Extension Factory Builder
17/06/2009 à 13:07
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Un tableau de l'artiste Josiah Waiguru Gitau 'Taju', dans le cadre de l'exposition itinérante Un tableau de l'artiste Josiah Waiguru Gitau "Taju", dans le cadre de l'exposition itinérante © AFP

Des photographies d'enfants jouant au football sur les plages immaculées d'Afrique du Sud, des footballeurs sculptés dans le bronze en pleine action: le Mondial-2010, le premier jamais organisé sur le continent africain, inspire via deux expositions les artistes de la planète.

La ville du Cap, dans le sud-ouest du pays, expose les premiers éléments d'une double collection itinérante destinée à s'accroître d'ici le coup d'envoi de la compétition, le 11 juin 2010. Photographes, sculpteurs ou peintres du monde y sont réunis autour d'un seul thème, le ballon rond.

Cinq artistes de chacune des 32 nations qualifiées pour la Coupe du monde ont toute latitude pour créer des oeuvres inspirées par l'Afrique, la fierté de leur propre pays et la passion suscitée par l'événement.

Celles-ci seront présentées au monde en deux collections, l'une internationale et l'autre regroupant de jeunes artistes africains, afin d'"imposer le Mondial à la conscience d'un public qui ignore habituellement ce type de compétition", explique Rob Spaull, directeur de la société sud-africaine qui a obtenu la licence de la Fifa pour ce projet.

Baptisée "2010 Fine Art", la société a déjà commissionné des artistes comme les peintres espagnol Eleazar Saenz, argentin Pablo di Masso, australien Richard Birmingham ou japonais Kimi Sakaki.

"Une passion et une énergie très belles à regarder"

Les premières oeuvres dévoilées comprennent un canevas de Peter Phillips, père du pop art britannique.

Le photographe sud-africain Clint Strydom a choisi quant à lui la Wild Coast, rivages méridionaux de l'Afrique du Sud sur l'Océan indien, pour saisir des images en noir et blanc d'enfants jouant au football.

Le long des immenses plages de cette région très pauvre, "il y a toujours un gosse en train de shooter dans un vieux ballon ou une balle de sacs de plastique, ou un village entier qui se retrouve sur une place poussiéreuse", raconte M. Strydom.

"C'est comme s'ils ne se rendaient pas compte des conditions dans lesquelles ils jouent, note-t-il. Ils jouent avec une passion et une énergie très belles à regarder. "

Intéresser les collectionneurs

L'exposition doit être complétée pour le tirage au sort du Mondial-2010, en décembre au Cap, selon le galeriste Rob Spaull. Ensuite, chaque oeuvre sera reproduite 210 fois en très haute qualité, afin d'intéresser les collectionneurs, et l'ensemble sera présenté dans les capitales des 32 nations qualifiées.

"Nous voulons réaliser quelque chose de semblable à ce que fait la Coupe du monde", poursuit M. Spaull. "Il s'agit de rassembler des gens d'origines très différentes, avec des intérêts et des cultures très différents. "

Mais "2010 Fine Art" entend également mettre en valeur de jeunes artistes africains méconnus, souvent réduits à vendre sur le trottoir aux touristes, ajoute-t-il. C'est le but de la deuxième collection, pour laquelle "nous cherchons sur le continent des artistes de talent qui n'ont pas encore percé. "

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Afrique du sud

Afrique du Sud : Twitter fustige la fille Zuma, devenue 'dircab' de ministère à 25 ans

Afrique du Sud : Twitter fustige la fille Zuma, devenue "dircab" de ministère à 25 ans

Depuis les révélations du "Mail and Guardian" le week-end dernier sur le parachutage de Thuthukile Zuma, la fille du président sud-africain, au poste de directrice de cabinet au ministère des [...]

Sida : la circoncision réduit aussi le risque de contamination des femmes

Recommandée par l'OMS dans 14 pays africains, la circoncision réduit les risques de contamination par le VIH pour les hommes. Une étude vient de démontrer que ce constat est également valable[...]

Nadine Gordimer l'Africaine

Décédée à l'âge de 90 ans le 13 juillet, la Prix Nobel de littérature aura été une militante antiapartheid de la première heure. Elle laisse une[...]

Nadine Gordimer : disparition d'une voyante

Cette femme déterminée représentait une face de l'Afrique du Sud dont elle donnait une vision sans concession. Tout en défendant une conception exigeante de l'écrivain.[...]

Nadine Gordimer : un si long chemin

L'auteure du Conservateur, Booker Prize 1974, a porté jusqu'au bout un rêve : celui du premier jour après le racisme.[...]

Nadine Gordimer, celle qui tient tête

Frêle mais jamais fragile, l'écrivaine engagée aura affiché une volonté à toute épreuve, refusant les faux-fuyants. Portrait.[...]

Omedeto Fugard, l'Afrique et la Fondation Zinsou !

Ou "bravo", en japonais... Pour la première fois, un créateur du continent, Athol Fugard, reçoit le "prix Nobel des arts". La Fondation Zinsou, au Bénin, est elle aussi[...]

Quand Nadine Gordimer invitait Jeune Afrique à dénoncer la pauvreté

Prix Nobel de littérature en 1991, la romancière sud-africaine Nadine Gordimer est décédée le 13 juillet à l'âge de 90 ans. Une figure de l'engagement contre l'appartheid dont[...]

L'Afrique du Sud honore son premier Mandela Day depuis la mort de l'icône

L’Afrique du sud fêtait vendredi l’anniversaire de Nelson Mandela, qui aurait eu 96 ans. Comme c’est désormais la tradition depuis 2010, chaque citoyen était invité à donner 67[...]

Afrique du Sud : Nadine Gordimer et la transition postapartheid

Prix Nobel de littérature en 1991, la romancière sud-africaine Nadine Gordimer est décédée le 13 juillet à l'âge de 90 ans. "Jeune Afrique" réedite une interview de[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers