Extension Factory Builder
06/02/2009 à 11:58
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le gouvernement conteste le rapport d'Amnesty International Le gouvernement conteste le rapport d'Amnesty International © AFP

Le gouvernement camerounais a contesté le récent rapport d'Amnesty International l'accusant de violations "constantes" des droits de l'Homme, estimant que l'ONG s'appuie sur des "sources secondaires".

"Amnesty International allègue des refus des autorités camerounaises d'autoriser ses experts à rentrer sur son territoire pour mieux justifier de l'utilisation de ses sources secondaires et affirmer malgré tout le caractère fiable dudit rapport", a déclaré le ministre de la Justice, Amadou Ali, dans un communiqué diffusé mercredi.

Le ministre assure que la "promotion et la protection des droits de l'Homme constituent un des axes majeurs de l'action gouvernementale".

Le gouvernement "procède lui-même depuis plusieurs années à une évaluation sans complaisance de son (. . . ) dispositif de promotion et de protection des droits de l'Homme", selon le communiqué.

La lutte contre "l'impunité (. . . ) est réelle à travers des procédures qui ont débouché sur des sanctions régulièrement rendues publiques", a également affirmé M. Ali.

Dans son rapport du 29 janvier, Amnesty, qui affirme ne pas avoir pu se rendre au Cameroun depuis 10 ans, recensait de nombreux cas de violations des droits humains "cautionnées ou perpétrées par les autorités" et dont les auteurs bénéficiaient d'une "impunité quasi totale".

Le gouvernement a donné son accord pour que des "représentants" de l'organisation effectuent une visite en 2007, a déclaré M. Ali.

Selon lui, la visite n'a pas eu lieu après "une demande de report d'Amnesty du fait de l'indisponibilité de l'un de ses délégués prétendument endeuillé".

L'organisation n'aurait par la suite pas formulé d'autre "demande" avec de "nouvelles propositions de date".

Le gouvernement "réaffirme son entière disponibilité à répondre favorablement à toute sollicitation visant le respect des droits de l'Homme", conclut le communiqué.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Cameroun

Cameroun - Me Bertrand : 'On nous cache quelque chose sur la mort d'Albert Ebossé' en Algérie

Cameroun - Me Bertrand : "On nous cache quelque chose sur la mort d'Albert Ebossé" en Algérie

Le 23 août dernier, quelques minutes après la rencontre entre la JS Kabylie et l’USM Alger (1-2), l’attaquant camerounais de la JSK Albert Ebossé (24 ans) trouvait la mort à la sortie du te[...]

Cameroun : Martin Chungong, l'apôtre des Parlements du monde

Ce Camerounais est le premier Africain à diriger, à Genève, l'Union interparlementaire, vénérable institution créée en 1889.[...]

Investissements : le Cameroun lance un plan d'urgence avec l'appui du secteur bancaire

 Deutsch Bank, BGFI, Ecobank, Banque Atlantique et Standard Chartered Bank vont contribuer à hauteur de plus de 630 milliards F CFA au plan d'urgence triennal de 925 milliards de F CFA validé le 09[...]

CAN 2015 : les dix buteurs africains qui affolent les compteurs

Des valeurs sûres, des révélations et des come-back inespérés… Alors que la fin de l’année approche, certains joueurs africains squattent le haut du classement des buteurs des[...]

CAN 2015 : calendrier des matchs, groupes et résultats

La Coupe d'Afrique des nations (CAN) 2015 débute le 17 janvier. Consultez le calendrier complet et les résultats des matchs de la compétition qui s'achèvera le 8 février en Guinée[...]

Préparation à la CAN 2015 : Ghana, Mali, Côte d'Ivoire... tous à Abou Dhabi !

Alors que le tirage au sort de la phase finale de la CAN 2015 (17 janvier-8 février) a eu lieu le 3 décembre au soir à Malabo (Guinée Équatoriale), les seize qualifiés ont pour la[...]

Otages : les dessous d'une libération... et d'un coup de pub de la présidence camerounaise

La libération du prêtre polonais Mateusz Dziedzic et d'une trentaine d'autres otages centrafricains et camerounais fin novembre a fait couler beaucoup d'encre. La présidence y est elle aussi allé[...]

Le Camerounais Alain Nkontchou rejoint le conseil d'administration d'Ecobank

 Le conseil d'administration d'Ecobank a annoncé la nomination de quatre nouveaux administrateurs non-exécutifs à son conseil d’administration, parmi lesquels le financier camerounais Alain[...]

Cameroun : Amadou Ali - Cavaye Yéguié Djibril, l'autre guerre du Nord

Tous deux originaires du nord du Cameroun, le président de l'Assemblée nationale, Cavaye Yéguié Djibril, et vice-Premier ministre Amadou Ali se livrent une âpre bataille pour la succession[...]

La drôle de guerre du Cameroun contre Boko Haram

C'est un conflit bâtard, contre un ennemi qui se joue des frontières et qui a fait de l'Extrême-Nord sa base arrière. Personne ne sait même quand il a commencé. L'État[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers