Extension Factory Builder
24/10/2009 à 19:04
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Morgan Tsvangirai était l'opposant de robert Mugabe à la dernière présidentielle Morgan Tsvangirai était l'opposant de robert Mugabe à la dernière présidentielle © DR

Des policiers armés ont effectué une perquisition musclée à Harare dans des locaux du MDC, le parti du Premier ministre du Zimbabwe Morgan Tsvangirai, en expliquant chercher des armes, a affirmé samedi un responsable de la formation.

"La nuit dernière, une cinquantaine de policiers lourdement armés ont effectué un raid dans ce bâtiment sous prétexte de chercher des armes volées à la police et à l'armée", a déclaré à la presse le secrétaire général du Mouvement pour le changement démocratique (MDC), Tendai Biti.

"Ils ont mis sens dessus-dessous toutes les pièces et emporté des documents de valeur pour le parti", a-t-il ajouté. "Ils ont battu la femme et la soeur du gardien avant de creuser le jardin pour trouver ces armes. "

La perquisition visait une maison de Harare, propriété du MDC, qui abrite des bureaux et chambres destinées à héberger les membres du parti de passage.

M. Tsvangirai avait annoncé le 16 octobre qu'il suspendait toute relation avec le camp du président Robert Mugabe en l'accusant d'être un "partenaire indigne de confiance".

Le deux hommes partagent le pouvoir depuis février en vertu d'un accord destiné à sortir le pays de la crise aiguë née de la défaite du régime Mugabe aux élections de mars 2008.

Nous allons faire face à la dictature

Pour Tendai Biti, numéro deux du MDC et ministre des Finances du gouvernement d'union, la perquisition est "un acte de frustration" des membres du parti présidentiel, l'Union nationale africaine du Zimbabwe-Front patriotique (Zanu-PF), opposés au partage du pouvoir.

"Cela prouve à nouveau que la Zanu-PF n'a pas changé de façon de penser et ne nous traite pas comme partenaire sur un pied d'égalité", a-t-il dit. "Nous considérons qu'il s'agit d'une preuve à charge contre les membres de la Zanu-PF et les sécurocrates qui ne nous veulent pas au gouvernement. "

Tendai Biti a également jugé que des armes auraient été dissimulées pendant la perquisition. "Il n'y a rien de nouveau: ils vont continuer à dissimuler des armes et à essayer de nous tuer, mais nous allons faire face à la dictature", a-t-il promis.

Depuis sa création, il y a dix ans, le MDC a souvent été victime de la répression du régime. Morgan Tsvangirai a été arrêté et battu à plusieurs reprises.

Les violences politiques avaient été particulièrement fortes après les élections de mars 2008.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Zimbabwe

Zimbabwe - 18 avril 1980 : Bob Marley et Mugabe célèbrent l'indépendance de la dernière colonie européenne d'Afrique

Zimbabwe - 18 avril 1980 : Bob Marley et Mugabe célèbrent l'indépendance de la dernière colonie européenne d'Afrique

Le Zimbabwe est le dernier pays du continent à se libérer du joug du colonisateur occidental. Une indépendance arrachée dans la douleur après plus de dix années de lutte armée. Reto[...]

En Afrique du Sud, Robert Mugabe attaque l'Occident et les Nations unies

En Afrique du Sud pour une visite historique de deux jours sous le signe de l'économie, le président zimbabwéen et chef de l'Union africaine, Robert Mugabe, en a profité pour décocher quelques[...]

Une "fille-de" à la tête du Zimbabwe ?

Dans sa stratégie de monarchisation du pouvoir zimbabwéen, Robert Mugabe change son fusil d’épaule. À mots couverts et visages découverts, il met en lumière l’alternative[...]

Afrique du Sud : la statue de Cecil Rhodes ou l'indéboulonnable problème de l'héritage colonial

La statue du colon Cecil Rhodes devant l'université du Cap provoque la colère des étudiants sud-africains. La polémique monte, d'autant plus que Robert Mugabe pourrait s'en mêler.[...]

Robert Mugabe en visite d'État en Algérie

Le président du Zimbabwe, Robert Mugabe, est arrivé hier à Alger pour une visite d'État de trois jours, à l'invitation du président algérien, Abdelaziz Bouteflika.[...]

Zimbabwe : Robert Mugabe, l'homme qui n'aimait pas les Blancs (et inversement)

Diabolisé par les Européens, le président du Zimbabwe et de l'Union africaine, Robert Mugabe, incarne jusqu'à l'obsession le rejet des anciens colons, de l'Occident et de ses diktats. Pourquoi[...]

Zimbabwe : Mugabe, un Castro africain

Ce sont les deux ultimes dinosaures de l'ère anti-impérialiste, les oubliés du grand dégel qui a suivi la chute du mur de Berlin. Même âge, ou presque, même personnalité[...]

Robert Mugabe fête ses 91 ans et s'en prend aux réserves animalières des Blancs

Le président zimbabwéen Robert Mugabe, dont la réforme agraire des années 2000 a été marquée par la violente éviction de milliers de fermiers blancs, a profité[...]

Kabila, Ouattara, Bouteflika, Biya... Quels sont les diplômes de vos présidents ?

Votre président a-t-il le baccalauréat ? Un master ? À-t-il étudié l’économie ou le droit ? En France ou en Chine ? Toutes les réponses avec notre jeu interactif.  [...]

Afrique du Sud : que nous apprend le scandale des "Spy Cables" ?

Des documents révélant les échanges entre les services secrets sud-africains et leurs homologues étrangers et publiés depuis lundi par la chaîne Al-Jazeera et le quotidien britannique The[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20091024T131235Z from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20091024T131235Z from 172.16.0.100