Extension Factory Builder
20/01/2010 à 08:55
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le capitaine du Mozambique Tico Tico, le 19 janvier 2010 à Lubango en Angola Le capitaine du Mozambique Tico Tico, le 19 janvier 2010 à Lubango en Angola © AFP

Le Nigeria se trouve sous grande pression avant son match décisif contre le Mozambique mercredi dans le groupe C de la CAN-2010, tandis que le Bénin voudra compter sur une éventuelle démobilisation de l'Egypte, déjà qualifiée, pour créer la surprise.

L'ambiance est tendue chez les "Super Eagles", qui n'ont besoin que d'un nul pour se qualifier et chez lesquels le sélectionneur Shuaibu Amodu a gagné un sursis grâce à sa victoire contre le Bénin (1-0). "L'équipe progresse, et tout le monde à la Fédération (nigériane) prie pour que nous fassions un bon résultat", a-t-il voulu croire.

Si tout l'encadrement est à cran, les joueurs paraissent plus sereins et détendus. Même s'ils reconnaissent que leur journée a été perturbée par une rumeur concernant le limogeage de leur entraîneur, mais démentie officiellement.

"On a discuté entre nous de ce qui était écrit sur le Net, comme quoi l'entraîneur avait été viré, mais c'était juste une rumeur, a assuré Odemwingie. Ca a un peu désorganisé le groupe un moment, mais on va bien".

Le capitaine du Mozambique Tico Tico, le 19 janvier 2010 à Lubango en Angola.

"Eviter les erreurs défensives qu'on a faites"

Ils ont récupéré Martins, après un bref aller-retour en Allemagne pour se faire soigner d'une inflammation lancinante à une jambe, et le bandage au mollet gauche de Kanu ne l'a pas empêché de s'entraîner normalement.

Odemwingie discerne un léger avantage psychologique dans la double confrontation en qualifications (victoire nigériane 1-0 à Abuja et nul 0-0 à Maputo). Et le Mozambique fait plutôt profil bas, même s'il rêve d'accéder pour la première fois de son histoire aux quarts de finale d'une CAN.

Il lui faut pour cela battre le Nigeria. "Nous devons éviter les erreurs défensives qu'on a faites lors des deux premiers matches, et les empêcher de venir aux abords de la surface", estime le sélectionneur adjoint des Mambas, Miguel Chau.

Faible niveau de la CAN

"Il nous faut les surprendre, avance leur capitaine Tico-Tico, dont ce sera le dernier match en sélection en cas d'élimination. Mais comme ils nous connaissent bien, il faudra trouver quelque chose".

Dans l'autre match, l'Egypte fera reposer quelques cadres en prévision des quarts de finale. Son sélectionneur Hassan Shehata a d'ailleurs mis les pieds dans le plat en déclarant que le niveau de cette édition 2010 de la CAN était "beaucoup plus faible que celui des deux précédentes. A ce jour, le niveau de performance des grosses équipes est relativement pauvre".

Le Bénin de son côté doit battre l'Egypte et espérer un faux pas du Nigeria. Pas évident.

Suivez le match Nigeria-Mozambique en direct.

 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Afrique Subsaharienne

Djibouti : Guelleh attend John Kerry le 5 mai

Après la visite, il y a un an, de Susan Rice, la conseillère à la Sécurité nationale de Barack Obama, Djibouti s'apprête à recevoir John Kerry, le secrétaire d'É[...]

Afrique du Sud : quand le roi de la nation zouloue dérape...

En sommant les étrangers de "quitter le pays", Goodwill Zwelithini, le roi de la nation zouloue, a mis le feu aux poudres. Depuis, il a démenti ses propos. Trop tard...[...]

Burkina Faso : code électoral sous surveillance

Les conséquences de l'adoption du nouveau code électoral burkinabè - qui exclut des prochaines consultations présidentielle et législatives les partisans de Blaise Compaoré - sont[...]

Que sait-on de la "mystérieuse" maladie qui a fait 18 morts au Nigeria ?

Un mal encore non-identifié a causé en quelques jours la mort de dix-huit personnes dans l’État d’Ondo, au sud-ouest du Nigeria. Une situation qui suscite les inquiétudes des[...]

Centrafrique : Jean-Jacques Demafouth, qui veut la peau du caméléon ?

Ex-ministre de Patassé, ex-rebelle et aujourd'hui conseiller de Catherine Samba-Panza, il tentait de tirer toutes les ficelles du pouvoir centrafricain. À force, il a fini par faire l'unanimité. Contre[...]

Muhammadu Buhari : "Comment je compte éradiquer Boko Haram"

Quand, dans la nuit du 14 avril 2014, des hommes de Boko Haram ont attaqué une école à Chibok, dans le nord du Nigeria, et kidnappé plus de deux cents jeunes filles, mes compatriotes[...]

Burundi : élections générales, top départ

À quelques semaines des législatives, prélude à la présidentielle de juin, l'opposition, dans les starting-blocks, dénie au chef de l'État le droit de briguer un[...]

Xénophobie en Afrique du Sud : au secours, l'apartheid revient !

Les violences survenues à Durban ne sont pas un fait isolé. Cela fait des années que les migrants africains sont pris pour cible. Et que, sur fond de difficultés économiques, le poison de[...]

Guinée : le dialogue entre le pouvoir et l'opposition est-il relancé ?

L'opposition a appelé à manifester lundi devant le siège de la Ceni. La veille, une délégation du gouvernement s'était rendu au domicile de Cellou Dalein Diallo pour tenter de relancer[...]

Le volcan gabonais

Le décès d'André Mba Obame, ancien frère d'armes, de coeur, mais aussi de lumière d'Ali Bongo Ondimba (ABO) sous le règne d'Omar avant d'en devenir le principal adversaire[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20100120T073509Z from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20100120T073509Z from 172.16.0.100