Extension Factory Builder
06/12/2008 à 09:33
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Aïd el-Kébir: la 'fièvre du mouton' bat son plein Aïd el-Kébir: la "fièvre du mouton" bat son plein © AFP

A quelques jours de la grande fête musulmane de l'Aïd el-Kébir (ou Aïd al-Adha), la "fièvre du mouton" bat son plein au Maroc, où plusieurs millions de moutons et de chèvres seront sacrifiés mardi pour honorer la tradition.

Selon des chiffres officiels, quelque 5 millions d'ovins (4,6 millions) et de caprins (400. 000) devraient être achetés cette année par les Marocains pour célébrer, en famille et pendant plusieurs jours, le sacrifice d'Abraham.

Celui-ci était sur le point d'immoler son fils (Ismaël ou Isaac, selon les versions) lorsque Dieu, ayant constaté son obéissance, a arrêté son bras et lui a donné un mouton à égorger à la place.

La fête devrait générer en 2008 un chiffre d'affaires supérieur à 7 milliards de dirhams (640 millions d'euros), ce qui représente un coup de fouet pour l'économie rurale et les petits métiers attachés à l'Aïd (aiguiseurs de couteaux, bouchers itinérants, tanneurs, etc. ).

Les animaux, selon les spécialistes, sont plus chers que l'an dernier.

Pourtant, toutes les catégories sociales respectent la tradition. Rares sont les exceptions et les plus pauvres empruntent pour acheter un mouton ou, à défaut, une chèvre.

Les sommes en jeu sont importantes -il faut compter de 2. 500 à 5. 000 dirhams (de 227 à 454 euros) voire plus pour un bélier- et pèsent lourdement sur les finances des plus défavorisés.

Mais la pression sociale est forte et il est difficile d'ignorer l'Aïd. "Que faire de la journée de l'Aïd si l'on n'a pas chez soi un mouton à découper?", demandait jeudi le quotidien L'Opinion (pro-gouvernemental), soulignant que "se résigner à humer les brochettes du voisin est un inimaginable supplice à la limite de l'humiliation".

Le week-end précédant la fête est celui au cours duquel les transactions sont les plus frénétiques, avec une ruée des citadins vers les campagnes, voire les montagnes de l'Atlas, pour acheter le meilleur animal au meilleur prix.

L'offre, en tous cas, devrait largement excéder la demande et le ministère de l'Agriculture s'est voulu rassurant. Environ 4,3 millions de têtes d'ovins mâles et 2,5 millions d'agnelles et de caprins seront cette année proposées à la vente.

L'état sanitaire des animaux est satisfaisant grâce à une vigoureuse campagne de vaccination qui a permis d'immuniser 19 millions de bêtes (sur un cheptel total de 22 millions de têtes) contre la peste des petits ruminants (PPR, peste ovine).

Les autorités ont tout de même rappelé quelques indices permettant de repérer les animaux malades: augmentation de sa température, perte d'appétit, écoulements nasaux et oculaires, difficultés respiratoires, lésions buccales. . .

Le bélier âgé d'un an (khrouf), doté si possible de belles cornes, est l'animal le plus demandé. Ceux qui ont moins d'argent achètent des brebis, voire des chèvres. Le mouton de race Sardi est le plus cher, devant ceux de races Timahdit ou Bergui.

Mais quelle que soit la race, tout le monde y trouvera son compte, quitte à s'endetter pour longtemps. A ce sujet, L'Opinion suggérait "que l'on revienne à un esprit convivial et fraternel à l'occasion de la fête, afin que le riche offre un mouton au pauvre". Comme le recommande d'ailleurs la religion musulmane.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Maroc

Maroc - Laurent Sablé : 'Fini les procès, place au sport !'

Maroc - Laurent Sablé : "Fini les procès, place au sport !"

Au terme d'une procédure internationale d'arbitrage, la suspension des Lions de l'Atlas des CAN 2017 et 2019 a été annulée. Entretien avec l'un des avocats de la partie marocaine.[...]

Finance : le marocain OCP lève un milliard de dollars sur les marchés internationaux

Pour sa deuxième incursion sur les marchés internationaux en à peine un an, le géant marocain des phosphates OCP a émis un eurobond d'un milliard de dollars. L'emprunt, d'une maturité de[...]

Maroc : l'avant-projet de réforme du code pénal est-il rétrograde ?

La réforme du code pénal marocain devait permettre des avancées démocratiques. C'est raté : son avant-projet est contesté par la société civile, qui le trouve[...]

Accident d'autocar au Maroc : les victimes méritent-elles le deuil national ?

Depuis le tragique accident d’autocar, les messages de condoléances et de soutien aux familles des victimes se muent en une gronde sur les réseaux sociaux demandant un deuil national.[...]

Mohammed Benhammou : "La plupart des Marocains qui reviennent du jihad avec l'EI disent avoir été dupés"

Pour l'universitaire Mohammed Benhammou, président du Centre marocain des études stratégiques et spécialiste du terrorisme et des questions de sécurité, les recrues de l'État[...]

Libye : une bombe explose devant l'ambassade du Maroc sans faire de victimes

Une bombe a explosé dans la nuit de dimanche à lundi près de l'entrée de l'ambassade du Maroc, à Tripoli. L'attentat n'a heureusement pas fait de victimes.[...]

Maroc : au moins 33 morts dans un grave accident d'autocar dans le Sud

Le Maroc est endeuillé une nouvelle fois par un accident de la route dû à une collusion entre un autocar et un camion près de la ville de Tan Tan (Sud). Bilan provisoire : 33 morts, dont des enfants,[...]

Maroc : la revue de détail du dernier recensement

Loin de certaines lectures exagérément dramatiques, les premiers chiffres du recensement général confirment des tendances connues. Revue de détail.[...]

Manuel Valls : "La France est fière d'être l'amie du Maroc"

En visite dans le royaume chérifien, le Premier ministre français a assuré jeudi que les relations de Paris avec Rabat avaient repris leur cours normal, après un an d'une crise diplomatique[...]

Le Maroc lance la FAAPA, pour les médias unis d'Afrique

La Fédération atlantique des agences de presse africaines (FAAPA), créée en octobre 2014 à Casablanca, au Maroc, entre en phase opérationnelle.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20081206T093748Z from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20081206T093748Z from 172.16.0.100