Extension Factory Builder
11/12/2008 à 14:22
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Londres et Nairobi signent un accord pour juger les pirates Londres et Nairobi signent un accord pour juger les pirates © AFP

La Grande-Bretagne et le Kenya ont signé un protocole d'accord visant à permettre à la marine britannique, en cas d'arrestation de pirates au large des côtes somaliennes, de les remettre aux autorités kényanes pour les juger, a-t-on appris de source officielle.

"Ce protocole d'accord est très important", s'est félicité le sous-secrétaire d'Etat britannique pour la Sécurité et la lutte contre le terrorisme, Lord West of Spithead, en marge d'une conférence internationale à Nairobi sur la piraterie maritime au large de la Somalie.

"Le Kenya est en avance sur le reste (de ses voisins) dans ce domaine. Cela s'inscrit parfaitement dans le cadre de l'opération européenne (Atalante) qui vient d'être mise sur pied (lundi)", a ajouté l'ex-amiral.

Cet accord devrait offrir un cadre légal permettant à la Grande-Bretagne de remettre des pirates présumés au Kenya arrêtés dans le Golfe d'Aden ou l'océan Indien.

Le 18 novembre, la marine britannique avait remis aux autorités kényanes huit pirates présumés arrêtés en mer une semaine auparavant. Le protocole d'accord signé jeudi doit permettre de mieux encadrer juridiquement et de généraliser le cas échéant ce genre d'opérations.

La juge en charge de leur dossier, Lilian Mtende, a refusé jeudi leur demande de remise en liberté et a convoqué une nouvelle audience le 14 janvier. Les huit suspects demeurent en détention provisoire à Mombasa (sud-est du Kenya).

L'absence de cadre juridique pour une coopération renforcée entre les Etats participant à la lutte contre la piraterie et les Etats côtiers de la région handicape les efforts de la communauté internationale pour lutter efficacement contre la piraterie.

La conférence internationale qui doit achever ses travaux jeudi tente notamment d'y remédier en explorant les moyens de parvenir dans un futur proche à un accord plus large incluant le Kenya, la Tanzanie, Djibouti et le Yémen. Cet accord viserait à créer un cadre légal pour faciliter les poursuites judiciaires contre les pirates dans ces pays côtiers limitrophes de la Somalie.

Cette proposition a notamment été faite dans un document de travail de l'Office des Nations unies contre la drogue et le crime (UNODC).

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Somalie

Somalie : attentat meurtrier contre le ministère de l'Éducation à Mogadiscio

Somalie : attentat meurtrier contre le ministère de l'Éducation à Mogadiscio

Au moins six personnes ont été tuées mardi dans une attaque contre le ministère de l'Éducation, à Mogadiscio. Les insurgés islamistes Shebab ont fait exploser une voiture pi&eacut[...]

Ces otages occidentaux que les forces spéciales étrangères n'ont pas réussi à libérer en Afrique

Avant ce week-end et la libération réussie de l'otage néerlandais Sjaak Rijke, détenu depuis plus de trois ans par Aqmi au Mali, plusieurs Occidentaux ont perdu la vie en Afrique lors[...]

L'aviation kényane bombarde deux camps Shebab en Somalie

L'aviation militaire kényane a bombardé lundi en Somalie deux camps des islamistes somaliens Shebab, qui ont revendiqué l'attaque le 2 avril de l'université de Garissa (148 morts), a annoncé un[...]

Terrorisme : le Kenya et la Somalie sous la menace Shebab

L'attaque de l'université kényane de Garissa, qui a fait 147 morts jeudi, à 150 km de la frontière avec la Somalie, prouve que les islamistes Shebab ont digéré la mort de leur chef en[...]

Somalie : au moins dix morts dans un attentat à Mogadiscio

Les Shebab ont revendiqué cette nouvelle attaque meurtrière dans la capitale somalienne. Des membres du gouvernement pourraient figurer parmi les blessés.[...]

Somalie : les shebabs attaquent le complexe de la présidence intérimaire à Baïdoa

Baïdoa, dans le sud somalien, a été la cible jeudi d’attaques perpétrées par les islamistes shebabs. La ville abrite le siège du gouvernement local représentant la[...]

Somalie : les États-Unis nomment un ambassadeur, une première en un quart de siècle

Un ambassadeur américain a été nommé en Somalie, a annoncé mardi soir la diplomatie américaine. C’est une première depuis 1991 dans ce pays qui peine à se relever[...]

Somalie : les kamikazes ayant attaqué un hôtel à Mogadiscio étaient néerlandais

Les deux kamikazes qui ont tué 25 personnes vendredi en se faisant exploser dans un hôtel de Mogadiscio où se trouvaient des ministres et des élus, étaient des ressortissants néerlandais,[...]

Somalie : au moins 25 morts dans une attaque shebab contre un hôtel de Mogadiscio

Au moins 25 personnes ont été tuées et de nombreuses personnes grièvement blessées vendredi à Mogadiscio dans une attaque revendiquée par les islamistes shebab, visant un[...]

Kenya : un soldat et cinq shebab présumés tués dans des affrontements

Un soldat kényan et cinq Somaliens soupçonnés d'être liés aux islamistes shebab ont été tués mercredi dans des affrontements au nord de l'île kényane de Lamu.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20081211T144546Z from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20081211T144546Z from 172.16.0.100