Extension Factory Builder
10/12/2008 à 15:47
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
L'épouse de Godwin Okpara condamnée définitivement pour viols L'épouse de Godwin Okpara condamnée définitivement pour viols © AFP

La Cour de cassation a rejeté mercredi le pourvoi formé par l'épouse de l'ancien footballeur nigérian Godwin Okpara, Linda, rendant définitive sa condamnation à 15 ans de réclusion criminelle pour des viols, tortures et l'asservissement de sa fille adoptive.

Le 22 février, le footballeur avait été condamné à dix ans de réclusion criminelle par la cour d'assises d'appel des Hauts-de-Seine, tandis que sa femme de 42 ans avait écopé de 15 ans.

Alors que l'ex-joueur du Paris Saint-Germain (PSG), reconnu coupable de viols répétés entre 2002 et 2005, avait vu sa peine réduite de 13 à 10 ans de réclusion criminelle, Linda Okpara n'avait bénéficié d'aucun changement.

Les deux accusés avaient clamé leur innocence au long des deux procès.

Godwin Okpara n'avait reconnu qu'une seule relation sexuelle avec la jeune fille, en affirmant qu'elle en avait pris l'initiative. Ce jour-là, en février 2005, il avait été surpris par son épouse.

Selon la fille adoptive, à la suite de cette découverte, Mme Okpara, femme régulièrement trompée par son mari, l'avait torturée, lui rasant la tête, écrasant une cigarette sur sa joue, et lui faisant subir des sévices sexuels d'une rare cruauté.

La jeune fille, arrivée en France en 2000, avait également fait le récit d'un quotidien d'esclave moderne. Elle avait raconté comment, privée d'école, elle passait ses journées à s'occuper de toutes les tâches ménagères. La nuit, elle couchait au sous-sol, sur un matelas posé à terre, détrempé d'humidité.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Article suivant :
Barck, Hussein, Granny sarah et les Anglais

Article précédent :
Mosquée exemplaire

Nigeria

Nigeria : afflux de réfugiés fuyant Boko Haram, le HCR tire la sonnette d'alarme

Nigeria : afflux de réfugiés fuyant Boko Haram, le HCR tire la sonnette d'alarme

De plus en plus de civils fuient les combats dans le nord-est du Nigeria pour se réfugier dans les pays voisins. Mardi, le HCR a lancé un appel de 34 millions de dollars pour aider 75 000 réfugiés au C[...]

Nigeria : un tribunal militaire condamne à mort douze soldats pour mutinerie

Douze militaires nigérians qui avaient tiré contre leur officier à Maiduguri (Nord-Est), fief historique de Boko Haram, ont été condamnés à mort mardi pour mutinerie.[...]

Nigeria : 40 morts dans l'effondrement d'un immeuble à Lagos

Quarante personnes ont été tuées dans l'effondrement vendredi d'un immeuble appartenant à l'Eglise de l'un des plus célèbres télévangélistes nigérians, selon[...]

Le slogan "Bring Back Goodluck 2015" crée la polémique au Nigeria

Quelque 150 jours après l’enlèvement de plus de 200 jeunes filles par la secte islamiste Boko Haram, au nord-est du Nigeria, le détournement du célèbre slogan "Bring Back Our[...]

Nigeria : les combattants de Boko Haram encerclent Maiduguri

Les islamistes radicaux de Boko Haram ont encerclé jeudi la ville de Maiduguri. Selon des notables locaux, ils prépareraient une attaque imminente contre cette grande ville stratégique du nord-est du[...]

Taiye Selasi : "Partir, c'est chercher le lieu propice à la réalisation d'un rêve"

Dans un premier roman symphonique, Le Ravissement des innocents, l'écrivaine ghanéo-nigériane, Taiye Selasi, qui partage sa vie entre trois continents, évoque le destin de ces[...]

Nigeria, le pays nitroglycérine

Le Nigeria connaît une grave crise militaire et sécuritaire. Retour sur les différents facteurs qui en sont à son origine.[...]

Wale Tinubu : "L'exploitation du pétrole n'est pas réservée aux entreprises étrangères"

En reprenant les actifs du pétrolier américain ConocoPhillips au Nigeria, le distributeur de carburants Oando est devenu le plus important producteur local d'or noir. Interview de son patron, Wale Tinubu,[...]

Nigeria : vingt policiers portés disparus depuis trois semaines

Trois semaines après l’attaque d’un centre d’entraînement situé au nord-est du Nigeria, par le groupe islamiste Boko Haram, vingt policiers sont toujours portés disparus, a[...]

Boko Haram : le Nigeria entre la peste et le califat

Sous la houlette d'Abubakar Shekau, leur chef, les jihadistes de Boko Haram ne se contentent plus de raids ponctuels. Ils ont entrepris de conquérir le nord-est du pays.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex