Extension Factory Builder
18/11/2009 à 14:25
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le Président a été très critiqué à propos d'un don financier à un représentant du FMI Le Président a été très critiqué à propos d'un don financier à un représentant du FMI © AFP

Le président sénégalais oppose une fin de non-recevoir aux opposants qui réclament des élections anticipées. Il annonce la formation d'une alliance politique en vue de l'élection de 2012, qui devrait être formalisée samedi.

Le président sénégalais Abdoulaye Wade a écarté l'organisation d'une élection présidentielle anticipée mais annoncé la création d'une "alliance politique" pour le soutenir en vue du scrutin présidentiel de 2012, a rapporté mardi l'agence de presse sénégalaise (APS, publique).

"Pourquoi voulez-vous qu'on fasse des élections? C'est l'opposition qui rêve. Le gouvernement n'est pas chancelant. Pourquoi vouloir organiser des élections? Nous allons créer une alliance politique", a-t-il dit mardi soir à quelques journalistes locaux.

"Nous avons jusqu'en 2012"

Le chef de l'Etat, 83 ans, au pouvoir depuis 2000, s'exprimait au terme d'une réunion avec plusieurs responsables de partis qui soutiennent sa candidature pour la prochaine élection prévue en 2012.

"La loi me donne (l'autorisation) d'organiser des élections dans les 45, 60 prochains jours qui viennent. (Mais) nous en avons jusqu'en 2012", a-t-il ajouté.

Il était entouré de plusieurs responsables de son mouvement, le Parti démocratique sénégalais (PDS), dont Aminata Tall, Iba Der Thiam et Habib Sy. Plusieurs chefs de petits partis soutenant sa candidature pour la prochaine présidentielle étaient également à ses côtés, selon l'APS.

"Samedi, nous allons nous retrouver pour la formalisation définitive de cette alliance. Nous allons en donner le nom. C'est pour consolider notre victoire et préparer les prochains combats politiques", a poursuivi le chef de l'Etat.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Sénégal

Procès Karim Wade : un vrai-faux 'Watergate' à la CREI

Procès Karim Wade : un vrai-faux "Watergate" à la CREI

Un enregistrement des délibérations secrètes des magistrats jugeant Karim Wade et ses complices secoue le landerneau sénégalais depuis hier. Le technicien qui l'aurait capté risque gros, m[...]

Sénégal : le PDS désignera son candidat à la présidentielle le 20 mars

Initialement annoncée pour le mois d'août, la désignation du candidat du PDS (opposition) à la prochaine présidentielle aura finalement lieu le 20 mars. Trois jours avant le jugement de la CREI[...]

Après le Sénégal, le "JT rappé" débarque en Côte d'Ivoire

Véritable succès populaire au Sénégal depuis bientôt deux ans, le "JT rappé" s'est exporté en Côte d'Ivoire. Aux manettes de ce nouveau programme d'information tout[...]

Sénégal : l'ancien joueur du PSG Aliou Cissé nommé sélectionneur

On le pressentait, la Fédération Sénégalaise l'a officialisé ce jeudi matin : Aliou Cissé a été nommé au poste de sélectionneur des Lions de la Teranga.[...]

Maroc : les galères de Rokhaya, jeune nounou sénégalaise sans papiers à Tanger

Rokhaya, jeune nounou sénégalaise sans papiers, vivote depuis des mois à Tanger et tente d'oublier une expérience récente dans une famille aisée de la ville, faite d'exploitation et de[...]

Sénégal : Macky Sall, Karim Wade et Idrissa Seck... récit d'une guerre fratricide

Bien sûr, Macky Sall, Karim Wade et Idrissa Seck n'ont pas une goutte de sang en commun. Mais tous ont grandi dans l'ombre du "Vieux", rêvant de lui succéder. Abdoulaye Wade les a[...]

Giresse : "Pourquoi le Sénégal n'a-t-il jamais rien gagné ?"

Alain Giresse, l’ancien sélectionneur du Sénégal, n’a pas été épargné par une partie de la presse locale. S’estimant victime d’attaques excessivement[...]

Kabila, Ouattara, Bouteflika, Biya... Quels sont les diplômes de vos présidents ?

Votre président a-t-il le baccalauréat ? Un master ? À-t-il étudié l’économie ou le droit ? En France ou en Chine ? Toutes les réponses avec notre jeu interactif.  [...]

Après les délestages, la Senelec voit enfin le bout du tunnel

Avec le redressement de la Senelec, le pays sort de sa crise énergétique. Et mise désormais sur le privé pour augmenter sa production.[...]

Sénégal : Abdoulaye Wade, égaré entre "esclaves" et "anthropophages"

Abdoulaye Wade a publiquement taxé Macky Sall, mardi, de "descendant d'esclaves" et d'"anthropophages" dont les parents "mangeaient les bébés". Une sortie unanimement[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20091118T120023Z from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20091118T120023Z from 172.16.0.100