Extension Factory Builder
03/12/2008 à 11:23
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

Continent le plus touché par la pandémie, l'Afrique fait le point de la lutte contre le sida, du 3 au 7 décembre à Dakar lors d'une conférence internationale, avec plus de 5. 000 personnes attendues, dont la co-lauréate du prix Nobel 2008 de médecine Françoise Barré-Sinoussi.

La quinzième conférence internationale sur le sida et les infections sexuellement transmissibles en Afrique (Icasa) se déroule sur fond de crise économique mondiale et plusieurs associations dénoncent d'ores et déjà une baisse des financements.

La conférence de Dakar a pour thème "Réponse de l'Afrique: faire face aux réalités".

Après plus de deux décennies de lutte, "il est grand temps qu'elle (l'Afrique) s'arrête pour faire le point sur toutes ses contributions, ses performances, ses ambitions mais aussi ses faiblesses et lacunes par rapport aux réalités de l'infection à VIH", selon les organisateurs.

La quinzième Icasa vise ainsi à renforcer les échanges d'informations, d'expériences et de bilans en vue d'une plus grande cohérence dans la lutte contre le sida tout en mobilisant l'opinion publique et les dirigeants.

Continent le plus pauvre du monde, l'Afrique continue de payer un lourd tribut à la pandémie.

Et si le nombre de malades du sida, estimé à 30 millions de personnes en 2007 par l'ONU, se stabilise en Afrique subsaharienne, il est trop tôt pour "l'autosatisfaction", a estimé vendredi la Fédération de la Croix-Rouge.

L'Afrique sub-saharienne, avec 67% des personnes touchées dans le monde par le VIH et 75% des décès en 2007, reste en effet la région la plus touchée au monde.

22 millions de personnes -soit un taux de 5% de la population- vivaient avec le VIH en Afrique sub-saharienne en 2007, l'Afrique australe étant tout particulièrement affectée, notamment le Swaziland et l'Afrique du sud, avec le plus grand nombre de personnes infectées au monde: quelque 5,7 millions.

"Durant 5 jours, les délégués de tous les continents échangeront les différentes expériences sur la biologie, la clinique, l'épidémiologie, les sciences sociales et les aspects communautaires", précise dans un message aux délégués le Pr Souleymane Mboub, président de la conférence et co-découvreur du VIH-2.

Parmi les participants, une invitée de marque: Mme Barré-Sinoussi, 61 ans, co-lauréate du prix Nobel de médecine 2008 avec le Pr Luc Montagnier pour son identification du virus du sida il y a 25 ans. Elle participera à la conférence les 3 et 4 décembre.

Le président sénégalais Abdoulaye Wade a pour sa part mis l'accent sur la nécessaire solidarité Nord-Sud.

"Alors que se met en place la mondialisation de l'économie accompagnée d'une libre circulation des hommes et des idées, notre action doit s'inscrire dans le refus de la logique d'une épidémie à deux vitesses".

"C'est un devoir moral et je veux que cela devienne aussi un combat à la fois éthique et médical. L'Afrique vit aujourd'hui une nouvelle mutation et le soutien de nos partenaires ne saurait nous faire défaut", insiste-t-il dans un message sur le site de la conférence: http://www. icasadakar2008. org

Mais cette solidarité Nord-Sud risque d'être mise à mal par la crise économique mondiale.

Le 25 novembre à Paris, six associations, dont plusieurs de lutte contre le sida, ont dénoncé des coupes budgétaires imposées, selon elles, par les pays riches au sein du Fonds mondial de la lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme.

Le Fonds mondial a toutefois qualifié cette déclaration d'"inexacte" et assuré qu'il "accroît de façon spectaculaire ses programmes", soulignant notamment que la France, deuxième plus important donateur, "a confirmé ses engagements pour 2009 et 2010".

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

AUTRES

Najat Vallaud-Belkacem : Bulldozer de charme

Najat Vallaud-Belkacem : Bulldozer de charme

Depuis son arrivée au ministère de l'Éducation nationale, cette icône de la gauche d'origine marocaine suscite la haine de l'extrême droite. Mais Najat Vallaud-Belkacem n'en a cure : elle[...]

Le fabuleux destin du confetti mauricien

Tout un symbole ! Fin juin, la première conférence Maurice-Afrique a pris ses quartiers à Port Louis. Sous les ors de l'hôtel Maritim, l'événement a attiré les repr&eacu[...]

Côte d'Ivoire : les Guignols de l'info

Imitant les chefs d'État africains, les trublions ivoiriens de la quotidienne L'Afterwork sur Radio Nostalgie passent en revue l'actualité du continent. Rendez-vous le 15 septembre pour la troisiè[...]

Algérie - France : toujours les moines de Tibhirine

Autorisé à se rendre en Algérie les 12 et 13 octobre pour enquêter sur l'assassinat des moines de Tibhirine en 1994, le juge français Marc Trévidic ne pourra cependant pas travailler comme [...]

Francophonie - Patrick Suinen : "Voir émerger de nouvelles idées grâce au français"

Philippe Suinen, l'actuel Commissaire général du Forum mondial de la langue française, organisé par l'Organisation Internationale de la Francophonie, a répondu aux questions de "Jeune Afriqu[...]

Gabon : ministres en sursis

Une demi-douzaine de ministres gabonais sont menacés de limogeage, pour différentes raisons. Explications.[...]

Côte d'Ivoire : Amara Essy, le recours du PDCI pour la présidentielle ?

Plusieurs dirigeants du PDCI cherchent un candidat de consensus dans leurs rangs pour éviter une candidature unique avec le RDR à la présidentielle de 2015. Leur choix s'est porté sur Amara Essy.[...]

Côte d'Ivoire : le japonais Mitsubishi investit dans un champ pétrolier offshore

La maison de commerce japonaise Mitsubishi Corporation a racheté plus d'un tiers (20 % du total) des parts détenues par l'américain Anadarko dans le champ pétrolifère offshore CI-103 au large des[...]

RDC : Kengo wa Dondo met en garde contre une modification de la Constitution

Léon Kengo wa Dondo, le président du sénat de la RDC, a mis en garde lundi contre un "changement de Constitution" qui pourrait, selon lui, "menacer" la paix et la cohésion national[...]

Racisme : un homme politique mexicain compare Ronaldinho à un singe

À peine arrivé au Querétaro FC, un club mexicain, l'emblématique joueur brésilien Ronaldinho a reçu un accueil bien singulier de la part d'un membre du "Partido Acción Nacion[...]

Cinéma : my name is Bond, Denzel Bond

Un James Bond noir ? Pourquoi pas ? D'ailleurs, l'acteur américain Denzel Washington se verrait bien dans le rôle.[...]

Ebola : Barack Obama souhaite lancer un plan d'action estimé à 88 millions de dollars

Le président Barack Obama va demander au Congrès américain une enveloppe de 88 millions de dollars pour lutter contre le virus Ebola en Afrique de l'ouest, a rapporté lundi le Wall Street Journal.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex