Extension Factory Builder
27/12/2008 à 14:18
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le chef de la junte annonce 'une renégociation des contrats miniers'  Le chef de la junte annonce "une renégociation des contrats miniers" © AFP

Le chef de la junte au pouvoir en Guinée, le capitaine Moussa Dadis Camara, a annoncé à Conakry "une renégociation des contrats" dans le secteur minier et l'arrêt de l'extraction dans les zones aurifères "jusqu'à nouvel ordre", tout en promettant de punir la corruption.

"On a bloqué le secteur minier. Il y aura une renégociation des contrats", a-t-il dit lors de son premier discours public.

"Les zones aurifères, la décision est déjà prise : plus d'extraction jusqu'à nouvel ordre", a-t-il ajouté devant un millier de représentants de partis politiques, de syndicats, d'organisations de la société civile et de dignitaires religieux, réunis au camp militaire Alpha Yaya Diallo.

"Ce sont les gouvernants qui ont entouré le chef de l'Etat (Lansana Conté, décédé lundi après 24 années au pouvoir, ndlr) qui ont pillé ce pays", a-t-il ajouté.

Il a en outre assuré que "toute personne coupable de détournements sera châtiée. " Toute personne qui veut détourner le bien de l'Etat à son profit, si elle est prise, sera jugée et châtiée devant le peuple", a déclaré le capitaine Camara.

Annonçant un "programme d'action pour combattre l'injustice et l'insécurité et promouvoir une belle élection libre et transparente", il a fustigé "l'irresponsabilité et l'incapacité notoire de l'Assemblée nationale et la corruption notoire du gouvernement" renversé.

Il a également promis un "audit" des finances publiques.

La Guinée abrite plus du tiers des réserves mondiales de bauxite, dont il est le premier exportateur et deuxième producteur mondial, après l'Australie.

Son sous-sol contient également d'importantes réserves d'or, de diamant, de fer, de nickel, et des réserves d'uranium ont été découvertes en 2007 sur différents sites.

Malgré ces richesses minières, la Guinée reste classée au 160e rang (sur 177) sur l'échelle du développement humain par le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD).

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Guinée

Hollande aux Guinéens : 'Nous avons le devoir de vous soutenir' dans la lutte contre Ebola

Hollande aux Guinéens : "Nous avons le devoir de vous soutenir" dans la lutte contre Ebola

À son arrivée à Conakry, François Hollande a affirmé, vendredi, la solidarité de la France avec la Guinée dans la lutte contre l'épidémie d'Ebola. Le présiden[...]

Ebola : chaque jour qui passe effrite l'espoir, dans quelle langue faut-il le dire ?

Une vingtaine d'artistes ouest-africains de renom se sont réunis pour interpeller les chefs d'État francophones sur la catastrophe que représente Ebola. Ils publient leur lettre ouverte dans Jeune Afrique.[...]

Guinée : au coeur du "ground zero" de l'épidémie d'Ebola

C'est ici, quelque part entre Nzérékoré et Macenta, en pleine forêt, qu'Ebola est apparu il y a bientôt un an. Une région difficile d'accès, qui a payé un lourd tribut[...]

Ebola : François Hollande se rendra en Guinée la semaine prochaine

Le président français, François Hollande, a annoncé vendredi qu'il se rendrait en Guinée "la semaine prochaine", afin d'évoquer l'épidémie de virus Ebola qui[...]

Lutte conte Ebola : qui donne, combien et à qui ?

Depuis le mois de mars, le virus Ebola a déjà fait officiellement plus de 5 400 morts en Afrique de l'Ouest. Qui, à travers le monde, se mobilise financièrement pour stopper l'épidémie ?[...]

Ebola : vers la mise en place d'un cordon sanitaire pour contenir le virus ?

Après la confirmation des cas d'Ebola au Mali, pays voisin d'États touchés par l'épidémie, l'Union européenne et la Croix-Rouge internationale tentent de mettre en place un cordon[...]

Ebola : six souches, pas moins

Il existe actuellement six espèces différentes de virus Ebola, à la sévérité variable.[...]

CAN 2015 et Ebola : psychose et stigmatisation dans les stades

Les footballeurs originaires des pays touchés par l'épidémie sont durement stigmatisés lors des rencontres qualificatives pour la Coupe d'Afrique des nations. Témoignages.[...]

Ebola : la moitié des morts non comptabilisés ?

Jeudi, un expert de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré que des milliers de victimes d'Ebola, enterrées sans être déclarées, n'étaient pas prises en compte[...]

Ebola : un arsenal thérapeutique balbutiant

S'il n'existe aucun traitement ni vaccin homologué contre le virus, la recherche scientifique progresse.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces