Extension Factory Builder
13/01/2010 à 08:07
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le Nigeria peut inquiéter ses supporters au vu d'une prestation pâlote Le Nigeria peut inquiéter ses supporters au vu d'une prestation pâlote © AFP

L'Egypte, double tenante du titre, a réussi son entrée en lice mardi dans la Coupe d'Afrique des nations en battant le Nigeria (3-1), son adversaire le plus sérieux dans le groupe C, tandis que les deux outsiders, Bénin et Mozambique, se séparaient sur un score nul (2-2).

Le Nigeria avait pourtant ouvert le score dès la 12e minute (Obasi) mais la cohésion des Pharaons a eu raison des failles collectives des Super Eagles, et ils ont sereinement marqué trois buts (Motaeb 34e, Hassan 54e et Nagy 87e) pour sceller une victoire méritée.

De quoi regonfler le moral d'Egyptiens atteints par l'amère désillusion vécue en novembre face à l'Algérie, finalement qualifiée pour le Mondial-2010. Les hommes de Hassan Shehata ont aussi prouvé qu'ils pouvaient se passer de leur meilleur joueur, Aboutrika (blessé).

Prestation palôte du Nigeria

Le Nigeria en revanche peut inquiéter ses supporters au vu d'une prestation pâlote, où Mikel au milieu a semblé bien esseulé. Le vétéran Kanu l'a remplacé pour les dix dernières minutes, en vain.

Dans l'autre match du groupe C, l'équipe qui a marqué en premier n'a pas non plus gagné (depuis le début de la CAN, seule une sélection a réussi cet "exploit", le Malawi contre l'Algérie, 3-0).

Les Ecureuils perdent pied

Le Bénin menait pourtant 2-0 après 18 minutes de jeu seulement, le temps pour Omotoyossi de se faire justice lui-même sur penalty (14e) puis pour Khan de marquer contre son camp, après une belle action de Stéphane Sessegnon. Mais le leader technique des Ecureuils a ensuite baissé le pied, et son équipe idem.

Le Mozambique est alors entré dans la partie et a profité de deux sorties grossièrement ratées du gardien béninois Djidonou (sur corner et but de Lobo à la 29e, hors de ses bases et but de Fumo à la 55e). Les Mambas, emmenés par leur capitaine Tico-Tico bien remuant malgré ses 36 ans, ont ainsi failli créer la surprise et restent dans la course à la qualification.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Afrique Subsaharienne

Côte d'Ivoire : pourquoi Renard risque de quitter les Éléphants juste avant la CAN

Côte d'Ivoire : pourquoi Renard risque de quitter les Éléphants juste avant la CAN

Approché par Bastia (France, Ligue 1), Hervé Renard, le sélectionneur de la Côte d’Ivoire n’est plus certain de rester à la tête des Éléphants. À cause, s[...]

Côte d'Ivoire : le FPI valide la candidature de Laurent Gbagbo à la présidence du parti

Le comité de contrôle du Front populaire ivoirien (FPI) a validé mercredi la candidature de l'ancien président ivoirien Laurent Gbagbo à la présidence du parti, a appris "Jeune[...]

Cameroun - Togo : le général Germanos de retour ?

Condamné à Paris en 2010 pour détention d'images pédopornographiques, le général français Raymond Germanos a récemment séjourné au Cameroun où il a[...]

Burundi : Mbonimpa, Rufykiri, Nininahazwe... Ces défenseurs des droits humains sous pression

Depuis le retour au Burundi des membres de la société civile qui ont participé, à la mi-novembre, à l'examen de la situation de leur pays par le Comité contre la torture (CAT) à[...]

Burkina Faso : les civils au garde-à-vous ?

Depuis le départ de Blaise Compaoré, le pays, en pleine transition, s'est doté d'un exécutif bicéphale. À la présidence, Michel Kafando le diplomate ; à la primature,[...]

RDC : le discours de Denis Mukwege, prix Sakharov 2014, devant le Parlement européen

On le connaît comme le "juste qui répare les femmes". Mercredi, le docteur Denis Mukwege a reçu le prix Sakharov du Parlement européen, qu'il a dédié au "peuple[...]

Burkina : 24 morts et 625 blessés dans l'insurrection populaire contre Blaise Compaoré

Selon un comité d'experts désigné par le Premier ministre Zida, 24 personnes sont mortes et 625 ont été blessées à travers le pays entre fin octobre et début novembre,[...]

Indice "Happy Planet" : souriez, vous êtes classés !

À l’"indice de développement humain" du Programme des Nations-unies (Pnud), la New Economics Foundation oppose l’"indice de la planète heureuse". L’Afrique est-elle[...]

Burkina : Moustapha Chafi, un nomade à découvert

Moustapha Chafi ne se mêlait pas de politique intérieure, mais ce conseiller de l'ombre a perdu, le 31 octobre, son principal protecteur en la personne de Blaise Compaoré.[...]

Ebola : chaque jour qui passe effrite l'espoir, dans quelle langue faut-il le dire ?

Une vingtaine d'artistes ouest-africains de renom se sont réunis pour interpeller les chefs d'État francophones sur la catastrophe que représente Ebola. Ils publient leur lettre ouverte dans Jeune Afrique.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers