Extension Factory Builder
22/10/2009 à 14:25
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
La décision européenne fait suite à une première mesure de rétorsion sur un accord de pêche La décision européenne fait suite à une première mesure de rétorsion sur un accord de pêche © AFP

Dans la foulée de la décision de la Cedeao, l'Union Européenne a choisi elle aussi d'imposer des sanctions à la Guinée, après le carnage du stade de Conakry, le 28 septembre dernier. Un embargo sur les armes, ainsi que des sanctions ciblées vont être mis en place.

Les pays de l'Union européenne se sont mis d'accord mercredi pour imposer des sanctions ciblées à l'encontre des membres de la junte au pouvoir en Guinée, dont un gel des avoirs, et un embargo sur les armes, a indiqué une source diplomatique. Les ambassadeurs des 27 pays de l'UE réunis à Bruxelles ont donné leur accord de principe à "des mesures ciblant les membres du CNDD (Conseil national pour la démocratie et le développement, la junte au pouvoir) et les individus associés, responsables de la répression violente ou de l'impasse politique dans le pays", selon la même source.

Les représentants des pays européens ont également accepté le principe d'un embargo sur les armes contre la Guinée, à l'instar de celui décrété samedi par la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cédéao).

Les sanctions ciblées devraient porter sur un gel d'avoirs financiers et des restrictions de visas en Europe, selon la source diplomatique.

Réactions en chaîne

Cette décision fait suite à une sanglante répression d'une manifestation fin septembre à Conakry, qui a fait au moins 150 morts selon l'Onu et suscité l'indignation internationale. Elle doit encore être formellement avalisée la semaine prochaine lors d'une réunion à Luxembourg des ministres des Affaires étrangères de l'UE.

Mardi, Washington avait indiqué soutenir "fermement" l'embargo sur les armes décrété à l'encontre de la Guinée par les dirigeants des pays d'Afrique de l'Ouest.

La Commission européenne a déjà annoncé une mesure de rétorsion. Elle a retiré un projet d'accord de pêche avec la Guinée, estimant qu'il était "politiquement inacceptable" pour Bruxelles d'aider la junte au pouvoir après sa répression sanglante contre l'opposition. Le projet prévoyait pour les quatre prochaines années une enveloppe de 450.000 euros annuels pour aider au développement du secteur de la pêche en Guinée et 1,6 million d'euros supplémentaires sur quatre ans pour développer le système de contrôle des zones de pêche guinéennes.

L'aide au développement de l'UE est déjà gelée depuis le printemps et la Guinée est placée depuis fin juillet sous surveillance par les Européens en attendant un retour à l'Etat de droit, après le coup d'Etat de décembre qui a porté au pouvoir le chef de la junte, le capitaine Moussa Dadis Camara.

La manifestation violemment réprimée était organisée pour presser le chef de la junte de ne pas se présenter à l'élection présidentielle prévue en janvier.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Guinée

Classement 2014 : Algérie, Tunisie et Sénégal au sommet des sélections africaines de foot

Classement 2014 : Algérie, Tunisie et Sénégal au sommet des sélections africaines de foot

Après l’Égypte (2010), la Côte d’Ivoire (2011), la Zambie (2012) et le Nigeria (2013), l’Algérie, huitième de finaliste de la Coupe du monde et facilement qualifiée pour[...]

Ebola : 7 373 morts sur 19 031 cas, selon l'OMS

Le nombre des morts dues à l'épidémie de fièvre hémorragique Ebola en Afrique de l'Ouest s'élève à 7 373 sur un total de 19 031 cas enregistrés dans les trois pays[...]

Ebola : trois choses à savoir sur la tournée de Ban Ki-moon en Afrique de l'Ouest

Ban Ki-moon a annoncé mercredi à New York qu'il se rendra à partir du 18 décembre en Afrique de l'Ouest. Une tournée dans les pays qui ont été touchés par le virus Ebola.[...]

L'État guinéen condamné pour "détention abusive" de deux officiers

Soupçonnés d'implication dans l'attaque de la résidence du président Condé en 2011, le général Nouhou Thiam et le colonel Sadou Diallo attendent depuis plus de 3 ans d'être[...]

Ebola et sida, même combat

Michel Sidibé est le directeur exécutif de l'Onusida.[...]

CAN 2015 : calendrier des matchs, groupes et résultats

La Coupe d'Afrique des nations (CAN) 2015 débute le 17 janvier. Consultez le calendrier complet et les résultats des matchs de la compétition qui s'achèvera le 8 février en Guinée[...]

Yaya Touré, Patrick Vieira et Idris Elba s'engagent dans la lutte contre Ebola

Idris Elba, acteur britannique d'origine ghanéo-sierra-léonaise, et des stars de football dont l'Ivoirien Yaya Touré participent à une campagne lancée mercredi pour soutenir les efforts des[...]

Guinée : Alpha contre Ebola

Après avoir semblé minimiser l'ampleur de la crise, le président Condé fait désormais de la lutte contre le virus sa priorité. Assisté du Dr Sakoba Keïta, il est[...]

Liberia, Guinée, Sierra Leone : où en est la lutte contre Ebola ?

Si le taux hebdomadaire de transmission du virus Ebola reste élevé au Liberia, en Guinée et au Sierra Leone, l'OMS estime pouvoir "prendre le dessus" sur l'épidémie dans ces trois[...]

Hollande aux Guinéens : "Nous avons le devoir de vous soutenir" dans la lutte contre Ebola

À son arrivée à Conakry, François Hollande a affirmé, vendredi, la solidarité de la France avec la Guinée dans la lutte contre l'épidémie d'Ebola. Le[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers