Extension Factory Builder
14/01/2010 à 09:02
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Robert Mugabe est parti mercredi après-midi pour participer au sommet Robert Mugabe est parti mercredi après-midi pour participer au sommet © AFP

Un sommet régional africain sur la crise à Madagascar et la situation au Zimbabwe se tiendra jeudi à Maputo, a indiqué mercredi à l'AFP un responsable du ministère mozambicain des Affaires étrangères.

L'organe de sécurité de la Communauté de développement d'Afrique australe (SADC) - la Troïka - se réunira jeudi à partir de 15H00 GMT, a déclaré ce responsable.

"La Troïka se réunira demain (jeudi)", a déclaré cette source.

Un haut responsable du gouvernement zimbabwéen a déclaré à l'AFP que le président Robert Mugabe avait déjà quitté Harare pour se rendre à Maputo.

"Le président Mugabe est parti cet après-midi (mercredi) pour se rendre à Maputo pour participer à un sommet extraordinaire de la SADC, qui doit se pencher sur la situation au Zimbabwe et sur le déroulement des évènements à Madagascar," a ajouté ce responsable sous couvert d'anonymat.

Le sommet se tiendra après une cérémonie où le président mozambicain Armando Guebuza, réélu lors des dernières élections générales, doit prêter serment pour son second mandat.

Tsvangirai "pas au courant"

Le président Guebuza est à la tête de la Troïka qui comprend également la Zambie et le Swaziland. Le président zambien Rupiah Banda sera présent au sommet de même que le président sud-africain Jacob Zuma, de sources officielles.

La semaine dernière, les ministres des Affaires étrangères de la SADC se sont réunis à Maputo où ils ont discuté de la situation au Zimbabwe et à Madagascar.

Un sommet de la SADC avait permis en novembre de mettre fin à l'impasse sur le partage du pouvoir au Zimbabwe entre les camps du président Robert Mugabe et du Premier ministre Morgan Tsvangirai.

Le porte-parole de M. Tsvangirai, James Maridadi, a indiqué ne pas être au courant du sommet jeudi à Maputo.

"Le Premier ministre est actuellement absent et il n'ira pas au sommet. Nous ne sommes pas au courant" (de sa tenue), a souligné M. Maridadi.

Les reponsables malgaches présents ?

Par ailleurs, mercredi, la présence des responsables malgaches au sommet n'était pas certaine.

Les quatre principaux groupes politiques malgaches divergent sur la nomination d'un Premier ministre de transition, l'attribution des portefeuilles ministériels et l'établissement d'un calendrier électoral.

Le 18 décembre, l'actuel homme fort de la Grande île, Andry Rajoelina, avait annulé la nomination d'Eugène Mangalaza comme Premier ministre de consensus, alors que les quatre parties malgaches s'étaient mises d'accord sur son nom en octobre dernier, dans le cadre d'un accord de partage temporaire du pouvoir.

Les membres du groupe international de contact (GIC) ont appelé la semaine dernière les forces politiques de Madagascar à s'entendre sur la tenue rapide d'élections pour sortir cette île de l'Océan indien de la crise politique qui la paralyse depuis près d'un an.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Mozambique

Le français Société Générale s'installe au Mozambique

Le français Société Générale s'installe au Mozambique

Après avoir obtenu un agrément au Togo fin 2014, la Société générale annonce son entrée au capital de MCB Moçambique. Le groupe bancaire français prend ainsi pied[...]

Mozambique : marche en hommage au Franco-Mozambicain tué à Maputo

Un millier de personnes ont marché samedi à Maputo pour rendre un dernier hommage à Gilles Sistac, universitaire franco-mozambicain abattu cette semaine en plein centre de la capitale du Mozambique, a[...]

Le juriste franco-mozambicain Gilles Cistac abattu à Maputo

Le Franco-Mozambicain Gilles Cistac a été tué par balles mardi à Maputo, capitale du Mozambique. L’opposition dénonce un assassinat politique : cet expert en droit constitutionnel [...]

Kabila, Ouattara, Bouteflika, Biya... Quels sont les diplômes de vos présidents ?

Votre président a-t-il le baccalauréat ? Un master ? À-t-il étudié l’économie ou le droit ? En France ou en Chine ? Toutes les réponses avec notre jeu interactif.  [...]

La mosaïque linguistique africaine : carte des langues parlées sur le continent

En décembre dernier, le Parlement sénégalais s’est doté d’un système de traduction simultanée permettant aux députés de s’exprimer dans leur langue[...]

"La confession de la lionne" : Mia Couto et le réalisme magique

Dans son dernier roman, "La Confession de la lionne", le Mozambicain Mia Couto nous plonge dans une histoire poétique dont il a le secret. Où les attaques de lions visant les femmes d'un village sont au[...]

Mozambique : Graça Machel, ancienne première dame et reine de la pudeur

Les femmes puissantes sont de plus en plus nombreuses sur le continent. Voici notre sélection - forcément subjective - des 50 Africaines les plus influentes au monde.[...]

Pétrole : trente ans d'incidents environnementaux en Afrique

Connus du grand public ou - pour plusieurs d'entre eux - oubliés et jamais jugés, de nombreux incidents environnementaux ont émaillé l'exploitation et le transport de pétrole sur le continent[...]

Mozambique : arrestation du député Muchanga, porte-parole de la Renamo

La police a confirmé mardi l'arrestation à Maputo d'Antonio Muchanga, député et porte-parole de la Renaissance nationale mozambicaine (Renamo), principal parti d'opposition du pays. Il lui est[...]

Mozambique : Afonso Dhlakama, le trouble-fête

Afonso Dhlakama, c'est un pilier de la politique mozambicaine. Candidat pour la cinquième fois à la présidentielle, en octobre, il en a contesté les résultats. Pour obtenir plus de[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers