Extension Factory Builder
07/08/2009 à 08:06
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Kagame et Kabila 'ont passé en revue toutes les questions d'intérêt commun' Kagame et Kabila "ont passé en revue toutes les questions d'intérêt commun" © AFP

Le président rwandais Paul Kagame et son homologue de la République démocratique du Congo (RDC) Joseph Kabila se sont félicités jeudi de la reprise de leurs relations diplomatiques, rompues en 1998, à l'issue de leur première rencontre à Goma (est de la RDC).

La rencontre entre les présidents de ces deux Etats voisins d'Afrique centrale a duré un peu moins de deux heures dans un hôtel de Goma, ville frontalière du Rwanda, où la sécurité avait été renforcée exceptionnellement.

Durant leurs échanges, Kagame et Kabila "ont passé en revue toutes les questions d'intérêt commun", est-il indiqué dans le communiqué final, lu par le ministre congolais de la Coopération, Raymond Tshibanda.

"Aux plans de la défense et de la sécurité, ils ont apprécié les réalisations accomplies, de leur manière, les efforts conjoints déployés pour promouvoir la paix, la sécurité et la stabilité en vue d'éradiquer les groupes armés opérant dans l'est de la RDC, notamment les FDLR (Forces démocratiques pour la libération du Rwanda)", est-il souligné dans le texte.

La grande commission mixte Rwanda-RDC relancée

Les FDLR sont d'anciens supplétifs occasionnels des Forces armées de la RDC (FARDC), installés sur le territoire congolais depuis la fin du génocide au Rwanda en 1994. Ils ont toujours menacé ouvertement le pouvoir de Kagame depuis cette période, mais n'ont jamais franchi la frontière entre les deux pays.

Début 2009, Kinshasa et Kigali ont créé la surprise en lançant une opération militaire conjointe pour réduire les rébellions dans l'Est de la RDC, notamment celle des hutu rwandais des FDLR, dont certains avaient participé au génocide rwandais.

"Afin de marquer une toute nouvelle ère et de renforcer leurs relations bilatérales, le sommet a décidé de relancer les activités de la grande commission mixte Rwanda-RDC qui est restée en veilleuse depuis plus de 21 ans", a poursuivi Tshibanda.

"Aux plans politique et diplomatique, ils (les deux présidents) ont exprimé leur satisfaction particulière suite à la nomination des ambassadeurs" de leurs deux pays respectifs en juillet, une étape cruciale dans la reprise de leurs relations.

Première réunion bilatérale

Celles-ci avaient été rompues au lendemain du déclenchement de la deuxième guerre dans l'Est de l'ex-Zaïre et de l'entrée des troupes rwandaises en territoire congolais, en août 1998.

Kagame et Kabila s'étaient déjà rencontrés à des sommets internationaux sur le conflit congolais, jeudi ils ont tenu leur première réunion bilatérale.

Cette rencontre marque "un premier pas franchi" et "un progrès significatif dans l'histoire" des relations diplomatiques entre le Rwanda et la RDC, avait alors estimé Mme Museminali, à l'issue d'une rencontre avec M. Raymond Tshibanda.

Elle intervient alors que la secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton est en visite dans la région, dans le cadre de sa première tournée en Afrique, consacrée notamment au renforcement des liens économiques avec le continent.

Hillary Clinton à Goma

Mme Clinton, qui séjournera en RDC, prévoit une visite mardi à Goma.

"Les uns y ont trouvé une opération de charme (de Kagame) envers la secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton, qui, dans sa tournée en cours en Afrique, ne prévoit pas d'escale à Kigali", estimait jeudi le Forum des As, un quotidien de Kinshasa.

"Les chefs d'Etat se sont mis d'accord sur une visite du président congolais à Kigali, sur invitation de son homologue rwandais", dont la date n'a pas été précisée.

Le président Kagame a aussitôt regagné Kigali.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

RD Congo

CAN 2015 : Etekiama s'explique, le Rwanda va faire appel

CAN 2015 : Etekiama s'explique, le Rwanda va faire appel

Agiti Taddy Etekiama, alias Dady Birori, l’attaquant rwandais d’origine congolaise (RDC), a été suspendu par la CAF et le Rwanda disqualifié des qualifications pour la CAN 2015, au profit du Congo.[...]

Architecture : pourquoi s'approprier l'héritage colonial est une bonne chose

L'héritage achitectural colonial a souvent été délaissé en Afrique. Mais la tendance commence à s'inverser.[...]

RDC : le dernier rapatriement de réfugiés angolais a commencé

Le rapatriement des réfugiés angolais en RDC touche à sa fin. La dernière opération de retour a débuté mardi à Kinshasa.[...]

Est de la RDC : 3 000 victimes de violences sexuelles recensées au premier semestre 2014

Près de 3 000 victimes de violences sexuelles ont été recensées lors du premier semestre de 2014 dans deux provinces de l'est de la République démocratique du Congo, où[...]

Généalogie Kabila : le droit de réponse du chef de la Maison civile du président de la RDC

Théodore MUGALU est le chef de la Maison Civile du Président Kabila.[...]

L'opposant congolais Tshisekedi a quitté Kinshasa pour Bruxelles à bord d'un avion médicalisé

L'opposant congolais Étienne Tshisekedi, 81 ans, a quitté samedi à l'aube Kinshasa à bord d'un avion médicalisé qui a pris la route de Bruxelles.[...]

RDC : Yves Kawa, ex-chef de milice en Ituri, bientôt libre

La cour militaire de Kisangani, dans le nord-est de la RDC, a condamné mercredi à 9 ans de prison Yves Kawa, ancien dirigeant d'une milice en Ituri, pour crimes contre l'humanité. Étant détenu[...]

RDC : Florent Ibenge nommé sélectionneur des Léopards

Florent Ibenge (52 ans), l’entraîneur de l’AS Vita Club, dirigera la RDC lors des qualifications pour la CAN 2015. Avec, pour inaugurer la fonction, un match face au Cameroun le 6 septembre à[...]

Le Texas, terre d'accueil des réfugiés africains aux États-Unis

Le Texas, État américain de 26 millions d'habitants, est le 3e en terme d'accueil de réfugiés aux États-Unis. Parmi ces derniers, les Africains sont de plus en plus nombreux, en particulier les[...]

RDC : Samy Badibanga, les yeux rivés sur la présidentielle de 2016

Samy Badibanga, député congolais (RDC), président du groupe UDPS et alliés, a effectué en juillet une grande tournée internationale. Son objectif : mettre la pression sur Joseph Kabila[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers