Extension Factory Builder
10/10/2009 à 19:07
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Albert Mabri Toikeusse Albert Mabri Toikeusse © AFP

Albert Mabri Toikeusse, chef de l'UDPCI et membre de la coalition RHDP proche de l'ex-chef de la junte Robert Gueï, se porte candidat à la présidentielle du 29 novembre, avec un programme sans concession.

L'opposant Albert Mabri Toikeusse, chef du parti de l'ex-chef de la junte en Côte d'Ivoire, Robert Gueï (1999-2000) assassiné en 2002, a été investi samedi candidat à l'élection présidentielle prévue le 29 novembre.

M. Mabri, 47 ans, a été désigné lors d'une convention de l'Union pour la démocratie et la paix en Côte d'Ivoire (UDPCI) devant près de 2.000 personnes dans un stade d'Abidjan.

Ministre des Transports dans le gouvernement d'union, il est l'un des chefs du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP).

Cette coalition compte les deux ténors de l'opposition, l'ex-chef de l'Etat Henri Konan Bédié et l'ancien Premier ministre Alassane Ouattara, qui devraient être les deux principaux rivaux du président Laurent Gbagbo lors du scrutin.

Le chef de l'UDPCI a promis de "réinstaurer le service militaire obligatoire", pour "l'émergence d'une armée au service de la nation et de tous les citoyens".

"Contre" la transparence politique

La Côte d'Ivoire est plongée dans une grave crise militaro-politique depuis le coup d'Etat manqué de 2002, qui a coupé le pays en deux.

M. Mabri s'est en outre engagé à "faire adopter une loi contre la 'transhumance politique' à l'Assemblée nationale".

Fort du troisième groupe parlementaire avec 14 députés à l'issue des élections législatives de 2000, son parti n'en compte plus que cinq, les autres ayant rallié la mouvance de Laurent Gbagbo, dont la base électorale se situe également dans l'ouest du pays.

Le général Gueï, tué dans des circonstances obscures aux premières heures du putsch manqué de septembre 2002, a été enterré le 2 octobre dans son village de Kabacouma (ouest) au cours de funérailles nationales censées mettre un terme à une longue polémique sur sa dernière demeure.

Sans cesse ajournée depuis 2005, la présidentielle a été fixée au 29 novembre mais un nouveau report apparaît de plus en plus probable, du fait des retards accumulés, notamment dans l'élaboration de la liste électorale.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Côte d'Ivoire

Pour la défense, le procès des pro-Gbagbo est celui de 'la politique française en Afrique'

Pour la défense, le procès des pro-Gbagbo est celui de "la politique française en Afrique"

Les avocats de la défense ont terminé vendredi leurs plaidoiries. Selon eux, le procès de Simone Gbagbo et de ses 82 co-accusé est celui "du néocolonialisme, de la politique d'ingéren[...]

Procès des pro-Gbagbo : et si Ouattara accordait l'amnistie ?

Le procès de Simone Gbagbo et de ses co-accusés pour atteinte à la sûreté de l’État touche à sa fin. Et si, une fois le verdict prononcé, Alassane Ouattara graciait [...]

Côte d'Ivoire - Pascal Affi N'Guessan : "Je suis toujours le président du FPI"

Un communiqué du FPI a annoncé jeudi la destitution de son président, Pascal Affi N'Guessan. Ce dernier, joint au téléphone par "Jeune Afrique", dément ce qu'il qualifie de[...]

Après le Sénégal, le "JT rappé" débarque en Côte d'Ivoire

Véritable succès populaire au Sénégal depuis bientôt deux ans, le "JT rappé" s'est exporté en Côte d'Ivoire. Aux manettes de ce nouveau programme d'information tout[...]

Côte d'Ivoire : les Éléphants champions d'Afrique à Abidjan contre la Guinée Équatoriale et la Bolivie

Championne d’Afrique en titre, la Côte d’Ivoire disputera deux matchs amicaux les 26 et 29 mars, face à la Guinée équatoriale et à la Bolivie, à Abidjan.[...]

Les 50 personnalités qui font la Côte d'Ivoire

À quelques mois de la présidentielle, prévue en octobre, et bientôt quatre ans après la fin de la crise postélectorale, "Jeune Afrique" s'est penché sur celles et[...]

Côte d'Ivoire : Fulgence Assi, c'est reparti pour la Fesci

Décideurs politiques, acteurs économiques, leaders de la société civile, personnalités des médias et de la culture... Jeune Afrique dresse la liste des figures les plus influentes[...]

Côte d'Ivoire : Paul Sika, photomaker et touche-à-tout

Décideurs politiques, acteurs économiques, leaders de la société civile, personnalités des médias et de la culture... Jeune Afrique dresse la liste des figures les plus influentes[...]

Côte d'Ivoire : Mgr Jean-Pierre Kutwa, cardinal de la paix

Décideurs politiques, acteurs économiques, leaders de la société civile, personnalités des médias et de la culture... Jeune Afrique dresse la liste des figures les plus influentes[...]

Côte d'Ivoire : Hélène Gnionsahé, la voix des sans-voix

Des querelles de leadership ont perturbé, ces dernières années, le bon fonctionnement de la Convention de la société civile ivoirienne (CSCI), qui regroupe près de 130 ONG,[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20091010T191812Z from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20091010T191812Z from 172.16.0.100