Extension Factory Builder
10/10/2009 à 19:07
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Albert Mabri Toikeusse Albert Mabri Toikeusse © AFP

Albert Mabri Toikeusse, chef de l'UDPCI et membre de la coalition RHDP proche de l'ex-chef de la junte Robert Gueï, se porte candidat à la présidentielle du 29 novembre, avec un programme sans concession.

L'opposant Albert Mabri Toikeusse, chef du parti de l'ex-chef de la junte en Côte d'Ivoire, Robert Gueï (1999-2000) assassiné en 2002, a été investi samedi candidat à l'élection présidentielle prévue le 29 novembre.

M. Mabri, 47 ans, a été désigné lors d'une convention de l'Union pour la démocratie et la paix en Côte d'Ivoire (UDPCI) devant près de 2.000 personnes dans un stade d'Abidjan.

Ministre des Transports dans le gouvernement d'union, il est l'un des chefs du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP).

Cette coalition compte les deux ténors de l'opposition, l'ex-chef de l'Etat Henri Konan Bédié et l'ancien Premier ministre Alassane Ouattara, qui devraient être les deux principaux rivaux du président Laurent Gbagbo lors du scrutin.

Le chef de l'UDPCI a promis de "réinstaurer le service militaire obligatoire", pour "l'émergence d'une armée au service de la nation et de tous les citoyens".

"Contre" la transparence politique

La Côte d'Ivoire est plongée dans une grave crise militaro-politique depuis le coup d'Etat manqué de 2002, qui a coupé le pays en deux.

M. Mabri s'est en outre engagé à "faire adopter une loi contre la 'transhumance politique' à l'Assemblée nationale".

Fort du troisième groupe parlementaire avec 14 députés à l'issue des élections législatives de 2000, son parti n'en compte plus que cinq, les autres ayant rallié la mouvance de Laurent Gbagbo, dont la base électorale se situe également dans l'ouest du pays.

Le général Gueï, tué dans des circonstances obscures aux premières heures du putsch manqué de septembre 2002, a été enterré le 2 octobre dans son village de Kabacouma (ouest) au cours de funérailles nationales censées mettre un terme à une longue polémique sur sa dernière demeure.

Sans cesse ajournée depuis 2005, la présidentielle a été fixée au 29 novembre mais un nouveau report apparaît de plus en plus probable, du fait des retards accumulés, notamment dans l'élaboration de la liste électorale.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Côte d'Ivoire

Le génie des 'Maîtres de la sculpture de Côte d'Ivoire'

Le génie des "Maîtres de la sculpture de Côte d'Ivoire"

Voilà une heureuse habitude que semble prendre le musée du Quai Branly, à Paris : programmer des expositions internationales qui bousculent totalement l'approche actuelle de l'art africain tradition[...]

Football : finalement, Yaya Touré poursuit l'aventure à Manchester City

Alors que son départ avait été annoncé, Yaya Touré ne s'en ira pas à la saison prochaine, selon les médias britanniques : l'international ivoirien reste à Manchester City.[...]

Abidjan : plus de 4 500 personnes aux Assemblées de la Banque africaine de développement

Six chefs d'État, un vice-président et deux Premiers ministres ont participé à l'ouverture officielle des Assemblées annuelles de la Banque africaine de développement, le 26 mai. Avec deux[...]

Football : l'Ivoirien Copa Barry passé du rôle de bouc émissaire à celui de héros de la CAN

Héros d’une finale qu’il ne devait pas jouer, Boubacar Copa Barry a inscrit le tir au but qui a offert la Coupe d’Afrique des nations 2015 (CAN) à la Côte d’Ivoire face au Ghana en[...]

Football : Drogba quitte Chelsea mais ne prend pas sa retraite

 Le buteur ivoirien Didier Drogba, 37 ans, a annoncé dimanche qu'il quitterait Chelsea à la fin de la saison et qu'il entendait jouer encore un an au moins dans un autre club avant de prendre sa retraite.[...]

Football : Hervé Renard, attendu à Lille, se sépare de la Côte d'Ivoire

 Le Français Hervé Renard, attendu à Lille, n'est plus le sélectionneur de la Côte d'Ivoire, qu'il a mené au titre continental en février, a-t-on appris vendredi auprès[...]

Côte d'Ivoire - Pascal Affi N'Guessan : "Le FPI n'est pas divisé"

Pascal Affi N'Guessan, le chef du parti de l'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo, secoué par des divisions internes, a lancé un appel au rassemblement au sein du Front Populaire Ivoirien, vendredi, à[...]

Côte d'Ivoire : Pascal Affi N'Guessan désigné candidat du FPI à la présidentielle

Le 4e congrès extraordinaire du Front populaire ivoirien (FPI) a entériné vendredi la candidature de Pascal Affi N'Guessan à la présidentielle d'octobre.[...]

Côte d'Ivoire : le prix de l'électricité augmente, les consommateurs grognent

Le prix de l'électricité va augmenter en Côte d'Ivoire à partir du 1er juin. Les consommateurs, mécontents, craignent que cette hausse ne se répercute sur le prix des produits de la vie[...]

Côte d'Ivoire : Soro à Casablanca sans... Bakayoko

Tous les deux invités, seul Guillaume Soro a finalement fait le déplacement à Casablanca pour le mariage d'Assaita Chaffi, l'une des filles de Moustapha Chaffi, le conseiller spécial de Blaise [...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers