Extension Factory Builder
28/05/2009 à 11:26
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Farouk Hosni est candidat au poste de directeur général de l'Unesco Farouk Hosni est candidat au poste de directeur général de l'Unesco © DR

Farouk Hosni, ministre égyptien de la Culture, avait déclaré en 2008 qu'il "brûlerait les livres israéliens" s'il en trouvait dans les bibliothèques égyptiennes. Désormais candidat à la tête de l'Unesco, il retire ses propos malheureux.  

Le ministre égyptien de la Culture, Farouk Hosni, candidat controversé au poste de directeur général de l'Unesco, "regrette" d'avoir déclaré en 2008 qu'il "brûlerait" les livres israéliens s'il en trouvait dans les bibliothèques égyptiennes, dans une tribune publiée mercredi.

"Je suis un homme de paix. Je sais que la paix passe par la compréhension et le respect. Au nom de ces valeurs, je veux revenir sur les mots que j'ai prononcés en mai 2008, qui ont été perçus comme un appel à brûler les livres en hébreu. Ces mots ont choqué et je le comprends", écrit-il dans le quotidien français Le Monde.

"Je veux dire solennellement que je regrette les mots que j'ai prononcés", poursuit-il, assurant: "ces mots sont à l'opposé de ce à quoi je crois et de ce que je suis".

Le ministre de la Culture, qui indique avoir prononcé ces mots "sans intention, ni préméditation", assure que "rien ne (lui) est plus étranger que le racisme, la négation de l'autre ou la volonté de porter atteinte à la culture juive, ou à toute autre culture".

Il affirme que certaines de ses positions passées ont été dictées par "l'indignation devant le sort fait à tout un peuple (palestinien) privé de sa terre et de ses droits".

"Si les mots ont parfois été très durs, il faut les replacer dans le contexte de cette tragédie", a-t-il ajouté.

Israël choisit l'apaisement

M. Hosni a déclaré l'an dernier au parlement égyptien, en réplique à une interpellation d'un député de l'opposition: "Je brûlerais moi-même des livres israéliens si j'en trouvais dans les bibliothèques égyptiennes".

Israël, furieux de cette déclaration, vient néanmoins de lever son opposition à la candidature du ministre égyptien, dans un geste d'apaisement, selon un responsable israélien.

En revanche, plusieurs organisations comme le centre Simon Wiesenthal se sont élevées contre la perspective de la désignation de ce ministre à la tête de l'Unesco, l'organisation de l'ONU chargée de la culture et basée à Paris.

Dans une tribune publiée la semaine, des personnalités dont le Prix Nobel de la Paix Elie Wiesel, ont qualifié M. Hosni d'"homme dangereux, un incendiaire des coeurs et des esprits". Le dépôt des candidatures doit être clos samedi pour une élection en octobre

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Egypte

Ibrahim Mahlab, ingénieur en chef du chantier Égypte

Ibrahim Mahlab, ingénieur en chef du chantier Égypte

Ancien patron du géant du BTP Arab contractors et habile administrateur, le Premier ministre n'a pas le profil d'un simple politicien. Sa mission : mettre en oeuvre la politique du président Sissi et supe[...]

Égypte : un policier tué et huit blessés dans des attentats dans le Sinaï

Un policier égyptien a été tué mercredi lors d’une attaque à la bombe dans le nord du Sinaï. Huit autres ont été blessés dans des attentats, selon les[...]

Égypte : pour les Frères musulmans, c'est le moment de compter ses amis

Condamné à mort avec 106 coaccusés, l'ex-président Morsi verra-t-il sa peine commuée ? En attendant, dans le monde arabe, les partis islamistes proches des Frères musulmans sont[...]

Conflit en Libye : des chefs de tribus libyennes en réunion au Caire

Une centaine de chefs de tribus libyennes est réunie au Caire depuis lundi afin de trouver des solutions pour mettre un terme à la guerre en Libye. Cette réunion de quatre jours est organisée par[...]

"Princess of North Sudan" : Disney accusé de glorifier le colonialisme

Le prochain Disney, encore dans les cartons, s'appuie sur l'histoire vraie d'un Américain venu planter l'étendard familial dans le nord du Soudan pour faire de sa fille une "princesse"... Au mépris[...]

Égypte : Morsi et Qaradawi condamnés à mort, signe de "guerre totale" contre les Frères musulmans

La condamnation à mort samedi de l’ancien président Mohamed Morsi, du prédicateur Youssef Al-Qaradawi et la pendaison de six détenus islamistes montrent la détermination du régime[...]

Égypte : deux juges, un procureur tués par balle dans le Sinaï

Deux juges et un procureur égyptiens ont été tués par balle samedi dans le nord du Sinaï, théâtre d'attentats jihadistes visant habituellement les forces de sécurité, a[...]

L'Égypte pend six militants islamistes

Six militants islamistes reconnus coupables d’avoir mené des attaques pour le compte du groupe armé Ansar Beit al-Maqdess ont été pendus, ont annoncé dimanche des responsables de la police[...]

Égypte - Condamnation à mort de Morsi : Washington profondément préoccupé

Les États-Unis ont exprimé dimanche leur profonde préoccupation après la condamnation à mort de l'ex-président égyptien Mohamed Morsi et de plus de 100 autres Égyptiens, a[...]

Égypte : l'ex-président Mohamed Morsi condamné à mort

Poursuivi pour espionnage et des violences durant la révolte de 2011, Mohamed Morsi, premier président élu démocratiquement en Égypte, a été condamné samedi à mort. Un[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers