Extension Factory Builder
20/01/2010 à 08:55
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le capitaine du Mozambique Tico Tico, le 19 janvier 2010 à Lubango en Angola Le capitaine du Mozambique Tico Tico, le 19 janvier 2010 à Lubango en Angola © AFP

Le Nigeria se trouve sous grande pression avant son match décisif contre le Mozambique mercredi dans le groupe C de la CAN-2010, tandis que le Bénin voudra compter sur une éventuelle démobilisation de l'Egypte, déjà qualifiée, pour créer la surprise.

L'ambiance est tendue chez les "Super Eagles", qui n'ont besoin que d'un nul pour se qualifier et chez lesquels le sélectionneur Shuaibu Amodu a gagné un sursis grâce à sa victoire contre le Bénin (1-0). "L'équipe progresse, et tout le monde à la Fédération (nigériane) prie pour que nous fassions un bon résultat", a-t-il voulu croire.

Si tout l'encadrement est à cran, les joueurs paraissent plus sereins et détendus. Même s'ils reconnaissent que leur journée a été perturbée par une rumeur concernant le limogeage de leur entraîneur, mais démentie officiellement.

"On a discuté entre nous de ce qui était écrit sur le Net, comme quoi l'entraîneur avait été viré, mais c'était juste une rumeur, a assuré Odemwingie. Ca a un peu désorganisé le groupe un moment, mais on va bien".

Le capitaine du Mozambique Tico Tico, le 19 janvier 2010 à Lubango en Angola.

"Eviter les erreurs défensives qu'on a faites"

Ils ont récupéré Martins, après un bref aller-retour en Allemagne pour se faire soigner d'une inflammation lancinante à une jambe, et le bandage au mollet gauche de Kanu ne l'a pas empêché de s'entraîner normalement.

Odemwingie discerne un léger avantage psychologique dans la double confrontation en qualifications (victoire nigériane 1-0 à Abuja et nul 0-0 à Maputo). Et le Mozambique fait plutôt profil bas, même s'il rêve d'accéder pour la première fois de son histoire aux quarts de finale d'une CAN.

Il lui faut pour cela battre le Nigeria. "Nous devons éviter les erreurs défensives qu'on a faites lors des deux premiers matches, et les empêcher de venir aux abords de la surface", estime le sélectionneur adjoint des Mambas, Miguel Chau.

Faible niveau de la CAN

"Il nous faut les surprendre, avance leur capitaine Tico-Tico, dont ce sera le dernier match en sélection en cas d'élimination. Mais comme ils nous connaissent bien, il faudra trouver quelque chose".

Dans l'autre match, l'Egypte fera reposer quelques cadres en prévision des quarts de finale. Son sélectionneur Hassan Shehata a d'ailleurs mis les pieds dans le plat en déclarant que le niveau de cette édition 2010 de la CAN était "beaucoup plus faible que celui des deux précédentes. A ce jour, le niveau de performance des grosses équipes est relativement pauvre".

Le Bénin de son côté doit battre l'Egypte et espérer un faux pas du Nigeria. Pas évident.

Suivez le match Nigeria-Mozambique en direct.

 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Afrique Subsaharienne

RDC : bilan toujours incertain dans l'accident de train au Katanga

RDC : bilan toujours incertain dans l'accident de train au Katanga

Selon le bilan définitif officiel publié jeudi soir par le gouvernement congolais, 48 personnes ont été tuées et 160 autres blessées dans l'accident de train qui s'est produit en dé[...]

Les 10 Africains les plus influents du monde selon le magazine "Time"

Comme chaque année, l'hebdomadaire américain "Time" a publié mercredi le classement des 100 personnalités les plus influentes de la planète. Parmi elles, dix Africains dont la[...]

Soudan du Sud : le Conseil de sécurité brandit la menace de sanctions

Le Conseil de sécurité de l'ONU a menacé jeudi d'émettre des sanctions ciblées contre les responsables d'exactions au Soudan du Sud.[...]

Hery Rajaonarimampianina : "C'est moi qui décide" à Madagascar

Deux mois et demi après son investiture, le chef de l'État, Hery Rajaonarimampianina, a enfin nommé un Premier ministre. Retour sur un acte par lequel il s'affranchit de son prédécesseur[...]

Tchad : la métamorphose ?

Profitant d'une stabilité retrouvée et de ses revenus pétroliers, le Tchad se transforme en profondeur. Grands travaux, relations d'affaires, consommation... Tout bouge.[...]

Angélique Kidjo : "Les femmes sont la colonne vertébrale de l'Afrique"

Bourrée d'énergie, la chanteuse béninoise Angélique Kidjo enchaîne les albums et les missions humanitaires. Dans son treizième opus, elle loue la beauté des Africaines et[...]

Cameroun : prison express pour Bapès Bapès

Vingt-quatre heures. C'est le temps passé par Louis Bapès Bapès, ministre des Enseignements secondaires, derrière les barreaux avant de reprendre son travail comme si de rien n'était.[...]

Soumaïla Cissé : "IBK n'a pas de feuille de route" pour le Mali

Réconciliation, sécurité, justice... Soucieux de ne pas "hurler avec les loups", l'opposant numéro un à Ibrahim Boubacar Keïta, Soumaïla Cissé, n'en a pas moins[...]

Centrafrique : la Russie et la Chine bloquent les sanctions de l'ONU contre Bozizé

La Russie et la Chine refusent pour le moment que les Nations unies imposent des sanctions contre des dirigeants centrafricains, dont l'ancien président François Bozizé.[...]

Philippe Troussier : "Algérie, Maroc, Gabon ? Des défis intéressants"

Candidat nulle part mais cité un peu partout (Algérie, Maroc, Gabon), le Franco-Ivoirien Philippe Troussier (59 ans) se dit prêt à relever un nouveau défi en Afrique, un continent où sa[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces