Extension Factory Builder
24/10/2009 à 19:04
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Morgan Tsvangirai était l'opposant de robert Mugabe à la dernière présidentielle Morgan Tsvangirai était l'opposant de robert Mugabe à la dernière présidentielle © DR

Des policiers armés ont effectué une perquisition musclée à Harare dans des locaux du MDC, le parti du Premier ministre du Zimbabwe Morgan Tsvangirai, en expliquant chercher des armes, a affirmé samedi un responsable de la formation.

"La nuit dernière, une cinquantaine de policiers lourdement armés ont effectué un raid dans ce bâtiment sous prétexte de chercher des armes volées à la police et à l'armée", a déclaré à la presse le secrétaire général du Mouvement pour le changement démocratique (MDC), Tendai Biti.

"Ils ont mis sens dessus-dessous toutes les pièces et emporté des documents de valeur pour le parti", a-t-il ajouté. "Ils ont battu la femme et la soeur du gardien avant de creuser le jardin pour trouver ces armes. "

La perquisition visait une maison de Harare, propriété du MDC, qui abrite des bureaux et chambres destinées à héberger les membres du parti de passage.

M. Tsvangirai avait annoncé le 16 octobre qu'il suspendait toute relation avec le camp du président Robert Mugabe en l'accusant d'être un "partenaire indigne de confiance".

Le deux hommes partagent le pouvoir depuis février en vertu d'un accord destiné à sortir le pays de la crise aiguë née de la défaite du régime Mugabe aux élections de mars 2008.

Nous allons faire face à la dictature

Pour Tendai Biti, numéro deux du MDC et ministre des Finances du gouvernement d'union, la perquisition est "un acte de frustration" des membres du parti présidentiel, l'Union nationale africaine du Zimbabwe-Front patriotique (Zanu-PF), opposés au partage du pouvoir.

"Cela prouve à nouveau que la Zanu-PF n'a pas changé de façon de penser et ne nous traite pas comme partenaire sur un pied d'égalité", a-t-il dit. "Nous considérons qu'il s'agit d'une preuve à charge contre les membres de la Zanu-PF et les sécurocrates qui ne nous veulent pas au gouvernement. "

Tendai Biti a également jugé que des armes auraient été dissimulées pendant la perquisition. "Il n'y a rien de nouveau: ils vont continuer à dissimuler des armes et à essayer de nous tuer, mais nous allons faire face à la dictature", a-t-il promis.

Depuis sa création, il y a dix ans, le MDC a souvent été victime de la répression du régime. Morgan Tsvangirai a été arrêté et battu à plusieurs reprises.

Les violences politiques avaient été particulièrement fortes après les élections de mars 2008.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Zimbabwe

La vie devant elle

Avec son style enlevé et ses trouvailles littéraires, NoViolet Bulawayo montre le monde tel qu'il va (plutôt mal) à travers les yeux d'une enfant.[...]

Les papys font de la résistance

Gérontocratie ? Les vétérans de la politique africaine n’entendent pas quitter la scène. En particulier les quatre mousquetaires Abdelaziz Bouteflika, Abdoulaye Wade, Robert Mugabe et Paul Biya.[...]

Zimbabwe : la guerre ouverte au sein de l'opposition s'intensifie

La guerre ouverte au sein du principal parti d'opposition zimbabwéen, le MDC, s'est intensifiée samedi, plusieurs ténors du parti votant la suspension du leader national Morgan Tsvangirai pour violences et [...]

Zimbabwe : Mugabe assure avoir réduit son salaire mensuel à 4 000 dollars

Le président zimbabwéen Robert Mugabe a réduit son salaire mensuel à 4 000 dollars (environ 2 800 euros) en raison de la crise économique qui touche son pays.[...]

Zimbabwe : Mugabe critique l'"absurdité homosexuelle" de l'Europe

Le président zimbabwéen, Robert Mugabe, s'en est pris vendredi à "l'absurdité homosexuelle" de l'Europe, condamnant le refus de ses dirigeants d'accepter son pouvoir, dans son dernier[...]

Carte interactive : voyagez en Afrique sans visa !

En vertu d'accords bilatéraux ou dans le cadre d'organisations sous-régionales, plusieurs pays africains ont supprimé l'obligation de visa d'entrée sur leur territoire. Grâce à une carte[...]

Sommet UE-Afrique : ils ont soutenu Grace Mugabe et ne sont pas venus

En réponse au refus des autorités belges de délivrer un visa à Grace Mugabe, quatre chef d'État d'Afrique australe n'ont pas fait le déplacement à Bruxelles pour le sommet[...]

Le Zimbabwe boycotte le sommet UE-Afrique la semaine prochaine

Le Zimbabwe boycottera le 4ème sommet Union européenne-Afrique à Bruxelles mercredi et jeudi prochains après le refus de l'UE d'accorder un visa à l'épouse du chef de l'Etat Robert[...]

Zimbabwe : l'après Mugabe, ils y pensent déjà

Alors que Robert Mugabe a fêté ses 90 ans, la vice-présidente, Joice Mujuru, et le ministre de la Justice, Emmerson Mnangagwa, sont dans les starting-blocks.[...]

Zimbabwe : flonflons et lâcher de ballons pour les 90 ans de Mugabe

Environ 10 000 Zimbabwéens ont célébré en musique dimanche au stade de Marondera (à 75 kilomètres d'Harare) leur président, Robert Mugabe, qui a lâché 90 ballons en[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex