Extension Factory Builder
21/01/2010 à 07:36
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Steven Vanackere avec des élèves de l'école belge de Kinshasa le 20 janvier 2010 Steven Vanackere avec des élèves de l'école belge de Kinshasa le 20 janvier 2010 © AFP

Les relations entre la Belgique et la République démocratique du Congo (RDC), qui s'étaient détériorées en 2008, "sont au beau fixe", a déclaré mercredi à Kinshasa le ministre belge des Affaires étrangères, Steven Vanackere.

"Les relations (avec la RDC) sont au beau fixe (. . ) Je ne regarde pas le passé, je regarde l'avenir", a déclaré à l'AFP M. Vanackere, en marge d'une viste de l'école belge de Kinshasa.

"J'ai exprimé clairement mon souhait d'installer un dialogue qui doit être durable dans le temps, respectueux et ouvert, mais bien sûr aussi franc, c'est à dire capable de dire les choses qui peuvent aller mieux", a ajouté le ministre, arrivé mardi en RDC pour une visite de trois jours, avant de se rendre au Rwanda puis au Burundi.

Entrevue avec Joseph Kabila

Mardi, M. Vanackere a été reçu plus d'une heure par le président Joseph Kabila dans une ferme du chef de l'Etat congolais près de Lubumbashi, capitale de la province du Katanga (sud-est).

"Cela s'est passé excellemment. C'était utile, agréable, mais c'était aussi une réunion de travail qui était sérieuse, qui m'a permis de dire ce que les Belges avaient envie de dire (. . . ). Je l'ai dit en toute clarté au président, je suis intéressé de voir des progrès et des actes concrets", a commenté le ministre.

M. Kabila lui a annoncé à cette occasion qu'il invitait le roi Albert II en juin en RDC pour le 50e anniversaire de l'indépendance de l'ex-Congo belge.

Fin de la brouille

Des propos sur la "corruption" en RDC en avril 2008 de Karel De Gucht, alors chef de la diplomatie belge, avaient choqué à Kinshasa. Après ces critiques, le gouvernement congolais avait rappelé son ambassadeur en Belgique et fermé son consulat à Anvers (nord).

Kinshasa avait également imposé à la Belgique de fermer ses consulats de Lubumbashi (sud-est) et de Bukavu (est).

En janvier 2009, les Premiers ministres belge Herman Van Rompuy et congolais Adolphe Muzito avaient annoncé la fin officielle de neuf mois de brouille.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Sur le même sujet
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

International

Une histoire du génocide rwandais (#4) : les écoutes bidons et le mythe de la guerre éclair du FPR

Une histoire du génocide rwandais (#4) : les écoutes bidons et le mythe de la guerre éclair du FPR

Dans ce quatrième billet consacré au déclenchement du génocide des Tutsis de 1994, Laurent Touchard* poursuit l'analyse des éléments brandis par les ex-partisans des Forces armées r[...]

Mali : le Mujao annonce la mort de l'otage français Gilberto Rodrigues Leal

Le Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest (Mujao) a annoncé mardi la mort du Français Gilberto Rodrigues Leal, enlevé en novembre 2012 dans l'ouest du Mali. [...]

Inde : qui brisera la vague safran ?

Personne, sans doute. Face à un parti du Congrès à bout de souffle, les nationalistes hindous du BJP, qui ont choisi cette couleur pour emblème, ont toutes les chances de remporter les[...]

Le propos raciste qui fait du bien

Peut-on utiliser les clichés pour mieux les dynamiter ? Des étudiants français répètent les saillies caractéristiques du racisme ordinaire pour en souligner[...]

Justice : après Simbikangwa, qui ?

Patrick Baudouin est président d'honneur de la Fédération internationale des ligues des droits de l'homme (FIDH).[...]

Birmanie: Win Tin, figure de la lutte pour la démocratie, est décédé

Win Tin, emprisonné pendant 19 ans pour son combat contre l'ancienne junte birmane, est décédé lundi à l'âge de 84 ans, a indiqué la Ligue nationale pour la démocratie[...]

Les quatre journalistes otages en Syrie sont de retour en France

Libérés le 19 avril, les quatre journalistes qui avaient été faits otages en Syrie dix mois auparavant ont regagné la France dimanche. Ils ont décrit des conditions de détention[...]

France : François Hollande accueille les quatre journalistes libérés en Syrie

Les quatre journalistes français libérés samedi après dix mois d'une éprouvante captivité en Syrie aux mains d'un groupe jihadiste lié à Al-Qaïda, sont arrivés en[...]

Les quatre journalistes français otages en Syrie sont libres, retour d'ici dimanche matin

Les quatre journalistes français otages en Syrie depuis 10 mois ont été libérés samedi et sont "en bonne santé", a annoncé le président François Hollande,[...]

Chine : le baiser du Dragon

De Taïwan à Hong Kong et de Bangkok à Jakarta, la République populaire de Chine étend les tentacules de son économie surpuissante. Beaucoup lui reprochent d'avoir l'affection un brin[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces