Extension Factory Builder
02/01/2010 à 11:13
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le président togolais Faure Gnassingbé, le 7 janvier 2009 à Accra, au Ghana Le président togolais Faure Gnassingbé, le 7 janvier 2009 à Accra, au Ghana © AFP

Faure Ganssingbé s'est engagé à faire revenir au Togo le corps du premier président du pays, Sylvanus Olympio, tué dans un coup d'Etat en janvier 1963.

Le président togolais Faure Gnassingbé a promis jeudi soir de rapatrier les restes de Sylvanus Olympio, premier président Togo assassiné dans un coup d'Etat en janvier 1963 et inhumé à Agou (Bénin), afin que "la nation lui rende des honneurs dus à son rang".

Le père du président, le général Gnassingbé Eyadéma - décédé en février 2005 après 38 ans de pouvoir - avait participé à ce coup d'Etat.

"Le gouvernement prendra les dispositions nécessaires, en relation avec la famille, pour le retour des restes du président Sylvanus Olympio, premier président du Togo, afin que la nation lui rende des honneurs dus à son rang", a déclaré M. Gnassingbé dans son message de nouvel an à la nation.Selon lui, cette décision vise à "consolider" le processus de réconciliation lancé en 2005.

Réconciliation nationale

"La réconciliation nationale est d'abord celle des coeurs et des esprits, mais elle doit aussi se traduire par des actes et des symboles forts à donner en exemple aux générations présentes et futures", a souligné le président.

"C'est pourquoi, je voudrais vous annoncer qu'à partir de 2010 et dans une volonté de panser les blessures résultant de notre histoire tourmentée, le calendrier républicain de l'année sera redéfini", a promis M. Gnassingbé.

Le 13 janvier - date d'accession au pouvoir du général Eyadéma - autrefois célébré avec faste - sera "essentiellement une journée de recueillement et de prière pour la paix, pour la réconciliation et pour la réussite de l'élection présidentielle" prévue le 28 février 2010."Et par réussite j'entends une élection sans violence, une élection transparente et crédible", a souligné M. Gnassingbé.

Le spectre de la présidentielle de 2010

Selon la Constitution modifiée en 2002 par le Parlement, l'élection présidentielle a lieu au scrutin uninominal majoritaire à un tour et le président est élu à la majorité des suffrages exprimés.

La classe politique est divisée depuis quelques mois sur le mode de scrutin.

Les deux poids lourds de l'opposition: l'Union des forces de changement (UFC) de Gilchrist Olympio et le Comité d'action pour le renouveau (CAR) de Yawovi Agboyibo, soutenus par d'autres partis d'opposition, réclament un scrutin uninominal à deux tours, ce que rejette le Rassemblement du peuple togolais (RPT, au pouvoir).

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Togo

Coris Bank s'installe au Togo

Coris Bank s'installe au Togo

 Coris Bank International, le deuxième groupe bancaire burkinabè, va lancera début février sa filiale togolaise, a appris "Jeune Afrique".[...]

Interactif : où doit-on payer le plus cher en Afrique pour être candidat à la présidentielle ?

Dans la réforme électorale engagée en RDC, la caution exigée pour prendre part à la présidentielle a été revue à la hausse. Une démarche très[...]

Exclusif : Pourquoi le tribunal d'Abidjan a lourdement condamné Ecobank

Jeune Afrique révèle le contenu de la décision du Tribunal de commerce d'Abidjan ayant mené à la condamnation du groupe Ecobank, du sud-africain PIC et de Daniel Matjila à payer 7,5[...]

Vers une présidentielle en avril au Togo ?

Dans un climat politique tendu, la Cour constitutionnelle doit néanmoins annoncer sans tarder la date du prochain scrutin présidentiel. On se dirigerait vers une élection en avril.[...]

Affaire Ecobank/Tanoh : "La décision du Tribunal d'Abidjan est dépourvue de tout fondement", estime Ecobank

Suite à sa condamnation à payer 7,5 milliards de FCFA à Thierry Tanoh, son ancien directeur général, Ecobank conteste dans un communiqué la compétence du Tribunal de[...]

France : la "marche républicaine" des dirigeants africains à Paris

Plusieurs présidents et ministres du continent ont défilé dimanche à Paris aux côtés de dirigeants du monde entier pour la "marche républicaine" contre le terrorisme. De la[...]

Togo : qui exploitera le mégagisement de Kpémé ?

Désignés en 2012, dans le cadre d'un appel d'offres, trois candidats pour l'exploitation du gisement carbonaté de Kpémé ont dû déposer des offres initiales[...]

Goodluck Jonathan, Laurent Gbagbo, Alpha Condé... Ils seront au coeur de l'actualité en 2015

Qui sera président du Burkina Faso dans un an ? La chute de Blaise Compaoré aura-t-elle un effet au Togo ? Quel sera l'impact de Boko Haram sur le vote des Nigérians ? Qui affrontera Alassane Ouattara[...]

Classement 2014 : Algérie, Tunisie et Sénégal au sommet des sélections africaines de foot

Après l’Égypte (2010), la Côte d’Ivoire (2011), la Zambie (2012) et le Nigeria (2013), l’Algérie, huitième de finaliste de la Coupe du monde et facilement qualifiée pour[...]

Le Camerounais Alain Nkontchou rejoint le conseil d'administration d'Ecobank

 Le conseil d'administration d'Ecobank a annoncé la nomination de quatre nouveaux administrateurs non-exécutifs à son conseil d’administration, parmi lesquels le financier camerounais Alain[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20100101T112048Z from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20100101T112048Z from 172.16.0.100