Extension Factory Builder
11/12/2008 à 14:22
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Londres et Nairobi signent un accord pour juger les pirates Londres et Nairobi signent un accord pour juger les pirates © AFP

La Grande-Bretagne et le Kenya ont signé un protocole d'accord visant à permettre à la marine britannique, en cas d'arrestation de pirates au large des côtes somaliennes, de les remettre aux autorités kényanes pour les juger, a-t-on appris de source officielle.

"Ce protocole d'accord est très important", s'est félicité le sous-secrétaire d'Etat britannique pour la Sécurité et la lutte contre le terrorisme, Lord West of Spithead, en marge d'une conférence internationale à Nairobi sur la piraterie maritime au large de la Somalie.

"Le Kenya est en avance sur le reste (de ses voisins) dans ce domaine. Cela s'inscrit parfaitement dans le cadre de l'opération européenne (Atalante) qui vient d'être mise sur pied (lundi)", a ajouté l'ex-amiral.

Cet accord devrait offrir un cadre légal permettant à la Grande-Bretagne de remettre des pirates présumés au Kenya arrêtés dans le Golfe d'Aden ou l'océan Indien.

Le 18 novembre, la marine britannique avait remis aux autorités kényanes huit pirates présumés arrêtés en mer une semaine auparavant. Le protocole d'accord signé jeudi doit permettre de mieux encadrer juridiquement et de généraliser le cas échéant ce genre d'opérations.

La juge en charge de leur dossier, Lilian Mtende, a refusé jeudi leur demande de remise en liberté et a convoqué une nouvelle audience le 14 janvier. Les huit suspects demeurent en détention provisoire à Mombasa (sud-est du Kenya).

L'absence de cadre juridique pour une coopération renforcée entre les Etats participant à la lutte contre la piraterie et les Etats côtiers de la région handicape les efforts de la communauté internationale pour lutter efficacement contre la piraterie.

La conférence internationale qui doit achever ses travaux jeudi tente notamment d'y remédier en explorant les moyens de parvenir dans un futur proche à un accord plus large incluant le Kenya, la Tanzanie, Djibouti et le Yémen. Cet accord viserait à créer un cadre légal pour faciliter les poursuites judiciaires contre les pirates dans ces pays côtiers limitrophes de la Somalie.

Cette proposition a notamment été faite dans un document de travail de l'Office des Nations unies contre la drogue et le crime (UNODC).

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Somalie

Somalie : l'explosion d'une voiture piégée fait au moins cinq morts à Mogadiscio

Somalie : l'explosion d'une voiture piégée fait au moins cinq morts à Mogadiscio

L'explosion d'une voiture piégée à Mogadiscio a fait au moins cinq morts mercredi soir.[...]

Somalie : la prise de Barawe, nouveau coup dur pour les Shebab

Les opérations de sécurisation de la ville portuaire de Barawe, évacuée il y a quelques jours par les combattants shebab, se poursuivaient mardi.[...]

Les troupes somaliennes et de l'UA ont pris Barawe, dernier grand port tenu par les Shebab

L'armée somalienne et la force de l'Union africaine (Amisom) ont pris dimanche le contrôle de Barawe, dernier port somalien d'importance aux mains des islamistes somaliens shebab, crucial pour leur financement, ont[...]

Réchauffement climatique : la carte des 15 lieux les plus menacés d'Afrique

À l'occasion du sommet sur le climat organisé le 23 septembre à New York par le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, "Jeune Afrique" publie sa carte des 15 lieux les plus[...]

Élimination du chef des shebab : Hollande a coopéré avec Washington

Les services de renseignement français ont coopéré avec Washington pour l'opération qui a conduit à la mort du chef des islamistes somaliens shebab, Ahmed Abdi "Godane", tué[...]

Somalie : dix choses à savoir sur Ahmed Umar Abou Oubaïda, le nouveau chef des Shebab

Ahmed Umar Abou Oubaïda a été désigné nouveau chef des Shebab après la mort de leur ancien leader, Ahmed Abdi Godane, tué la semaine dernière par une frappe[...]

Somalie : un attentat suicide des Shebab contre un convoi de l'Amisom fait douze morts

Douze civils ont péri dans l'attentat à la voiture piégée dont a été victime lundi un convoi de l'Amison en Somalie. Une attaque qui intervient une semaine après la mort du chef des[...]

HRW dénonce le viol et l'exploitation sexuelle de Somaliennes par des soldats de l'Amisom

Des soldats de la force de l’Union africaine en Somalie (Amisom) ont abusé et exploité sexuellement des femmes et jeunes filles somaliennes sur leurs bases de Mogadiscio, affirme l’ONG Human Rights[...]

Somalie : les Shebab désignent un nouveau chef

Les islamistes shebab somaliens ont désigné un nouveau chef, Ahmed Umar Abou Oubaïda, après la mort de leur chef suprême, tué lundi par des missiles américains en Somalie, où[...]

La Somalie se prépare à des attaques des Shebab après la mort de leur chef

Le gouvernement somalien a affirmé samedi se préparer à une vague d'attaques des islamistes shebab après la mort de leur chef, tué par une frappe aérienne américaine en[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers