Extension Factory Builder
23/01/2009 à 05:32
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

Le chef tutsi de la rébellion congolaise Laurent Nkunda, en fuite, a été arrêté jeudi soir au Rwanda, annonce vendredi matin un communiqué officiel du chef de la police de la République démocratique du Congo.

"L'état-major conjoint FARDC (armée congolaise) et éléments RDF (armée rwandaise) informe l'opinion publique de l'arrestation du général déchu Laurent Nkunda jeudi à 22H30 en cavale sur le territoire rwandais après avoir opposé une brève résistance à nos militaires à Bunangana", indique le communiqué signé de l'inspecteur général de la police de RDC, John Nundi.

Les forces rwandaises et congolaises étaient arrivées jeudi soir aux portes de la localité congolaise de Bunangana, fief du chef de la rébellion du Conseil national pour la défense du peuple (CNDP), dans la province du Nord-Kivu (est de la République démocratique du Congo).

Les principaux commandants du CNDP, dont le chef d'Etat-Major Bosco Ntaganda, avaient rallié le 16 janvier la coalition FARDC-armée rwandaise, affaiblissant considérablement Nkunda.

Jeudi, un journaliste de l'AFP avait vu dans Bunangana quelques éléments CNDP marcher dans la ville mais aucvn préparatif de résistance armée.

Laurent Nkunda ne s'exprimait plus publiquement depuis l'entrée en RDC mardi 20 janvier de ses anciens alliés rwandais, qui ont enlevé peu à peu ses positions.

Une offensive conjointe de soldats rwandais et congolais a commencé le 20 janvier pour traquer les rebelles hutu rwandais, réfugiés en RDC depuis le génocide au Rwanda de 1994. Elle avait aussi visiblement pour objectif de chasser Nkunda des territoires qu'il occupait dans la région du Rutshuru (Nord-Kivu) depuis son offensive fin octobre 2008 contre les FARDC qui s'était arrêtée aux portes de Goma, la capitale provinciale.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

AUTRES

Israël mène un raid aérien sur Gaza, le 1er depuis la trêve fin août

Israël mène un raid aérien sur Gaza, le 1er depuis la trêve fin août

L'aviation israélienne a mené tôt samedi un raid sur le sud de la bande de Gaza, le premier depuis la guerre de juillet-août, quelques heures après un tir de roquette venu de l'enclave[...]

L'ONU lève ses sanctions contre un ancien chef de guerre somalien

Les Nations unies ont levé leurs sanctions contre l'ancien chef de guerre somalien Mohamed Said Atom, qui s'était allié aux insurgés islamistes shebab avant de s'en éloigner il y a six mois.[...]

Le Liberia élit ses sénateurs malgré Ebola

Les Libériens votaient samedi, sans incidents, pour renouveler la moitié des sièges du Sénat, un scrutin reporté plusieurs fois en raison de l'épidémie d'Ebola qui frappe le pays [...]

Présidentielle tunisienne : soulagement général à la fin de la campagne

Le 21 décembre, les Tunisiens décideront qui de Moncef Marzouki ou Béji Caïd Essebsi sera le premier président postrévolution légitimé par les urnes. Jusqu’au bout, les[...]

Gaza : raid aérien d'Israël après un tir de roquette

Les avions israéliens ont lancé des frappes contre des cibles dans le sud de la bande de Gaza, ont expliqué des témoins aux premières heures de samedi, quelques heures après un tir de ro[...]

Ebola : en tournée en Afrique, Ban ki-moon promet le soutien de l'ONU

Le secrétaire général de l'ONU Ban ki-moon, en tournée dans les pays touchés par Ebola en Afrique de l'Ouest, les a assurés vendredi de l'appui de la communauté internationale pou[...]

Côte d'Ivoire : arrestation d'un chef de guerre, un de ses hommes tués

Un important chef de guerre ivoirien a été arrêté par les forces de sécurité vendredi au petit matin à son domicile d'un quartier bourgeois d'Abidjan, où l'un de ses hommes [...]

Tunisie : fin de la campagne pour le second tour de l'élection présidentielle

Les Tunisiens de l'étranger, notamment en France, ont commencé à voter dès vendredi, dernier jour de la campagne pour le second tour de la présidentielle, qui opposera dimanche Moncef Marzouki [...]

Tunisie : le "cas" Marzouki divise Ennahdha

À quelques jours de la présidentielle, au sein du parti islmaiste tunisien Ennahdha, on se demande comment gérer le "cas" Moncef Marzouki avec un minimum de dommages collatéraux ?[...]

Maroc - Scandale du stade de Rabat : camouflet royal pour Mohamed Ouzzine

La décision est tombée comme un couperet. Le roi du Maroc vient de désavouer le ministre de la Jeunesse et des Sports et demande l'ouverture d'une enquête approfondie sur le scandale de la pelouse du [...]

Les pays du "G5 du Sahel" appellent l'ONU à intervenir en Libye

Les dirigeants des cinq pays du "G5 du Sahel" (Tchad, Niger, Burkina Faso, Mali, Mauritanie), réunis vendredi en sommet à Nouakchott, ont appelé l'ONU à mettre en place une force internationa[...]

Côte d'Ivoire : les Éléphants n'auront pas de prime de participation pour la CAN 2015

À quelques jours des phases finales de la Coupe d’Afrique des nations de football (CAN 2015), le budget que l’État ivoirien mettra à la disposition de la Fédération ivoirienne de f[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers