Extension Factory Builder
18/11/2009 à 14:25
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le Président a été très critiqué à propos d'un don financier à un représentant du FMI Le Président a été très critiqué à propos d'un don financier à un représentant du FMI © AFP

Le président sénégalais oppose une fin de non-recevoir aux opposants qui réclament des élections anticipées. Il annonce la formation d'une alliance politique en vue de l'élection de 2012, qui devrait être formalisée samedi.

Le président sénégalais Abdoulaye Wade a écarté l'organisation d'une élection présidentielle anticipée mais annoncé la création d'une "alliance politique" pour le soutenir en vue du scrutin présidentiel de 2012, a rapporté mardi l'agence de presse sénégalaise (APS, publique).

"Pourquoi voulez-vous qu'on fasse des élections? C'est l'opposition qui rêve. Le gouvernement n'est pas chancelant. Pourquoi vouloir organiser des élections? Nous allons créer une alliance politique", a-t-il dit mardi soir à quelques journalistes locaux.

"Nous avons jusqu'en 2012"

Le chef de l'Etat, 83 ans, au pouvoir depuis 2000, s'exprimait au terme d'une réunion avec plusieurs responsables de partis qui soutiennent sa candidature pour la prochaine élection prévue en 2012.

"La loi me donne (l'autorisation) d'organiser des élections dans les 45, 60 prochains jours qui viennent. (Mais) nous en avons jusqu'en 2012", a-t-il ajouté.

Il était entouré de plusieurs responsables de son mouvement, le Parti démocratique sénégalais (PDS), dont Aminata Tall, Iba Der Thiam et Habib Sy. Plusieurs chefs de petits partis soutenant sa candidature pour la prochaine présidentielle étaient également à ses côtés, selon l'APS.

"Samedi, nous allons nous retrouver pour la formalisation définitive de cette alliance. Nous allons en donner le nom. C'est pour consolider notre victoire et préparer les prochains combats politiques", a poursuivi le chef de l'Etat.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Sénégal

Abdoulaye Wade : un retour au Sénégal qui inquiète la défense de son fils Karim

Abdoulaye Wade : un retour au Sénégal qui inquiète la défense de son fils Karim

Le retour au Sénégal d'Abdoulaye Wade, prévu le 25 avril, suscite de l'inquiétude au sein de la défense de son fils, Karim Wade. Mais pour l'instant, "Gorgui" a su garder le silence[...]

Chansons caritatives : à votre bon coeur, mélomanes !

Inspirés par les réunions charitables d'artistes anglo-saxons dans les années 80, les chanteurs africains s’égosillent de plus en plus en groupes. Autour de causes[...]

Sénégal : le vrai-faux retour d'Abdoulaye Wade

Annoncé pour mercredi, le retour d'Abdoulaye Wade à Dakar a finalement été reporté au vendredi 25 avril. Blocage des autorités sénégalaises ou stratégie de[...]

Pas de meeting pour le retour d'Abdoulaye Wade au Sénégal

Le meeting programmé mercredi par le Parti démocratique sénégalais (PDS) pour le retour à Dakar d'Abdoulaye Wade n'aura pas lieu. Les autorités sénégalaises ont jugé[...]

Abdoulaye Wade de retour mercredi au Sénégal après vingt-deux mois d'absence

L'ex-président Abdoulaye Wade est attendu mercredi 23 avril au Sénégal. Il avait quitté son pays après sa défaite électorale en 2012.[...]

Sénégal : Karim Wade bientôt jugé pour "enrichissement illicite"

Karim Wade, le fils de l'ex-président sénégalais Abdoulaye Wade dont il fut conseiller et ministre, restera en prison où il croupit depuis un an en attendant son procès, prévu en juin,[...]

Affaire Karim Wade - Cheikh Diallo : "J'ai dit la vérité, rien que la vérité"

Ex-conseiller du président Abdoualye Wade, Cheikh Diallo a connu la descente aux enfers. Soupçonné par la justice d'être un complice de Karim Wade dans l'acquisition illicite de divers biens, il aura[...]

Carte interactive : voyagez en Afrique sans visa !

En vertu d'accords bilatéraux ou dans le cadre d'organisations sous-régionales, plusieurs pays africains ont supprimé l'obligation de visa d'entrée sur leur territoire. Grâce à une carte[...]

Mali : IBK au Sénégal, les raisons d'une visite

Le président malien, Ibrahim Boubacar Keïta, a fait une visite d'État au Sénégal, du 13 au 16 avril. Retour sur les raisons de cette visite.[...]

Sénégal : en attendant son procès, Karim Wade, en détention depuis un an, reste en prison

En attendant son procès, Karim Wade va rester en détention provisoire. En prison depuis un an jour pour jour, le fils de l'ancien président sénégalais, Abdoulaye Wade, sera jugé dans[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces