Extension Factory Builder
06/02/2009 à 11:58
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le gouvernement conteste le rapport d'Amnesty International Le gouvernement conteste le rapport d'Amnesty International © AFP

Le gouvernement camerounais a contesté le récent rapport d'Amnesty International l'accusant de violations "constantes" des droits de l'Homme, estimant que l'ONG s'appuie sur des "sources secondaires".

"Amnesty International allègue des refus des autorités camerounaises d'autoriser ses experts à rentrer sur son territoire pour mieux justifier de l'utilisation de ses sources secondaires et affirmer malgré tout le caractère fiable dudit rapport", a déclaré le ministre de la Justice, Amadou Ali, dans un communiqué diffusé mercredi.

Le ministre assure que la "promotion et la protection des droits de l'Homme constituent un des axes majeurs de l'action gouvernementale".

Le gouvernement "procède lui-même depuis plusieurs années à une évaluation sans complaisance de son (. . . ) dispositif de promotion et de protection des droits de l'Homme", selon le communiqué.

La lutte contre "l'impunité (. . . ) est réelle à travers des procédures qui ont débouché sur des sanctions régulièrement rendues publiques", a également affirmé M. Ali.

Dans son rapport du 29 janvier, Amnesty, qui affirme ne pas avoir pu se rendre au Cameroun depuis 10 ans, recensait de nombreux cas de violations des droits humains "cautionnées ou perpétrées par les autorités" et dont les auteurs bénéficiaient d'une "impunité quasi totale".

Le gouvernement a donné son accord pour que des "représentants" de l'organisation effectuent une visite en 2007, a déclaré M. Ali.

Selon lui, la visite n'a pas eu lieu après "une demande de report d'Amnesty du fait de l'indisponibilité de l'un de ses délégués prétendument endeuillé".

L'organisation n'aurait par la suite pas formulé d'autre "demande" avec de "nouvelles propositions de date".

Le gouvernement "réaffirme son entière disponibilité à répondre favorablement à toute sollicitation visant le respect des droits de l'Homme", conclut le communiqué.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Cameroun

Faut-il avoir peur de l'APE ?

Faut-il avoir peur de l'APE ?

Après plus de dix ans de négociations, l'accord de partenariat économique a enfin été conclu entre l'Union européenne et une grande partie de l'Afrique subsaharienne... Mais cr&eac[...]

Mbara Guérandi : enquête sur une affaire d'État camerounaise

Guérandi Mbara était l'un des cerveaux du putsch de 1984. Pendant trente ans, depuis son exil ouagalais, il a menacé de s'en prendre à nouveau à Paul Biya, au nez et à la barbe des[...]

Douala, port de l'angoisse

L'infrastructure par laquelle transite le commerce du Cameroun, du Tchad et de la Centrafrique est au bord de l'asphyxie. Les opérateurs publics et privés gèrent l'urgence, mais les solutions de long terme se[...]

Cameroun : Baileys, l'alcool qui peut vous envoyer en prison

Au Cameroun, mieux vaut faire attention à la boisson que l'on commande. Si une Guiness ne déclenchera que des regards approbateurs, un Baileys pourrait vous valoir une dénonciation pour homosexualité.[...]

Nigeria : afflux de réfugiés fuyant Boko Haram, le HCR tire la sonnette d'alarme

De plus en plus de civils fuient les combats dans le nord-est du Nigeria pour se réfugier dans les pays voisins. Mardi, le HCR a lancé un appel aux dons de 34 millions de dollars pour aider 75 000 [...]

Lions du Cameroun : l'irrésistible ascension de Choupo-Moting

Passé cet été de Mayence à Schalke 04, un des meilleurs clubs allemands, Éric Maxim Choupo-Moting (25 ans) a également été nommé vice-capitaine des Lions indomptables[...]

Musique : X Maleya fait son premier Olympia à Paris

Dimanche, le trio camerounais X Mayela sera en concert dans la la capitale française, à l'Olympia. Sur scène, ils auront des invités, dont un célèbre footballeur camerounais...[...]

Congo - Elie Smith : "Mes agresseurs étaient au téléphone avec quelqu'un"

Elie Smith, le journaliste camerounais de la télévision congolaise MNTV, dont il est directeur des études et de la planification, a été victime d’une violente agression dans la nuit du 9[...]

Cameroun : verdict du procès de Lydienne Yen Eyoum reporté au 26 septembre

Le verdict du procès de Lydienne Yen Eyoum a été reporté au 26 septembre. Jeudi, l'un des juges requis pour la collégialité ne s'est pas présenté à l'audience. [...]

CAN 2015 : le Cameroun écrase la Côte d'Ivoire, l'Algérie s'impose sur le fil

Large victoire pour le Cameroun mercredi, à Yaoundé, contre la Côte d’Ivoire (4-1) lors des éliminatoires de la CAN 2015. De son côté, l'Algérie s'est imposé 1 à[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces