Extension Factory Builder
18/04/2009 à 19:53
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
L'opposant Khalifa Sall élu maire de Dakar L'opposant Khalifa Sall élu maire de Dakar © AFP

Les conseillers municipaux ont élu samedi l'opposant Khalifa Sall maire de Dakar. L'ancien ministre du Commerce et de l'Artisanat a recueilli 81 des 100 voix exprimées au cours du vote.

Dakar a désormais un maire d'opposition, le socialiste Khalifa Sall, élu samedi par les conseillers municipaux, près d'un mois après les élections locales qui ont constitué un revers pour le régime du d'Abdoulaye Wade, ont rapporté des médias sénégalais.

Khalifa Sall, qui dirigeait la liste de la coalition Benno Siggil Senegaal (S'unir pour un Sénégal debout, en langue wolof) dans la capitale, a été élu maire avec 81 des 100 voix exprimées au cours du vote, selon l'agence de presse sénégalaise (APS) et la radio Sud FM.

Cet homme de 53 ans avait notamment été ministre du Commerce et de l'Artisanat, de 1989 à 2000, sous la présidence du socialiste Abdou Diouf (1981-2000).

A la tête de la mairie, il succède à Pape Diop, membre du Parti démocratique sénégalais au pouvoir et président du Sénat.

Revers pour Abdoulaye et Karim Wade

Le 22 mars, les Dakarois avaient voté pour l'opposition en grande partie pour sanctionner la gestion du président Wade, au pouvoir depuis neuf ans. Ils se disaient notamment fatigués de subir la forte inflation des produits de première nécessité, les fréquentes coupures d'électricité ou les pénuries de gaz chroniques.

L'opposition a remporté plusieurs autres grandes municipalités, dont Saint-Louis (nord-ouest).

La perte de Dakar est un revers important pour le chef de l'Etat, dont le fils et conseiller, Karim, était censé faire une entrée triomphale dans l'arène politique. Plusieurs observateurs prédisaient, avant le scrutin, son élection à la mairie de Dakar, en vue d'une éventuelle succession à son père en 2012.

La radio Sud FM a rapporté que Karim Wade et le maire sortant Pape Diop, tous deux élus conseillers municipaux, étaient absents lors du vote de samedi.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Sénégal

Sénégal : l'opposant Samuel Sarr arrêté pour offense au chef de l'État

Sénégal : l'opposant Samuel Sarr arrêté pour offense au chef de l'État

L’opposant et ex-ministre sénégalais de l'Énergie Samuel Sarr, proche de l’ancien président Abdoulaye Wade, a été inculpé et emprisonné pour offense au chef de l&[...]

Architecture : pourquoi s'approprier l'héritage colonial est une bonne chose

L'héritage achitectural colonial a souvent été délaissé en Afrique. Mais la tendance commence à s'inverser.[...]

CPI : Botswana, Sénégal et Sierra Leone se disputent la présidence de l'Assemblée

L'Assemblée des États parties au statut de Rome doit être présidée par un État africain en 2015. Mais aucun des trois candidats en lice ne se désiste pour un autre.[...]

Tragédie de Thiaroye : réponse à Julien Fargettas

Armelle Mabon est maître de conférences en histoire contemporaine à l'Université de Bretagne-Sud. Elle apporte ici ses commentaires à la lettre ouverte de Julien Fargettas au président de [...]

Sénégal : poussée de fièvre politico-militaro-judiciaire

Affaires Karim Wade, Abdoulaye Baldé ou Aissata Tall Sall : le thermomètre politico-judiciaire sénégalais indique une température singulièrement élevée. Et voilà que[...]

Sénégal : sept morts et trois blessés dans l'explosion d'une mine en Casamance

Sept personnes ont été tuées et trois grièvement blessées dans l'explosion d'une mine en Casamance, région du sud du Sénégal en proie à une rébellion[...]

IIe guerre mondiale : les tirailleurs africains, ces héros de l'ombre

De Provence jusqu'en Alsace, des milliers de soldats venus des colonies sont morts pour libérer la France. Soixante-dix ans plus tard, Paris leur rend hommage. Une douzaine de chefs d'État africains devraient[...]

Tragédie de Thiaroye : lettre ouverte à François Hollande

Julien Fargettas est historien. Il a publié en 2012 l'imposant "Les Tirailleurs sénégalais", aux éditions Tallandier. Il a fait parvenir ce texte à François Hollande au mois de[...]

Procès Wade : vers l'évacuation sanitaire de "Bibo Bourgi" ?

Le principal complice présumé de Karim Wade, Bibo Bourgi, ne serait pas en état de comparaître devant la CREI, selon des expertises médicales. Un nouveau rebondissement qui pourrait[...]

Tirailleurs : le chagrin des indigènes

Tierno Monénembo est un écrivain guinéen, Prix Ahmadou-Kourouma 2012 pour Le Terroriste noir, sur Addi Bâ, héros méconnu de la Résistance..[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers