Extension Factory Builder
31/08/2009 à 09:33
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Les chefs d'Etat de l'Union africaine sont réunis à Tripoli Les chefs d'Etat de l'Union africaine sont réunis à Tripoli © AFP

Rappel des principaux conflits et crises en cours en Afrique en partie discutés lors d'une session de l'Union africaine (UA), lundi à Tripoli.

SOMALIE

En Somalie, ravagée par une guerre civile depuis 1991, les islamistes des shebab et la milice Hezb al-Islamiya ont lancé début mai une offensive contre le gouvernement de l'islamiste modéré Sheikh Sharif Ahmed, qui ne contrôle qu'une faible partie de la capitale et du pays, morcelé en entités sur lesquelles l'Etat n'a aucune prise.

Au large du pays, les actes de piraterie ont atteint un niveau record en 2008 et des bâtiments sous commandement américain, européen et de l'Otan, ainsi que des navires chinois et russes, ont été notamment déployés.

SOUDAN

Le Darfour (ouest), qui a connu récemment une vague d'enlèvements de travailleurs humanitaires, est en proie depuis 2003 à un conflit opposant une pléthore de groupes rebelles au gouvernement central de Khartoum. La guerre a fait 300. 000 morts selon l'ONU, 10. 000 selon Khartoum, et entraîné le déplacement de 2,7 millions de personnes.

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO

L'est de la RDC est le théâtre d'affrontements entre groupes armés et de violences depuis plus d'une décennie. L'armée mène des opérations dans le Nord et le Sud-Kivu contre les rebelles hutus rwandais des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR). En Province orientale (nord-est), elle traque les rebelles ougandais de l'Armée de résistance du seigneur (LRA). Les rebelles, mais aussi des soldats de l'armée gouvernementale, commettent des exactions contre les civils.

NIGERIA

Dans les régions du sud, des groupes armés multiplient depuis 2006 les attaques contre les infrastructures pétrolières et les enlèvements de centaines d'employés locaux et étrangers. Une amnistie présidentielle a été offerte aux groupes qui déposeront les armes.

En juillet, des affrontements entre forces de l'ordre et membres d'une secte islamiste se réclamant des talibans d'Afghanistan ont fait plus de 800 morts dans le nord du pays.

TCHAD

Le pays a été le théâtre de violences entre mouvements rebelles, venus notamment du Soudan, et l'armée, avec de fréquents combats depuis 2005.

MADAGASCAR

Une crise politique affecte l'île, actuellement dirigée par Andry Rajoelina, après le départ forcé en mars, sous la pression de la rue, de Marc Ravalomanana. Un accord prévoyant une transition politique a été signé début août.

NIGER

Une crise politique secoue le Niger, où le président Mamadou Tandja vient d'obtenir, lors d'un référendum constitutionnel, la possibilité de rester au pouvoir.

MAURITANIE

Un an après le coup d'Etat qu'il avait lui-même mené, Mohamed Ould Abdelabziz a été investi président en août.

Le pays, qui a connu le 8 août son premier attentat suicide, est la cible depuis 2007 d'attaques d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), qui enrôle les mouvements armés islamistes de Tunisie, d'Algérie et du Maroc, ainsi que ceux du Sahel.

GUINEE

Une junte a pris le pouvoir en décembre, au lendemain de la mort de Lansana Conté, qui dirigeait le pays depuis 1984.

CENTRAFRIQUE

Des affrontements ont été enregistrés ces derniers mois dans le nord entre nouveaux groupes armés ou milices.

GUINEE-BISSAU

Le pays, devenu plaque tournante du trafic de cocaïne d'Amérique latine vers l'Europe, a connu des assassinats politiques, dont son président Joao Bernardo Vieira. Une présidentielle a eu lieu en juillet.

COTE D'IVOIRE

Le pays est coupé en deux depuis qu'une rébellion a éclaté en septembre 2002, une présidentielle est prévue fin novembre pour mettre fin à la crise.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Libye

Libye : 75 morts en moins d'une semaine dans les combats de Benghazi

Libye : 75 morts en moins d'une semaine dans les combats de Benghazi

Neuf personnes ont été tuées dimanche dans de nouvelles violences à Benghazi, portant à 75 le bilan des morts depuis le début d'une offensive contre les groupes islamistes qui contr&ocir[...]

Libye : les États-Unis et des pays européens réclament la fin des combats

Les Etats-Unis et les grandes puissances d'Europe occidentale ont réclamé samedi la "fin immédiate" des combats en Libye, où des forces gouvernementales ont lancé des[...]

Libye : Abdelhakim Belhadj prend du galon

Ancien opposant à Kadhafi, l'islamiste nationaliste Abdelhakim Belhadj  s'impose comme un interlocuteur incontournable au milieu du chaos libyen.[...]

Libye : au moins 17 morts en 24 heures à Benghazi

Au moins 17 personnes ont été tuées en 24 heures dans les affrontements à Benghazi, selon une source hospitalière.[...]

Libye : la deuxième vie de Khalifa Haftar (suite)

Khalifa Haftar a récemment refait surface en prenant en Libye la tête d'une offensive toujours en cours contre les milices islamistes de Misrata et Benghazi. Dans ce troisième billet de blog, Laurent[...]

Attaque du consulat américain de Benghazi : Ahmed Abou Khattala encourt la peine de mort

Un jury américain a prononcé mardi une nouvelle série d'inculpations à l'encontre d'Ahmed Abou Khattala, le cerveau présumé de l'attaque du consulat américain de Benghazi, en [...]

En Libye, à quoi joue le Soudan ?

À Tobrouk, les autorités libyennes regardent toujours Karthoum de travers...[...]

En Libye, Ban Ki-moon appelle à un cessez le feu et incite au dialogue

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a appelé samedi à la fin des hostilités en Libye, au cours d'une visite éclair destinée à donner un coup de pouce au[...]

Ban Ki-moon à Tripoli pour donner un coup de pouce au dialogue libyen

Le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, est arrivé samedi à Tripoli afin de donner un coup de pouce au dialogue lancé fin septembre pour tenter rétablir la stabilité[...]

Libye : polémique entre Moscou et Tripoli sur la "libération" d'une vingtaine de prisonniers

Au lendemain de l'annonce par Moscou de la libération d'une vingtaine de citoyens russes, ukrainiens et bélarusses détenus en Libye, Tripoli a dénoncé mercredi "l'évasion" de ces[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers