Extension Factory Builder
11/03/2009 à 14:14
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
L'UA décide de prolonger de trois mois le mandat de l'Amisom L'UA décide de prolonger de trois mois le mandat de l'Amisom © AFP

Le Conseil de paix et de sécurité de l'Union Africaine (UA) a décidé de prolonger de trois mois le mandat de la force de paix africaine déployée en Somalie, a annoncé le président de cette instance.

"La décision a été prise de proroger le mandat de l'Amisom de trois mois", a déclaré l'ambassadeur du Bénin, Edouard Aho-Glélé à l'issue d'une réunion du CPS, précisant qu'un nouvel appel à contribution avait été lancé pour renforcer ses effectifs.

"Autre point fondamental, nous avons décidé de demander au Conseil de sécurité de l'ONU de lever l'embargo sur les armes en faveur du gouvernement de transition afin qu'il puisse s'équiper et assurer les besoins sécuritaires du pays", a-t-il ajouté.

La réunion, de plus de cinq heures, a rassemblé les ambassadeurs des 15 Etats membres du CPS, des représentants de la Ligue Arabe, du gouvernement somalien et de l'ONU.

Les ministres burundais des Affaires étrangères et de la Défense ont également participé à la réunion.

"Les Burundais ont confirmé qu'ils restaient en Somalie et tentaient d'envoyer un bataillon (800 hommes) en renfort", a indiqué à l'AFP un participant.

Le représentant-adjoint du secrétaire général de l'ONU pour la Somalie, Charles Petrie, a estimé que la Somalie était entrée "dans une nouvelle dynamique politique qui crée des opportunités".

"Il s'agit de transformer ces opportunités en une sorte de traction positive vers la stabilisation", a-t-il expliqué, notant que "ces dernières semaines, la situation sécuritaire s'est stabilisée".

Le Commissaire à la paix et à la sécurité de l'UA, Ramtane Lamamra, a reconnu que l'Amisom devait "être renforcée". "Nous nous tentons de rassembler les bataillons supplémentaires afin d'atteindre le niveau de 8. 000 hommes prévu", a-t-il dit.

Il a également insisté sur "la nécessaire transformation de l'Amisom en force des Nations unies. Nous sommes entrés dans la phase de renforcement et de mise à niveau de l'Amisom, mais nous insistons auprès de la communauté internationale pour que le relais soit pris".

Le président de la Commission de l'UA Jean Ping a demandé dans un rapport présenté au CPS que son mandat soit prolongé "de trois mois à compter du 16 mars 2009" et une levée partielle de l'embargo en faveur du gouvernement.

L'Amisom, seule force étrangère sur le sol somalien, est la cible d'attaques récurrentes des insurgés islamistes opposés au gouvernement somalien de transition (TFG).

Onze de ses soldats burundais ont été tués et 15 blessés le 22 février dans un attentat suicide contre leur camp à Mogadiscio, l'attaque la plus meurtrière commise contre l'Amisom depuis son déploiement en mars 2007.

Constituée de 3. 450 hommes (Ougandais et Burundais), loin des 8. 000 initialement prévus, cette force de paix mal équipée et sous-financée est déployée depuis mars 2007.

La Somalie, pays pauvre de la Corne de l'Afrique, est le théâtre d'une guerre civile depuis 1991.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Somalie

Somalie : un élu local abattu par les Shebab à Mogadiscio

Somalie : un élu local abattu par les Shebab à Mogadiscio

Un commando shebab a abattu samedi un élu local dans les rues de Mogadiscio, a annoncé à l'AFP un porte-parole du groupe islamiste somalien.[...]

Somalie : attentat meurtrier contre le ministère de l'Éducation à Mogadiscio

Au moins six personnes ont été tuées mardi dans une attaque contre le ministère de l'Éducation, à Mogadiscio. Les insurgés islamistes Shebab ont fait exploser une voiture[...]

Ces otages occidentaux que les forces spéciales étrangères n'ont pas réussi à libérer en Afrique

Avant ce week-end et la libération réussie de l'otage néerlandais Sjaak Rijke, détenu depuis plus de trois ans par Aqmi au Mali, plusieurs Occidentaux ont perdu la vie en Afrique lors[...]

L'aviation kényane bombarde deux camps Shebab en Somalie

L'aviation militaire kényane a bombardé lundi en Somalie deux camps des islamistes somaliens Shebab, qui ont revendiqué l'attaque le 2 avril de l'université de Garissa (148 morts), a annoncé un[...]

Terrorisme : le Kenya et la Somalie sous la menace Shebab

L'attaque de l'université kényane de Garissa, qui a fait 147 morts jeudi, à 150 km de la frontière avec la Somalie, prouve que les islamistes Shebab ont digéré la mort de leur chef en[...]

Somalie : au moins dix morts dans un attentat à Mogadiscio

Les Shebab ont revendiqué cette nouvelle attaque meurtrière dans la capitale somalienne. Des membres du gouvernement pourraient figurer parmi les blessés.[...]

Somalie : les shebabs attaquent le complexe de la présidence intérimaire à Baïdoa

Baïdoa, dans le sud somalien, a été la cible jeudi d’attaques perpétrées par les islamistes shebabs. La ville abrite le siège du gouvernement local représentant la[...]

Somalie : les États-Unis nomment un ambassadeur, une première en un quart de siècle

Un ambassadeur américain a été nommé en Somalie, a annoncé mardi soir la diplomatie américaine. C’est une première depuis 1991 dans ce pays qui peine à se relever[...]

Somalie : les kamikazes ayant attaqué un hôtel à Mogadiscio étaient néerlandais

Les deux kamikazes qui ont tué 25 personnes vendredi en se faisant exploser dans un hôtel de Mogadiscio où se trouvaient des ministres et des élus, étaient des ressortissants néerlandais,[...]

Somalie : au moins 25 morts dans une attaque shebab contre un hôtel de Mogadiscio

Au moins 25 personnes ont été tuées et de nombreuses personnes grièvement blessées vendredi à Mogadiscio dans une attaque revendiquée par les islamistes shebab, visant un[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20090311T190239Z from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20090311T190239Z from 172.16.0.100