrique

Alors que le Conseil de sécurité de l'ONU a autorisé, jeudi, la France à intervenir en République centrafricaine, Jeune Afrique revient sur les nombreuses interventions militaires de l'ancienne[...]

Comores : les ambitions du général Salimou

Après un exil volontaire de près de dix mois en France, le général Mohamed Amiri Salimou est de retour aux Comores.[...]

Comores - France : Dhoinine à l'Élysée ?

La perspective d'une rencontre entre Ikililou Dhoinine et François Hollande, les présidents comorien et français, se précise. Quelques détails restent à régler, mais Dhoinine[...]

Comores : les Abdallah, une affaire de famille

Chez les Abdallah, il y a le père, l'ex-président disparu en 1989. Mais, depuis vingt ans, ce sont ses fils qui s'invitent sur le devant de la scène politique. L'un d'eux vient d'être[...]

Tentative de coup d'État aux Comores : des associations portent plainte en France

Des associations et un parti politique comoriens ont annoncé vouloir déposer plainte à Paris. L’objet de la plainte : la tentative de coup d'Etat du 20 avril aux Comores à laquelle auraient[...]

Comores : un complot ourdi en France ?

Les autorités comoriennes qui enquêtent sur la récente tentative de coup d'État ont acquis la certitude qu'une partie du complot avait été ourdie en France.[...]

Comores : pieds nickelés, le retour

Une quinzaine de personnes suspectées de tentative de putsch ont été arrêtées. Mercenaires, militaires, hommes d'affaires... Sur l'archipel, le scénario n'est que trop connu.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex