Extension Factory Builder
23/10/2009 à 07:57
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
L'ancien Premier ministre Jean Eyeghe Ndong (2e D) à Libreville L'ancien Premier ministre Jean Eyeghe Ndong (2e D) à Libreville © AFP

L'opposition au Gabon a dénoncé jeudi une "dérive autoritaire" et une "personnalisation du pouvoir" quelques jours après la formation d'un nouveau gouvernement et de changements importants dans les administrations du pays.

En laissant "aux seuls soins du président de la République et du Premier ministre la compétence exclusive de la nomination des secrétaires généraux et des directeurs généraux des administrations, le Conseil des ministres viole la loi et consacre l'émergence d'une nouvelle caste de roitelets", a déclaré à la presse l'ancien Premier ministre et porte-parole d'une coalition de partis de l'opposition, Jean Eyéghé Ndong.

Ces nominés, selon lui, n'auront de comptes à rendre qu'au président Ali Bongo.

Lundi, le premier Conseil des ministres du nouveau président avait annoncé qu'il placerait sous la compétence du président, en concertation avec son Premier ministre, ces nominations afin de "mettre un terme aux promotions parfois guidées par le repli identitaire, le clanisme et le clientélisme politique, source d'inertie et d'inefficacité".

Dérive autoritaire

Cette décision "dénote d'une dérive autoritaire de l'exécutif et d'une forte propension à la personnalisation du pouvoir", selon la coalition, qui regroupe les principaux candidats contestant toujours la victoire d'Ali Bongo.

La coalition des opposants a aussi dénoncé une "manière populiste de faire croire au changement" qui "ne peut convaincre personne, car en déplaçant certains hauts fonctionnaires de postes importants vers des postes moins voyants qui leur permettent de conserver leurs privilèges, le pouvoir opère juste un petit tour de passe-passe".

"Face à la dérive autoritaire la Coalition appelle les citoyens à défendre leurs droits et à les faire respecter", a conclu M. Eyéghé Ndong.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Gabon

Gabon : Jean Ping et Ali Bongo Ondimba, duel de phrases assassines

Gabon : Jean Ping et Ali Bongo Ondimba, duel de phrases assassines

À deux ans de l'élection présidentielle, la guerre des mots est déclarée entre le président gabonais Ali Bongo Ondimba et celui qui se voit déjà comme son principal adversa[...]

Gabon : bientôt une plainte contre Ping ?

Les propos tenus par Jean Ping fin juillet sur France 24 ne sont pas passés à Libreville.[...]

Douze chefs d'État africains avec Hollande aux cérémonies du débarquement en Provence

François Hollande accueille ce vendredi 13 chefs d'État, dont douze africains, à bord du Charles-de-Gaulle pour les commémorations du 70e anniversaire du Débarquement de Provence avec en point[...]

En Afrique centrale, des raffineries à bout de souffle

Trop petits, les raffineurs du Cameroun, du Congo et du Gabon souffrent d'un manque de rentabilité. Mais loin de s'unir pour s'en sortir, ils optent pour une fuite en avant.[...]

Mascarades africaines : Daniel Henriot, cet étonnant voyageur

Guide de chasse, Daniel Henriot a bourlingué à travers le continent durant plus d'un demi-siècle.[...]

CAN 2015 : les groupes et le calendrier des éliminatoires

Alors que les matchs retour du dernier tour préliminaire se sont achevés dimanche 3 août, on connaît désormais les groupes des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des nations 2015, dont la[...]

Corruption au Gabon : la fin de l'impunité ?

La justice gabonaise s'est saisie du rapport d'audit sur les régies finacières dévoilé le 17 juillet dernier. Et c'est la gendarmerie qui enquête.[...]

Sommet États-Unis - Afrique : demandez le programme et suivez le guide !

Le premier sommet États-Unis - Afrique s'ouvre ce lundi à Washington. Durant trois jours, Barack Obama et près de cinquante chefs d'État et de gouvernement du continent évoqueront leur[...]

États-Unis : l'Afrique au sommet, séance de rattrapage pour Barack Obama

Du 4 au 6 août, le président américain accueille le premier sommet États-Unis - Afrique des chefs d'État et de gouvernement. La Maison Blanche reconsidère-t-elle pour autant[...]

Wikipédia : le classement des chefs d'État africains les plus populaires

Créé en 2001, Wikipédia s'est imposée depuis comme l'encyclopédie numérique la plus consultée au monde. Participative, elle rassemble des informations collectées par les[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex