Extension Factory Builder
18/11/2009 à 14:25
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le Président a été très critiqué à propos d'un don financier à un représentant du FMI Le Président a été très critiqué à propos d'un don financier à un représentant du FMI © AFP

Le président sénégalais oppose une fin de non-recevoir aux opposants qui réclament des élections anticipées. Il annonce la formation d'une alliance politique en vue de l'élection de 2012, qui devrait être formalisée samedi.

Le président sénégalais Abdoulaye Wade a écarté l'organisation d'une élection présidentielle anticipée mais annoncé la création d'une "alliance politique" pour le soutenir en vue du scrutin présidentiel de 2012, a rapporté mardi l'agence de presse sénégalaise (APS, publique).

"Pourquoi voulez-vous qu'on fasse des élections? C'est l'opposition qui rêve. Le gouvernement n'est pas chancelant. Pourquoi vouloir organiser des élections? Nous allons créer une alliance politique", a-t-il dit mardi soir à quelques journalistes locaux.

"Nous avons jusqu'en 2012"

Le chef de l'Etat, 83 ans, au pouvoir depuis 2000, s'exprimait au terme d'une réunion avec plusieurs responsables de partis qui soutiennent sa candidature pour la prochaine élection prévue en 2012.

"La loi me donne (l'autorisation) d'organiser des élections dans les 45, 60 prochains jours qui viennent. (Mais) nous en avons jusqu'en 2012", a-t-il ajouté.

Il était entouré de plusieurs responsables de son mouvement, le Parti démocratique sénégalais (PDS), dont Aminata Tall, Iba Der Thiam et Habib Sy. Plusieurs chefs de petits partis soutenant sa candidature pour la prochaine présidentielle étaient également à ses côtés, selon l'APS.

"Samedi, nous allons nous retrouver pour la formalisation définitive de cette alliance. Nous allons en donner le nom. C'est pour consolider notre victoire et préparer les prochains combats politiques", a poursuivi le chef de l'Etat.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Sénégal

Procès Karim Wade : Bibo Bourgi a quitté le Sénégal pour se faire soigner en France

Procès Karim Wade : Bibo Bourgi a quitté le Sénégal pour se faire soigner en France

Apres 20 mois d'atermoiements, la Cour de répression de l'enrichissement illicite (CREI) a finalement autorisé Bibo Bourgi, personnage central du procès de Karim Wade, à quitter le Sénég[...]

Sénégal - Procès Wade : en attendant Bibo Bourgi

Au Sénégal, le procès de Karim Wade reste suspendu à l'état de santé d'Ibrahim Aboukhalil, alias Bibo Bourgi.[...]

Hajj : l'Afrique de l'Ouest dans les starting-blocks

Quelques semaines avant le début du hajj, l'Afrique de l'Ouest est parée pour ce grand pélerinage.[...]

Hajj : Ebola n'ébranle pas la foi

Malgré la fièvre qui sévit dans la région, nombreux sont les Ouest-Africains à emprunter la route de La Mecque. Reportage dans la capitale sénégalaise.[...]

Nouvelle ère pour Finagestion

 Rebaptisé Eranove, l'ex-Finagestion, holding de tête des compagnies d'électricité et d'eau en Côte d'Ivoire et au Sénégal ne veut plus être perçu comme un[...]

Ebola : le Sénégal ouvre un corridor humanitaire pour acheminer de l'aide

Le Sénégal a ouvert un corridor humanitaire aérien pour permettre d'acheminer de l'aide dans les trois pays les plus touchés par le virus Ebola, après la fermeture de ses frontières le 21[...]

Ebola : le cap des 3 000 morts dépassé selon l'OMS

L'épidémie de fièvre hémorragique Ebola a franchi le cap des 3 000 morts, le virus ayant tué près de la moitié des quelque 6 500 personnes infectées, selon le dernier bilan[...]

Design : Ousmane Mbaye, l'homme de fer

Son matériau de prédilection ? Le métal, sous toutes ses formes. Le Sénégalais fête ses dix ans de création. L'occasion de revenir sur cette figure de la création[...]

Francophonie : qui pour succéder à Abdou Diouf ?

Jean, Nfumu, Lopes, L'Estrac, Buyoya... Qui sera le prochain secrétaire général de l'organisation ? Entre désaccords africains et hésitations françaises, le suspense reste entier.[...]

Michaëlle Jean : "Ma candidature à la Francophonie est le résultat d'une écoute"

À deux mois du sommet de l'OIF, prévu à Dakar les 29 et 30 novembre, cinq candidats sont en lice. Parmi eux, la Canadienne d'origine haïtienne Michaëlle Jean, qui aspire à devenir[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers