Extension Factory Builder
26/01/2010 à 14:31
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le couple d'Italiens enlevé en Mauritanie (image obtenue le 30 décembre 2009) Le couple d'Italiens enlevé en Mauritanie (image obtenue le 30 décembre 2009) © Centre américain de surveillance des sites islamistes (SITE)

Un Malien a été inculpé par la justice mauritanienne pour son "implication" dans le rapt de deux Italiens en décembre. Les autorités lui reprochent également d'appartenir à Al-Qaïda au Maghreb Islamique.

Un ressortissant malien, arrêté fin décembre en Mauritanie, a été inculpé et écroué à Nouakchott pour son "implication" dans l'enlèvement le 18 décembre de deux Italiens, revendiqué par Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), a-t-on appris mardi de source judiciaire.

"Le juge anti-terroriste au tribunal de Nouakchott a inculpé lundi soir le terroriste présumé pour son implication dans l'enlèvement (des deux Italiens, ndlr) et pour appartenance à une organisation ayant pour but de commettre des actes terroristes" (appellation désignant habituellement Aqmi, ndlr), a précisé la source judiciaire.

"Collaboration" à l'enlèvement des Italiens

Le prévenu, Abderrahmane Ould Imidou, a été placé en détention à la prison de Nouakchott, selon la même source.

Il avait été interpellé, dans le sud-est de la Mauritanie, quelques jours après le rapt dans la région d'un couple d'Italiens qui se rendaient en minibus au Burkina Faso.

Une source au sein de la gendarmerie avait alors déclaré qu'Abderrahmane Ould Imidou avait été arrêté "alors qu'il achetait des provisions de nourriture dans un marché hebdomadaire, à Teidatt, non loin de Kobenni", près de la frontière avec le Mali.

Il était alors soupçonné d'avoir "assuré l'approvisionnement des bases d'Aqmi dans le nord malien" et d'avoir "collaboré" à l'enlèvement des Italiens, selon la même source. L'agence en ligne ANI (Agence Nouakchott d'informations) avait affirmé que l'homme avait "avoué avoir collaboré avec les preneurs d'otages pour les renseigner sur les mouvements des deux Italiens en contrepartie d'une somme d'argent importante".

Aqmi détient actuellement six otages européens: trois Espagnols, un Français et les deux Italiens, enlevés en novembre et décembre en Mauritanie et au Mali.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Mauritanie

Mauritanie : réélu, Aziz change de Premier ministre

Mauritanie : réélu, Aziz change de Premier ministre

Le président mauritanien Mohamed Ould Abdelaziz, investi le 2 août pour un second mandat, a nommé mercredi un nouveau Premier ministre, Yahya Ould Hademine. Cet ancien ministre de l'Équipement et des T[...]

Mauritanie : le président Aziz investi pour un second mandat

Le président mauritanien Mohamed Ould Abdelaziz, réélu en juin avec près de 82% des voix, a été investi samedi pour un second mandat de cinq ans, promettant de continuer à lutter[...]

Wikipédia : le classement des chefs d'État africains les plus populaires

Créé en 2001, Wikipédia s'est imposée depuis comme l'encyclopédie numérique la plus consultée au monde. Participative, elle rassemble des informations collectées par les[...]

Mauritanie : la nouvelle vie d'Ahmed Baba Miské

L'ancien diplomate et militant de la libération des peuples, Ahmed Baba Miské, couche désormais sur le papier sa très longue expérience africaine. Rencontre.[...]

Ramadan 2014 : Aïd mabrouk !

Un peu partout dans le monde, les musulmans ont commencé à fêter l’Aïd el-Fitr, la fête de la fin du mois sacré de ramadan. Si certains ont débuté les festivités[...]

Mohamed Talbi : "L'islam est né laïc"

L'auteur tunisien de "Ma religion c'est la liberté" n'en démord pas : le Coran est porteur de modernité et de rationalité, mais son message a été altéré par[...]

Opposition mauritanienne : Ould Daddah et Ould Boulkheir ne raccrochent pas

Même s'ils ont dû renoncer à leurs ambitions présidentielles en boycottant le scrutin de juin, les opposants Ahmed Ould Daddah et Messaoud Ould Boulkheir ne raccrochent pas les gants.[...]

Hollande prépare le lancement de l'opération Barkhane à N'Djamena

L’opération "Barkhane", du nom de la nouvelle configuration stratégique de l’armée française dans le Sahel qui devrait mobiliser 3 000 soldats environ, sera officiellement[...]

Mali : accord de Ouagadougou, retour sur un an de blocages

La première phase de négociations de paix directes entres les autorités maliennes et les groupes armés du Nord est censée s'ouvrir d'ici à la mi-juillet à Alger. Avant que les[...]

Du Sénégal à la Tunisie, ramadan et grande bouffe !

De l'assiette à la télévision, impossible d'échapper au ramadan, qui impose son rythme à l'ensemble de la communauté musulmane. Paradoxalement, au Sénégal, la[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers