Extension Factory Builder
30/07/2009 à 14:01
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Des militaires, présents le 30 juillet à Maiduguri, au nord-est du Nigeria Des militaires, présents le 30 juillet à Maiduguri, au nord-est du Nigeria © AFP

Les combats se sont achevés jeudi, entre les forces de l'ordre nigerianes et les islamistes radicaux. Bilan: plus de 600 morts, dont au moins 200 insurgés islamistes. Le chef spirituel des "talibans", Mohammed Yusuf, n'aurait pas été neutralisé.

Au moins 600 personnes ont été tuées au Nigeria dans les affrontements entre forces de l'ordre et islamistes radicaux depuis dimanche, selon les derniers chiffres communiqués par la police et des témoins.

Les combats ont cessé jeudi en milieu de matinée à Maiduguri (nord-est du Nigeria), où des heurts entre forces de l'ordre et islamistes radicaux ont fait des centaines de morts.

Les tirs d'armes automatiques et d'obus de mortier avaient cessé dans la matinée et un hélicoptère survolait la ville, fief des fondamentalistes islamiques de la secte des "Taliban" et capitale de l'Etat de Borno. "Les forces de sécurité nigérianes contrôlent la situation après la chute des talibans", a déclaré le porte-parole du gouvernement local de Borno, Usman Chiroma.

Si le fief du groupe rebelle à Maiduguri a été totalement pilonné par l'armée et la police, il semblerait que le chef spirituel des "talibans", Mohammed Yusuf, ait pris la fuite dans un convoi, avec plusieurs hommes, dans la soirée de mercredi.

200 islamistes tués

Plus tôt dans la matinée, la police avait annoncé avoir tué 200 islamistes radicaux, parmi lesquels se trouvaient le numéro deux la secte Boko Haram ("Taliban"). Une source policière ayant requis l'anonymat a en effet indiqué que quelque 200 membres de la secte "Talibans" avaient été tués par l'armée jeudi matin à la périphérie de leur fief de Maiduguri (nord-est).

Après une nuit de tirs à l'arme lourde et légère contre les positions des islamistes radicaux en fuite depuis mercredi soir, l'armée a pilonné jeudi matin des quartiers de la ville pour venir à bout de la résistance des "talibans". Quelques habitants s'aventuraient à nouveau dans les rues désertées depuis plusieurs jours en raison des affrontements.

Un journaliste local a pour sa part affirmé avoir vu et compté jeudi matin les dépouilles de 90 militants islamistes tués dans la nuit de mercredi à jeudi à Maiduguri, fief des "talibans". "Environ 70 corps étaient éparpillés autour de la mosquée et de la base des talibans. A l'intérieur d'une maison, nous avons vu 20 corps supplémentaires", a déclaré Mustapha Isa, journaliste au quotidien national Daily Trust.

De plus, un journaliste de l'AFP présent à Maiduguri a vu mardi et mercredi une vingtaine de dépouilles non comptabilisées de "talibans" être entreposées dans la cour du commissariat central de la ville, capitale de l'Etat de Borno.

Le bilan des combats qui ont débuté dimanche et touché quatre Etats septentrionaux du Nigeria s'élevait mercredi déjà à 300 morts, selon des chiffres transmis par la police.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Nigeria

Nigeria : Boko Haram reprend une localité du Nord-est

Nigeria : Boko Haram reprend une localité du Nord-est

Des membres présumés du groupe islamiste Boko Haram ont chassé l'armée et repris le contrôle d'une localité des rives du lac Tchad, dans le nord-est du Nigeria, ont raconté vendredi [...]

Nigeria : Tony Allen, l'alchimiste de l'afrobeat

Entre expérimentations sonores, collaborations inattendues et remix pointus, Tony Allen, l'ancien batteur de Fela, n'en finit pas de se réinventer.[...]

Le plasticien ghanéen El Anatsui remporte un Lion d'or à la Biennale de Venise

Avant chaque Biennale d’art à Venise, le jury attribue un Lion d’or à un artiste pour l’ensemble de sa carrière. Cette année, c'est vers El Anatsui, né au Ghana en 1944 et[...]

Airtel Trace Music Star : la star Akon adoube Mayunga, un jeune prodige tanzanien

Les chaînes musicales de Trace ont diffusé le 18 avril la finale d'Airtel Trace Music Star. Un concours étalé sur six mois à l'issue duquel le jury présidé par la star[...]

Que sait-on de la "mystérieuse" maladie qui a fait 18 morts au Nigeria ?

Un mal encore non identifié a causé en quelques jours la mort de dix-huit personnes dans l’État d’Ondo, dans le sud-ouest du Nigeria. Une situation qui suscite les inquiétudes des[...]

Muhammadu Buhari : "Comment je compte éradiquer Boko Haram"

Quand, dans la nuit du 14 avril 2014, des hommes de Boko Haram ont attaqué une école à Chibok, dans le nord du Nigeria, et kidnappé plus de deux cents jeunes filles, mes compatriotes[...]

Une "mystérieuse" maladie fait 17 morts dans le sud-ouest du Nigeria

Une maladie "mystérieuse" a tué 17 personnes dans le sud-ouest du Nigeria. Elles ont succombé brutalement, a déclaré samedi un porte-parole des autorités locales.[...]

Qui est Aisha Buhari, la nouvelle première dame du Nigeria ?

Elle est aussi réservée que Patience Jonathan, l'ex-First Lady, était exubérante. L'épouse du nouveau président Muhammadu Buhari devrait s'en tenir à un rôle de[...]

Classement "Time" 2015 : qui sont les Africains les plus influents du monde ?

L'hebdomadaire américain "Time" a publié mercredi sa liste annuelle des 100 personnalités les plus influentes du monde. Dans le lot, quelques Africains : Muhammadu Buhari, président[...]

Nigeria - Stephen Keshi : "Mon objectif principal, c'est la CAN 2017"

Stephen Keshi signe un nouveau contrat avec le Nigeria vendredi, un peu plus de six mois après avoir démissionné suite à l’élimination des Super Eagles lors des qualifications pour la CAN[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20090730140147 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20090730140147 from 172.16.0.100