Extension Factory Builder
25/02/2009 à 13:59
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Tsvangirai demande la fin des violences contre les fermiers blancs Tsvangirai demande la fin des violences contre les fermiers blancs © AFP

Le Premier ministre zimbabwéen Morgan Tsvangirai a appelé à la fin des violences contre les fermiers blancs, qui accusent les partisans du président Robert Mugabe de poursuivre les attaques contre leurs exploitations malgré la formation d'un gouvernement d'union.

"L'état de droit continue à être bafoué par certains et cela doit cesser immédiatement. En particulier, une nouvelle vague d'interruptions des activités agricoles (. . . ) menace notre capacité à ressusciter le secteur", a déclaré le nouveau Premier ministre lors d'une conférence de presse à Harare.

"J'ai demandé au ministère de l'Intérieur (. . . ) d'appliquer pleinement la loi contre ces malfaiteurs qui continuent à agir dans une culture d'impunité", a ajouté M. Tsvangirai, qui a formé à la mi-février un gouvernement d'union avec son rival de toujours, le président Mugabe.

Ces déclarations interviennent alors que le Syndicat des Agriculteurs commerciaux du Zimbabwe (CFU) - essentiellement composé d'exploitants blancs - accuse les partisans du président de poursuivre leurs attaques.

"Nous avons toujours des fermiers qui sont persécutés et expulsés de leurs propriétés", a déclaré à l'AFP le directeur exécutif du CFU Hendrik Olivier.

"Nous n'avons vu aucun changement depuis la formation du gouvernement d'union. Il y a un accord au sommet entre les politiques, mais pas au niveau des fermes", a-t-il ajouté.

La question des terres est extrêmement sensible au Zimbabwe, où la minorité blanche a conservé une majorité des terres arables après l'indépendance en 1980.

En 2000, le président Mugabe avait lancé une réforme agraire officiellement destinée à corriger ces inégalités. Menée dans la précipitation et la violence, elle s'était conclue par le départ forcée de plus de 4. 000 fermiers blancs.

Cette réforme a totalement désorganisée la production et aujourd'hui plus de la moitié de la population dépend d'une aide alimentaire pour survivre.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Zimbabwe

Robert Mugabe aurait orchestré les massacres de Gukurahundi en 1983, selon des documents déclassifiés

Robert Mugabe aurait orchestré les massacres de Gukurahundi en 1983, selon des documents déclassifiés

Robert Mugabe a-t-il joué un rôle clé pendant les massacres de Gukurahundi en janvier 1983. De nouveaux documents déclassifiés prouveraient la responsabilité du chef de l'État zimba[...]

À la tête de l'Union africaine, Robert Mugabe en profite pour plaider ses causes dans le monde entier

De retour sur le devant de la scène internationale depuis qu'il occupe la présidence tournante de l'Union africaine, le chef de l'État zimbabwéen, Robert Mugabe, multiplie les voyages et profite de[...]

Zimbabwe : quand Mugabe se change en "Miss Roberta"

Résignés, les internautes zimbabwéens s’attardent davantage sur les photographies de leur président que sur sa politique. Sur le dernier cliché à la mode, Robert Mugabe semble[...]

Football : retour sur près de 50 ans de violences dans les stades africains

Avec la condamnation à mort le 19 avril de onze supporters égyptiens lors d'un nouveau procès des émeutes de 2012 à Port-Saïd, la violence dans les stades s'est rappelée au (mauvais)[...]

Zimbabwe - 18 avril 1980 : Bob Marley et Mugabe célèbrent l'indépendance de la dernière colonie européenne d'Afrique

Le Zimbabwe est le dernier pays du continent à se libérer du joug du colonisateur occidental. Une indépendance arrachée dans la douleur après plus de dix années de lutte armée.[...]

En Afrique du Sud, Robert Mugabe attaque l'Occident et les Nations unies

En Afrique du Sud pour une visite historique de deux jours sous le signe de l'économie, le président zimbabwéen et chef de l'Union africaine, Robert Mugabe, en a profité pour décocher quelques[...]

Une "fille-de" à la tête du Zimbabwe ?

Dans sa stratégie de monarchisation du pouvoir zimbabwéen, Robert Mugabe change son fusil d’épaule. À mots couverts et visages découverts, il met en lumière l’alternative[...]

Afrique du Sud : la statue de Cecil Rhodes ou l'indéboulonnable problème de l'héritage colonial

La statue du colon Cecil Rhodes devant l'université du Cap provoque la colère des étudiants sud-africains. La polémique monte, d'autant plus que Robert Mugabe pourrait s'en mêler.[...]

Robert Mugabe en visite d'État en Algérie

Le président du Zimbabwe, Robert Mugabe, est arrivé hier à Alger pour une visite d'État de trois jours, à l'invitation du président algérien, Abdelaziz Bouteflika.[...]

Zimbabwe : Robert Mugabe, l'homme qui n'aimait pas les Blancs (et inversement)

Diabolisé par les Européens, le président du Zimbabwe et de l'Union africaine, Robert Mugabe, incarne jusqu'à l'obsession le rejet des anciens colons, de l'Occident et de ses diktats. Pourquoi[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers