Extension Factory Builder
25/05/2009 à 07:32
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

La Somalie est "envahie" par des jihadistes étrangers qui ont rejoint les rangs des insurgés islamistes, a accusé lundi le président Sharif Cheikh Ahmed après deux semaines de violents combats qui ont fait plus de 200 morts, essentiellement des civils, à Mogadiscio.

"La Somalie est envahie par des combattants étrangers qui ont pour principal objectif de faire ressembler le pays à l'Afghanistan et à l'Irak", a déclaré le président lors d'une conférence de presse, ajoutant: "nous appelons la communauté internationale et le peuple somalien à nous aider à les combattre".

Le 7 mai, les insurgés ont lancé à Mogadiscio une offensive sans précédent, menée par la milice "Hezb al-Islamiya" du chef islamiste radical cheikh Hassan Dahir Aweys, et les islamistes radicaux des shebab, pour renverser le président Sharif, un islamiste modéré élu en janvier.

Les shebab ont pour la première fois admis le 12 mai que des combattants étrangers étaient engagés à leurs côtés.

Encouragés par le chef d'Al-Qaïda Oussama ben Laden et profitant du retrait de l'armée éthiopienne en janvier, plusieurs centaines de candidats au jihad ont afflué en Somalie ces derniers mois, selon des sources sécuritaires dans la région.

Depuis le début des derniers combats, "nous avons compté que 208 personnes ont été tuées et plus de 700 blessées (. . . ) 80% des morts et des blessés sont des civils pris dans les échanges de tirs", a déclaré à la presse le ministre somalien des Affaires humanitaires Mohamoud Ibrahim.

Quelque 57. 000 habitants de la capitale ont également dû fuir leur logement, selon le Haut commissariat de l'ONU aux réfugiés (HCR).

Les forces gouvernementales ont lancé vendredi une contre-offensive contre les positions des insurgés qui, outre le départ du président, réclament le retrait de la force de paix de l'Union africaine en Somalie (Amisom), déployée dans la capitale depuis mars 2007.

L'Amisom compte 4. 300 soldats ougandais et burundais qui sont régulièrement la cible des insurgés.

Selon des officiers de l'Amisom rencontrés par l'AFP, la contre-offensive a permis de reprendre du terrain. Mais, après quelques heures, les gouvernementaux ont dû quitter les positions, faute d'approvisionnement.

"Les shebab ont quatre avantages sur les forces gouvernementales: ils sont très mobiles, pratiquent la terreur sur les populations, sont capables de mobiliser d'importants moyens financiers venus de l'étranger et utilisent très bien les médias", a expliqué à l'AFP le commandant de l'Amisom, le général Francis Okello.

"Mais même ici à Mogadiscio, ils ne peuvent pas monter des opérations le même jour sur trois fronts à la fois", a-t-il relevé, affirmant que les "insurgés donnent l'impression d'être partout mais contrôlent en réalité peu de terrain".

La Somalie est en guerre civile depuis 1991 et des années de combats ont réduit la capitale à l'état de ruines, en faisant une des villes les plus dangereuses au monde où les rares étrangers qui s'y rendent sont régulièrement la cible d'enlèvements crapuleux.

Deux journalistes indépendants, otages depuis leur enlèvement le 23 août par des inconnus armés près de Mogadiscio, ont lancé un appel de détresse lors d'une communication téléphonique avec l'AFP via un homme se présentant comme un intermédiaire des ravisseurs.

Lors de cet entretien, les deux otages - la journaliste canadienne Amanda Lindhout et le photographe australien Nigel Brennan - ont précisé qu'ils ne pouvaient répondre à certaines questions et semblaient lire ou réciter un texte, peut-être sous la contrainte.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

AUTRES

Meurtre de Michael Brown : le policier soutenu par le Ku Klux Klan ?

Meurtre de Michael Brown : le policier soutenu par le Ku Klux Klan ?

Le policier ayant tué Michael Brown va-t-il recevoir l'appui du Ku Klux Klan ? Selon le quotidien américain USA Today, l'organisation raciste a en tout cas organisé une levée de fonds pour le[...]

Gaza : ce que le Sud-Africain Desmond Tutu a dit à Israël

L'archevêque sud-africain Desmond Tutu, prix Nobel de la Paix en 1984, appuie sa plume là où ça fait mal. Pourfendeur de la guerre à Gaza, il a signé une tribune dans le quotidien isra&eacu[...]

Tunisie : 74 migrants venus de Libye recueillis par des pêcheurs

Des pêcheurs tunisiens ont recueilli jeudi soixante-quatorze migrants qui tentaient de gagner l'Italie depuis la Libye. Ils avaient erré cinq jours en mer.[...]

Ebola : le Tchad ferme sa frontière avec le Nigeria

Le gouvernement tchadien a annoncé jeudi la fermeture de sa frontière avec le Nigeria pour "pour nécessité impérieuse de santé publique". Cette décision concerne la r&eacu[...]

Gaza : au moins 27 Palestiniens tués jeudi dans des raids aériens

Après l'échec de la dernière trêve, l'offensive israélienne a repris de plus belle à Gaza où au moins 27 Palestiniens ont été tués jeudi dans des raids aé[...]

Centrafrique : des centaines de personnes manifestent contre la présence française à Bangui

Des centaines de personnes ont participé jeudi à une manifestation pacifique à Bangui contre la présence militaire française en Centrafrique.[...]

Ebola : l'Afrique du Sud ferme ses frontières avec la Guinée, le Sierra Leone et le Liberia

Les pays africains prennent progressivement des mesures contre l'épidémie d'Ebola en cours en Afrique de l'Ouest. Jeudi, l'Afrique du Sud a ainsi déclaré qu'elle fermait ses frontières avec la Gu[...]

Boko Haram : deux personnes exécutées à Buni Yadi pour avoir fumé

Boko Haram fait régner sa loi à Buni Yadi, dans le nord-est du Nigeria. Des témoins ont rapporté jeudi que le groupe islamiste a exécuté deux personnes qui fumaient des cigarettes dans la [...]

Centrafrique : cinq morts dans des heurts entre des soldats français et des hommes armés

Des sources hospitalières ont indiqué jeudi que cinq personnes avaient été tuées et une trentaine d'autres blessées dans les heurts du 19 août à Bangui, entre des soldats fran[...]

RDC - Congo : Mbata ya bakolo, un retour fortement conseillé

Les ressortissants de RDC sont priés de se mettre en règle ou de quitter le pays. Une opération qui accentue les tensions entre les deux voisins.[...]

Ebola : émeute dans un quartier de Monrovia placé en quarantaine, la police tire à balles réelles

La population de West Point, un quartier de la capitale du Liberia, Monrovia, a réagi avec des jets de pierre et des cris à sa mise en quarantaine, mercredi, alors qu'un couvre-feu général a ét[...]

Stanislas Zézé : "La notation de la Côte d'Ivoire a rassuré les entreprises locales"

Stanislas Zézé, PDG de Bloomfield Investment, et Jean-Paul Tonga, directeur des opérations de l'agence de notation basée à Abidjan, reviennent pour "Jeune Afrique" sur l'impact du succ&[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers