Extension Factory Builder
03/12/2008 à 11:23
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

Continent le plus touché par la pandémie, l'Afrique fait le point de la lutte contre le sida, du 3 au 7 décembre à Dakar lors d'une conférence internationale, avec plus de 5. 000 personnes attendues, dont la co-lauréate du prix Nobel 2008 de médecine Françoise Barré-Sinoussi.

La quinzième conférence internationale sur le sida et les infections sexuellement transmissibles en Afrique (Icasa) se déroule sur fond de crise économique mondiale et plusieurs associations dénoncent d'ores et déjà une baisse des financements.

La conférence de Dakar a pour thème "Réponse de l'Afrique: faire face aux réalités".

Après plus de deux décennies de lutte, "il est grand temps qu'elle (l'Afrique) s'arrête pour faire le point sur toutes ses contributions, ses performances, ses ambitions mais aussi ses faiblesses et lacunes par rapport aux réalités de l'infection à VIH", selon les organisateurs.

La quinzième Icasa vise ainsi à renforcer les échanges d'informations, d'expériences et de bilans en vue d'une plus grande cohérence dans la lutte contre le sida tout en mobilisant l'opinion publique et les dirigeants.

Continent le plus pauvre du monde, l'Afrique continue de payer un lourd tribut à la pandémie.

Et si le nombre de malades du sida, estimé à 30 millions de personnes en 2007 par l'ONU, se stabilise en Afrique subsaharienne, il est trop tôt pour "l'autosatisfaction", a estimé vendredi la Fédération de la Croix-Rouge.

L'Afrique sub-saharienne, avec 67% des personnes touchées dans le monde par le VIH et 75% des décès en 2007, reste en effet la région la plus touchée au monde.

22 millions de personnes -soit un taux de 5% de la population- vivaient avec le VIH en Afrique sub-saharienne en 2007, l'Afrique australe étant tout particulièrement affectée, notamment le Swaziland et l'Afrique du sud, avec le plus grand nombre de personnes infectées au monde: quelque 5,7 millions.

"Durant 5 jours, les délégués de tous les continents échangeront les différentes expériences sur la biologie, la clinique, l'épidémiologie, les sciences sociales et les aspects communautaires", précise dans un message aux délégués le Pr Souleymane Mboub, président de la conférence et co-découvreur du VIH-2.

Parmi les participants, une invitée de marque: Mme Barré-Sinoussi, 61 ans, co-lauréate du prix Nobel de médecine 2008 avec le Pr Luc Montagnier pour son identification du virus du sida il y a 25 ans. Elle participera à la conférence les 3 et 4 décembre.

Le président sénégalais Abdoulaye Wade a pour sa part mis l'accent sur la nécessaire solidarité Nord-Sud.

"Alors que se met en place la mondialisation de l'économie accompagnée d'une libre circulation des hommes et des idées, notre action doit s'inscrire dans le refus de la logique d'une épidémie à deux vitesses".

"C'est un devoir moral et je veux que cela devienne aussi un combat à la fois éthique et médical. L'Afrique vit aujourd'hui une nouvelle mutation et le soutien de nos partenaires ne saurait nous faire défaut", insiste-t-il dans un message sur le site de la conférence: http://www. icasadakar2008. org

Mais cette solidarité Nord-Sud risque d'être mise à mal par la crise économique mondiale.

Le 25 novembre à Paris, six associations, dont plusieurs de lutte contre le sida, ont dénoncé des coupes budgétaires imposées, selon elles, par les pays riches au sein du Fonds mondial de la lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme.

Le Fonds mondial a toutefois qualifié cette déclaration d'"inexacte" et assuré qu'il "accroît de façon spectaculaire ses programmes", soulignant notamment que la France, deuxième plus important donateur, "a confirmé ses engagements pour 2009 et 2010".

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

AUTRES

Nigeria : des soldats exigent d'être mieux équipés avant de combattre Boko Haram

Nigeria : des soldats exigent d'être mieux équipés avant de combattre Boko Haram

Quelque 70 soldats nigérians ont confirmé mercredi qu'ils ne participent plus à des opérations militaires contre Boko Haram dans le nord-est du pays. Ils réclament d'être mieux[...]

Centrafrique : affrontements à Bangui entre des soldats français et des individus armés

Des combats ont opposé mardi soir et mercredi matin à Bangui des soldats français de la force européenne Eufor et des individus armés.[...]

Libye : la deuxième vie de Khalifa Haftar dans la guerre au Tchad

Khalifa Haftar a récemment refait surface en prenant en Libye la tête d'une offensive toujours en cours contre les milices islamistes de Misrata et Benghazi. Dans ce deuxième billet, Laurent Touchard* continu[...]

Tchad : l'opération française Manta de 1983 et le jeu des frictions nord-sud

Ce billet est le dernier d'une série en trois volets consacrée aux rapports belliqueux de la Libye de Kadhafi et du Tchad de Hissène Habré. Laurent Touchard* revient ici sur l'intervention fran&ccedi[...]

1980-1983 : Libye-Tchad, de la seconde bataille de N'Djaména à celle de Faya Largeau

Ce billet est le deuxième d'une série en trois volets consacrée aux rapports belliqueux de la Libye de Kadhafi et du Tchad de Hissène Habré. Laurent Touchard* fait ici le point sur les ann&eacut[...]

1966 - 1979 : Kadhafi et Habré prennent le pouvoir en Libye et au Tchad

Ce billet est le premier d'une série en trois volets consacrée aux rapports belliqueux de la Libye et du Tchad. Laurent Touchard commence par faire le point sur les circonstances de l'arrivée au pouvoir de His[...]

Frank Timis sur la sellette chez African Minerals

Rien ne va plus pour l’homme d’affaires australo-roumain Frank Timis. Son mandat de président d’African Minerals, l’un des trois groupes extractifs présents en Afrique dont il est le fondateur[...]

Affaire Kadhafi - Sarkozy : les propos de Bany Kanté contredits par Dupuydauby

Soupçonné d'être impliqué dans le financement présumé de la campagne électorale de Nicolas Sarkozy par Mouammar Kadhafi en 2007, Cheick Amadou Bany Kanté a démenti merc[...]

CAN 2015 : Etekiama s'explique, le Rwanda va faire appel

Agiti Taddy Etekiama, alias Dady Birori, l’attaquant rwandais d’origine congolaise (RDC), a été suspendu par la CAF et le Rwanda disqualifié des qualifications pour la CAN 2015, au profit du Congo.[...]

Centrafrique : 7 600 Casques bleus seront déployés au 15 septembre

L'ONU a annoncé mardi le déploiement au 15 septembre de 7 600 hommes en République centrafricaine dans le cadre de son opération de maintien de la paix.[...]

Marcel Desailly suspecté par le fisc français d'avoir caché des fonds en Suisse

L'ex-footballeur français Marcel Desailly fait l'objet d'une enquête du fisc français visant à déterminer s'il a caché des fonds en Suisse.[...]

Le convoi braqué à Paris était celui du fils "favori" de feu le roi Fahd d'Arabie saoudite

Le prince saoudien dont le convoi a été attaqué dimanche soir à Paris n’est autre que Abdelaziz ben Fahd, richissime playboy de 41 ans et "fils favori" du roi défunt. Les agresse[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers