Extension Factory Builder
07/08/2009 à 08:06
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Kagame et Kabila 'ont passé en revue toutes les questions d'intérêt commun' Kagame et Kabila "ont passé en revue toutes les questions d'intérêt commun" © AFP

Le président rwandais Paul Kagame et son homologue de la République démocratique du Congo (RDC) Joseph Kabila se sont félicités jeudi de la reprise de leurs relations diplomatiques, rompues en 1998, à l'issue de leur première rencontre à Goma (est de la RDC).

La rencontre entre les présidents de ces deux Etats voisins d'Afrique centrale a duré un peu moins de deux heures dans un hôtel de Goma, ville frontalière du Rwanda, où la sécurité avait été renforcée exceptionnellement.

Durant leurs échanges, Kagame et Kabila "ont passé en revue toutes les questions d'intérêt commun", est-il indiqué dans le communiqué final, lu par le ministre congolais de la Coopération, Raymond Tshibanda.

"Aux plans de la défense et de la sécurité, ils ont apprécié les réalisations accomplies, de leur manière, les efforts conjoints déployés pour promouvoir la paix, la sécurité et la stabilité en vue d'éradiquer les groupes armés opérant dans l'est de la RDC, notamment les FDLR (Forces démocratiques pour la libération du Rwanda)", est-il souligné dans le texte.

La grande commission mixte Rwanda-RDC relancée

Les FDLR sont d'anciens supplétifs occasionnels des Forces armées de la RDC (FARDC), installés sur le territoire congolais depuis la fin du génocide au Rwanda en 1994. Ils ont toujours menacé ouvertement le pouvoir de Kagame depuis cette période, mais n'ont jamais franchi la frontière entre les deux pays.

Début 2009, Kinshasa et Kigali ont créé la surprise en lançant une opération militaire conjointe pour réduire les rébellions dans l'Est de la RDC, notamment celle des hutu rwandais des FDLR, dont certains avaient participé au génocide rwandais.

"Afin de marquer une toute nouvelle ère et de renforcer leurs relations bilatérales, le sommet a décidé de relancer les activités de la grande commission mixte Rwanda-RDC qui est restée en veilleuse depuis plus de 21 ans", a poursuivi Tshibanda.

"Aux plans politique et diplomatique, ils (les deux présidents) ont exprimé leur satisfaction particulière suite à la nomination des ambassadeurs" de leurs deux pays respectifs en juillet, une étape cruciale dans la reprise de leurs relations.

Première réunion bilatérale

Celles-ci avaient été rompues au lendemain du déclenchement de la deuxième guerre dans l'Est de l'ex-Zaïre et de l'entrée des troupes rwandaises en territoire congolais, en août 1998.

Kagame et Kabila s'étaient déjà rencontrés à des sommets internationaux sur le conflit congolais, jeudi ils ont tenu leur première réunion bilatérale.

Cette rencontre marque "un premier pas franchi" et "un progrès significatif dans l'histoire" des relations diplomatiques entre le Rwanda et la RDC, avait alors estimé Mme Museminali, à l'issue d'une rencontre avec M. Raymond Tshibanda.

Elle intervient alors que la secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton est en visite dans la région, dans le cadre de sa première tournée en Afrique, consacrée notamment au renforcement des liens économiques avec le continent.

Hillary Clinton à Goma

Mme Clinton, qui séjournera en RDC, prévoit une visite mardi à Goma.

"Les uns y ont trouvé une opération de charme (de Kagame) envers la secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton, qui, dans sa tournée en cours en Afrique, ne prévoit pas d'escale à Kigali", estimait jeudi le Forum des As, un quotidien de Kinshasa.

"Les chefs d'Etat se sont mis d'accord sur une visite du président congolais à Kigali, sur invitation de son homologue rwandais", dont la date n'a pas été précisée.

Le président Kagame a aussitôt regagné Kigali.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

RD Congo

RDC : l'ONU souhaite la reprise de la coopération avec l'armée pour combattre les FDLR

RDC : l'ONU souhaite la reprise de la coopération avec l'armée pour combattre les FDLR

En froid avec Kinshasa, les Nations unies souhaitent relancer la coopération "le plus vite possible" avec l'armée afin de neutraliser les rebelles des Forces démocratiques de libération du Rwa[...]

RDC : Filimbi, drôles de révolutionnaires !

Les jeunes militant prodémocratie arrêtés par les autorités congolaises présentent des profils qui ne collent pas, mais alors pas du tout, avec le portrait qu'en fait Kinshasa. Explications.[...]

Kyungu wa Kumwanza : "La RDC doit privilégier les échéances électorales importantes"

De retour de Kinshasa, où il a pris part la semaine dernière à la réunion du bureau politique de la coalition au pouvoir, convoquée par le président Joseph Kabila, Antoine Gabriel Kyungu[...]

RDC : que deviennent les militants congolais arrêtés le 15 mars ?

Près de deux semaines après leur arrestation à l’issue d’une conférence de presse organisée avec les responsables de Y’en a marre et le Balai citoyen, plusieurs militants[...]

Mouvements citoyens africains : qui sont ces jeunes leaders qui font du bruit ?

Citoyens avant tout, ils se sont pourtant imposés comme des acteurs politiques à part entière. Smockey le Burkinabè, Fadel Barro le Sénégalais, Fred Bauma le Congolais... Voici notre[...]

Rififi à Conakry

Difficile de s'y retrouver quand pouvoirs et oppositions font des calendriers électoraux un enjeu majeur de la démocratie.[...]

RDC : la Monusco reconduite, mais réduite

La Monusco comptera 2 000 soldats de moins. Cette reconduction du mandat de la force onusienne survient en pleine brouille entre les Nations unies et Kinshasa.[...]

RDC : les Américains derrière les mouvements citoyens ?

Les autorités congolaises, qui ont durement mis fin à la rencontre entre les mouvements citoyens étrangers et congolais la semaine dernière, ont trouvé en Washington un responsable à ce[...]

RDC : trente éléphants tués en quinze jours par des braconniers dans le parc de la Garamba

Trente éléphants ont été abattus en deux semaines dans le Parc national de la Garamba, dans le nord-est de la RDC. Les responsables du parc accusent un groupe de braconniers soudanais d'avoir commis[...]

RDC : remous dans la majorité au sujet de la loi électorale

Sept partis de la majorité congolaise (RDC) ont exprimé leurs inquiétudes sur la révision de la Constitution. Après une réunion agitée, ils ont fini par rentrer dans le rang. [...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20090807080608 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20090807080608 from 172.16.0.100