Extension Factory Builder
21/09/2009 à 12:16
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
L'organisme onusien estime que les demandeurs d'asile ne sont pas assez protégés L'organisme onusien estime que les demandeurs d'asile ne sont pas assez protégés © AFP

Le Haut commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR) a disqualifié la Libye des pays d'accueil pour les demandeurs d'asile. L'organisme onusien estime que ces populations ne sont pas suffisamment protégées dans le pays.

Le Haut commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR) a disqualifié lundi la Libye comme pays d'accueil pour les personnes demandeuses d'une protection internationale, car ce pays "n'offre pas les conditions de protection" nécessaires.

"La Libye n'est pas en mesure d'établir un espace de protection pour les demandeurs d'asile de bonne foi", a affirmé le directeur du HCR, Antonio Guterres, au cours d'une conférence de presse à Bruxelles, à l'issue d'une réunion avec les ministres de l'interieur de l'UE.

"La situation dans ce pays est effrayante", a-t-il accusé. "Il y a un risque pour les personnes nécessitant une protection internationale d'être renvoyées dans leur pays d'origine et c'est pour cette raison que nous exprimons nos réserves", a-t-il expliqué.

L'Europe embarrassée

"Le HCR travaille en Libye sans reconnaissance officielle et nous disons que nous ne sommes pas en mesure d'offrir en Libye une protection adéquate aux réfugiés demandeurs d'asile", a-t-il ajouté.

La prise de position du HCR embarrasse l'Union européenne, car des milliers de demandeurs d'asile originaires des pays de la Corne de l'Afrique sont arrivés en Libye entraînés par les trafiquants d'être humains, qui leur ont fait miroiter l'espoir de gagner l'UE via l'Italie.

Quelque 35. 000 personnes ont débarqué sur les côtes italiennes en 2008. 75% d'entre-eux ont demandé une protection internationale et elle a été accordée à 50% des demandeurs, a souligné le HCR.

"La situation actuelle n'est pas acceptable"

"Nous avons intérêt à ce que les conditions soient réunies en Libye pour créer un espace de protection", a souligné M. Guterres.

Le commissaire européen chargé des questions d'immigration, Jacques Barrot, a abondé en ce sens. "Nous devons avoir un mécanisme de protection sur les rives du sud de la Méditerranée, car sinon les demandeurs sont obligés de se livrer à des passeurs", a-t-il expliqué.

"J'espère me rendre en Libye pour préparer le terrain, mais nous devons montrer aux Libyens que la situation actuelle n'est pas acceptable et ne peut pas durer", a-t-il indiqué.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Sur le même sujet
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Article suivant :
Dadis et l'ouverture

Article précédent :
Obama et Kadhafi à la même table

Libye

Libye : l'incendie d'immenses réservoirs de carburant menace Tripoli

Libye : l'incendie d'immenses réservoirs de carburant menace Tripoli

Un tir de roquette a provoqué dimanche l'incendie de vastes réservoirs de carburant près de Tripoli. Le gouvernement évoque une situation "très dangereuse", les pompiers ne parvenant pa[...]

Mohamed Talbi : "L'islam est né laïc"

L'auteur tunisien de "Ma religion c'est la liberté" n'en démord pas : le Coran est porteur de modernité et de rationalité, mais son message a été altéré par[...]

Libye : 100 morts dans des combats entre milices, les Occidentaux quittent le pays

L'escalade des violences en Libye a poussé dimanche des capitales occidentales à rappeler leurs ressortissants. Près de 100 personnes ont été tuées en deux semaines de combats entre [...]

Libye : 38 morts dans des affrontements à Benghazi

Au moins 38 personnes, des soldats pour la plupart, ont été tuées et 50 blessées dans de violents combats entre armée et groupes islamistes ces dernières 24 heures à Benghazi dans[...]

Libye : les États-Unis évacuent leur personnel diplomatique de Tripoli

Les États-Unis ont évacué samedi tout leur personnel diplomatique de leur ambassade en Libye en raison des violents affrontements dans la capitale, a annoncé le département d'État.[...]

Libye : le gouvernement met en garde contre "l'effondrement de l'État"

Le gouvernement libyen a mis en garde vendredi contre "l'effondrement de l'État" au moment où les combats faisaient toujours rage entre milices rivales à Tripoli pour le 13e jour[...]

Égypte : quand Sissi tacle la France au sujet du dossier libyen

Lors d'une rencontre au Caire avec une délégation française, le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi n'a pas manqué de faire savoir ce qu'il pensait de la gestion par la France du[...]

Libye : violents combats entre milices rivales à Benghazi et à Tripoli

À Benghazi et à Tripoli, autour de l'aéroport, les combats se poursuivaient mercredi, alors que l'entrée en fonction du nouveau Parlement (à Benghazi) a été fixée au 4[...]

Libye : les islamistes minoritaires au Parlement

Les résultats définitifs des législatives libyennes ont été publiés lundi. Si les islamistes semblent minoritaires au sein du futur Parlement, ils pourraient toutefois se renforcer[...]

Libye : 47 morts en une semaine de combats à l'aéroport de Tripoli

En une semaine, plus de 47 personnes ont été tuées dans les affrontements entre milices rivales autour de l'aéroport de Tripoli, la capitale libyenne. Le pays se retrouve au bord d'une nouvelle guerre[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers