Extension Factory Builder
21/01/2010 à 20:43
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
CAN 2010 : le Cameroun rugit à voix basse et se qualifie pour les quarts de finale CAN 2010 : le Cameroun rugit à voix basse et se qualifie pour les quarts de finale © AFP

Le Cameroun, une nouvelle fois malmené et qui ne s'avère efficace qu'au bord du gouffre, a arraché sa qualification pour les quarts de finale en concédant le nul (2-2) face à la Tunisie, qui de son côté, dernière du groupe D, est éliminée.

Avec la victoire de la Zambie contre le Gabon (2-1), trois équipes terminent avec quatre points. A égalité concernant les premiers critères pour se départager, la Zambie arrive en tête des buts marqués dans le mini-championnat à trois (4 buts), devant le Cameroun (3) et le Gabon (2). Il était largement question de vitesse dans l'avant-match: Cameroun et Tunisie ont répondu par la précipitation. En marquant chacun dès l'entame de chaque période, puis à l'heure de jeu en deux minutes! Et c'est le dernier but égalisateur de Nguemo, une frappe limpide de l'entrée de la surface, qui a valu le plus cher: il propulsait les Lions de l'élimination aux quarts de finale. Dès la première minute, ce fut action, but, stupéfaction: Chermiti, devançant Nkoulou l'étourdi, plaçait sa tête sur un centre parfait de Souissi et renvoyait les Lions à leurs démons. Cela ressemblait furieusement à leur premier match contre le Gabon: un but vite encaissé suivi d'une domination outrageante voire outrancière. Mais stérile. Le sélectionneur Paul Le Guen avait d'ailleurs bien noté la "bonne base arrière" des Aigles de Carthage. Axe central maudit

Mais la réaction camerounaise était aussi fulgurante que l'ouverture du score: dès la 47e minute, Eto'o égalisait d'un poteau rentrant entre deux tacles tunisiens et à la suite d'une belle action menée par Idrissou et Enoh. Heureusement que Nguemo était là: c'est donc lui qui a rattrapé, une minute après seulement, la bourde de Chedjou, qui avait lobé bêtement son gardien d'une tête à la réception d'un centre dévissé de Ben Saada pourtant inoffensif (63e). Il faut croire que l'axe central des Lions est maudit. Chedjou avait pourtant bénéficié de la stratégie de l'électrochoc choisie par Paul Le Guen qui effectuait six changements dans le onze de départ par rapport à l'habituel, dont trois spectaculaires: dehors les cadres Rigobert Song, Geremi Njitap et Achille Emana! A leurs places les jeunes Chedjou, Enoh et Mandjeck. Eto'o, lui, fut positionné à nouveau en soutien d'Idrissou, en +neuf et demi+, formule qui avait fonctionné contre la Zambie. Mais le capitaine camerounais est davantage un N.9 qu'un N.10, et ses passes vers l'avant ne sont pas toujours dosées. Il reprit par la suite sa place plus en pointe. Mais l'essentiel était sauf pour les Lions, dans une fin de match confuse, avec l'expulsion de Jemal (88e).

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Cameroun

Satan is back

Même si l'on reproche aux journalistes - souvent à raison - de ne parler de l'Afrique subsaharienne que sous l'angle de ses échecs, lesquels masquent le foisonnement de ses réussites qu[...]

Cameroun : les vérités de Marafa Hamidou Yaya

Dans une interview exclusive réalisée par correspondance, parue dans le Jeune Afrique n°2803, Marafa Hamidou Yaya, l'ancien ministre camerounais de l’Administration territoriale, dément formellement[...]

Cameroun : Lydienne Yen Eyoum reconnue coupable de détournements de fonds publics

Le verdict est tombé dans le procès de Lydienne Yen Eyoum. L'avocate franco-camerounaise, accusée de détournements de fonds publics, a été reconnue coupable vendredi par le Tribunal[...]

Faut-il avoir peur de l'APE ?

Après plus de dix ans de négociations, l'accord de partenariat économique a enfin été conclu entre l'Union européenne et une grande partie de l'Afrique subsaharienne... Mais[...]

Mbara Guérandi : enquête sur une affaire d'État camerounaise

Guérandi Mbara était l'un des cerveaux du putsch de 1984. Pendant trente ans, depuis son exil ouagalais, il a menacé de s'en prendre à nouveau à Paul Biya, au nez et à la barbe des[...]

Douala, port de l'angoisse

L'infrastructure par laquelle transite le commerce du Cameroun, du Tchad et de la Centrafrique est au bord de l'asphyxie. Les opérateurs publics et privés gèrent l'urgence, mais les solutions de long terme se[...]

Cameroun : Baileys, l'alcool qui peut vous envoyer en prison

Au Cameroun, mieux vaut faire attention à la boisson que l'on commande. Si une Guiness ne déclenchera que des regards approbateurs, un Baileys pourrait vous valoir une dénonciation pour homosexualité.[...]

Nigeria : afflux de réfugiés fuyant Boko Haram, le HCR tire la sonnette d'alarme

De plus en plus de civils fuient les combats dans le nord-est du Nigeria pour se réfugier dans les pays voisins. Mardi, le HCR a lancé un appel aux dons de 34 millions de dollars pour aider 75 000 [...]

Lions du Cameroun : l'irrésistible ascension de Choupo-Moting

Passé cet été de Mayence à Schalke 04, un des meilleurs clubs allemands, Éric Maxim Choupo-Moting (25 ans) a également été nommé vice-capitaine des Lions indomptables[...]

Musique : X Maleya fait son premier Olympia à Paris

Dimanche, le trio camerounais X Mayela sera en concert dans la la capitale française, à l'Olympia. Sur scène, ils auront des invités, dont un célèbre footballeur camerounais...[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers