Extension Factory Builder
16/01/2009 à 20:32
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Les commandants dissidents de la rébellion annoncent la 'fin de la guerre' Les commandants dissidents de la rébellion annoncent la "fin de la guerre" © AFP

Les commandants dissidents de la rébellion congolaise du Congrès national pour la défense du peuple (CNDP) emmenés par le chef d'état-major, Bosco Ntaganda, ont annoncé dans un communiqué publié à Goma (est de la RD Congo) "la fin de la guerre".

"Nous membres de l'état-major du CNDP devant le peuple congolais tout entier déclarons (. . . ) la fin, à dater de ce jour, 16 janvier 2008, des hostilités entre CNDP et FARDC (Forces armées de la République démocratique du Congo)", affirment dans un communiqué une douzaine de commandants du CNDP.

Cette déclaration a été lue à l'issue d'une réunion avec des chefs militaires des FARDC, le ministre de l'Intérieur, Célestin Mbuyu, et le chef d'état-major des forces rwandaises, James Kabarebe.

Le CNDP est en crise ouverte depuis l'annonce, le 5 janvier, par M. Ntaganda, du limogeage pour "mauvais leadership" de son chef historique, Laurent Nkunda.

Ce dernier a depuis affirmé que M. Ntaganda n'avait "plus d'ordre à donner" au sein du mouvement.

Les commandants, dont la déclaration a été lue par le Colonel Esaïe Munyakazi, mettent "dès cet instant à la disposition du Haut Commandement des FARDC toutes les forces combattantes du CNDP en vue de leur intégration au sein de l'armée nationale".

Ils demandent notamment au gouvernement "d'accéler la promulgation de la loi d'amnistie couvrant les faits insurrectionnels de la guerre conformément à l'acte d'engagement de Goma (janvier 2008)".

Ils affirment aussi que leurs forces "sont prêtes à participer à la mise en oeuvre du plan conjoint contre les FDLR", les miliciens hutus rwandais réfugiés en RDC depuis le génocide de 1994, et dont la présence en RDC est l'un des gros problèmes entre Kinshasa et Kigali.

Ces commandants, originaires de la région du Masisi (fief de Bosco Ntaganda mais aussi de Rutshuru (région de Nkunda), annoncent aussi la "levée de toutes les barrières par le CNDP et les FARDC pour faciliter la libre circulation des personnes et des biens dans la province du Nord Kivu et le retour des déplacés".

La partie du CNDP restée fidèle à Nkunda n'était pas joignable vendredi soir pour commenter cette déclaration.

A Nairobi, les pourparlers entre le CNDP et le gouvernement de Kinshasa ont été une nouvelle fois suspendus vendredi, sans qu'aucun accord commun de cessez-le-feu n'ait été signé, et reprendront le 25 janvier, selon la médiation.

Le ministre congolais de l'Intérieur a indiqué vendredi soir à l'AFP que "Nairobi n'est pas fini". "Nous sommes ouverts à la paix, nous signons avec toute personne qui veut la paix", a-t-il dit.

A la télévision nationale, le porte-parole du gouvernement et ministre de la Communication, Lambert Mende a estimé que cette déclaration de fin de guerre était "une lueur d'espoir pour le peuple congolais".

S'adressant au "groupe de Nkunda", il l'a "appelé à la raison", assurant que "l'heure n'est plus de jouer au yo-yo".

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

RD Congo

Après la chute de Compaoré, Kabila peut-il faire réviser la Constitution de RDC ?

Après la chute de Compaoré, Kabila peut-il faire réviser la Constitution de RDC ?

On le sait : la chute de Blaise Compaoré a été énormément suivie et commentée dans les pays africains. En RDC notamment, où l'hypothèse d'une révision constitutionne[...]

Pierre Kwenders, Son Excellence l'ambassadeur plénipotentiaire du Bantouland

Avec un premier album métissant hip-hop, jazz et rumba, le chanteur Pierre Kwenders ose un mélange des genres détonnant.[...]

CAN 2015 : Nigeria out, Côte d'Ivoire, RDC et Guinée in

Le Nigeria, tenant du titre, a été éliminé lors de la dernière journée des qualifications à la CAN 2015, le 19 novembre, au profit du Congo de Claude Le Roy. La RDC a[...]

Football - RDC : Yannis Mbombo, futur attaquant des Léopards ?

Né à Bruxelles de parents originaires de RD Congo, Yannis Mbombo (20 ans), prêté par le Standard Liège à Auxerre (Ligue 2), a été approché par Florent Ibenge, le[...]

RDC : les autorités annoncent la fin de l'épidémie d'Ebola dans le pays

Les autorités de Kinshasa ont annoncé samedi la fin de l'épidémie d'Ebola qui avait été déclarée fin août dans une zone reculée de la République[...]

RDC - CPI : comprendre le procès Bemba en 5 questions

Après les déclarations finales mercredi et jeudi de l'accusation et de la défense, l'affaire Bemba est désormais mise en délibéré. En attendant le verdict, retour en cinq questions[...]

RDC : pour l'accusation, Bemba est "responsable" de la "barbarie" de ses miliciens

Les avocats de Jean-Pierre Bemba tenteront de répondre jeudi aux accusations lancées la veille par le bureau du procureur de la CPI contre l'ancien vice-président congolais, jugé pour trois crimes de[...]

Crimes de guerre en RDC : dix ans de prison pour un ex-rebelle promu général

Un général congolais a été rattrapé par son passé de milicien vendredi à Kinshasa, où la justice l'a condamné à dix ans de prison ferme pour crimes de[...]

Bras de fer entre Orrick et la Banque mondiale autour d'Inga III

Le projet de barrage hydroélectrique Inga III en RD Congo est l'objet depuis quelques mois de vives tensions entre les différentes parties prenantes au sujet des honoraires perçus par les conseillers[...]

RDC : Matata piégé, les ministres touchent leurs "indemnités de sortie"

Les ministres congolais ont touché leurs indemnités de sortie. Ils n'ont pourtant pas été remerciés. Explications.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers