Extension Factory Builder
26/11/2008 à 07:29
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Un bateau de pêche détruit par erreur, la Marine indienne dément Un bateau de pêche détruit par erreur, la Marine indienne dément © AFP

Le Bureau maritime international (BMI) a annoncé qu'un bâtiment de guerre indien avait coulé la semaine dernière au large de la Somalie un chalutier thaïlandais en le prenant pour un bateau de pirates.

La Marine indienne a cependant réaffirmé, après cette annonce, que sa frégate avait ouvert le feu en état de légitime défense.

Des responsables de la marine indienne avaient indiqué le 19 novembre qu'une frégate avait riposté la veille à une attaque de pirates au large des côtes de la Somalie, détruisant leur navire.

Mais le navire détruit était en fait un bateau de pêche thaïlandais capturé la veille par des pirates au large du Yemen, dans le golfe d'Aden, a indiqué mercredi Noël Choong, directeur du Centre d'observation de la piraterie du BMI basé à Kuala Lumpur.

"La frégate indienne a demandé à plusieurs reprises au navire de s'arrêter. Mais après plusieurs sommations, les occupants du navire adverse ont menacé de faire exploser la frégate si celle-ci approchait. Des pirates ont été vus sur le pont du navire armés de lance-roquettes", a indiqué de son côté à l'AFP un porte-parole de la Marine indienne, le commandant Nirad Sinha.

Il a précisé que la frégate indienne n'avait ouvert le feu qu'après avoir été la cible de tirs.

"Sur les 16 membres d'équipage, un Thaïlandais a été tué, un Cambodgien a été découvert vivant et 14 autres, tous Thaïlandais, sont portés disparus", a indiqué Wicharn Sirchaiekawat, directeur général de la compagnie Thailand Sirichai Fisheries, propriétaire du chalutier sous pavillon des Kiribati.

"Le bateau a été capturé le matin par les pirates et coulé le soir même", a-t-il ajouté, précisant qu'au moment de l'attaque, les membres d'équipage, à l'exception du capitaine et d'un interprète, n'étaient pas libres de leurs mouvements, après avoir été ligotés par les pirates.

"Nous voulons connaître les détails, savoir pourquoi le bateau a été coulé et pourquoi l'équipage n'a pas été secouru par la Marine indienne", a ajouté le propriétaire.

Après l'attaque, la Marine indienne avait indiqué que la description du bateau de pêche correspondait "à celle d'un +bateau-mère+, tel que mentionné dans les rapports sur la piraterie".

Ces "bateaux-mère" sont des cargos transportant de petites embarcations rapides, qui sont utilisées par les pirates pour attaquer d'autres navires.

M. Choong a précisé que des photos du chalutier, pris en otage par les pirates, avaient été envoyées aux navires de la coalition patrouillant dans la zone.

"La Marine indienne n'a sans doute pas reçu ces informations dans la mesure où elle ne fait partie des forces de la coalition", a indiqué M. Choong, espérant "que cet incident tragique ne se reproduise jamais".

Selon le BMI, 96 navires ont été attaqués depuis le début de l'année dans le Golfe d'Aden et au large de la Somalie, 39 ayant été capturés et 15, avec 300 marins à bord, se trouvant encore entre les mains des pirates.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Somalie

Somalie : les États-Unis nomment un ambassadeur, une première en un quart de siècle

Somalie : les États-Unis nomment un ambassadeur, une première en un quart de siècle

Un ambassadeur américain a été nommé en Somalie, a annoncé mardi soir la diplomatie américaine. C’est une première depuis 1991 dans ce pays qui peine à se relever apr[...]

Somalie : les kamikazes ayant attaqué un hôtel à Mogadiscio étaient néerlandais

Les deux kamikazes qui ont tué 25 personnes vendredi en se faisant exploser dans un hôtel de Mogadiscio où se trouvaient des ministres et des élus, étaient des ressortissants néerlandais,[...]

Somalie : au moins 25 morts dans une attaque shebab contre un hôtel de Mogadiscio

Au moins 25 personnes ont été tuées et de nombreuses personnes grièvement blessées vendredi à Mogadiscio dans une attaque revendiquée par les islamistes shebab, visant un[...]

Kenya : un soldat et cinq shebab présumés tués dans des affrontements

Un soldat kényan et cinq Somaliens soupçonnés d'être liés aux islamistes shebab ont été tués mercredi dans des affrontements au nord de l'île kényane de Lamu.[...]

Somalie : formation d'un nouveau gouvernement dirigé par Omar Abdirashid Ali Sharmarke

Le nouveau Premier ministre somalien a nommé dimanche soir son gouvernement, composé de 60 personnes qui auront pour défi de ramener la paix dans ce pays déchiré par plus de vingt ans de guerre[...]

Somalie : au moins quatre tués dans un attentat-suicide près de l'aéroport de Mogadiscio

Un attentat-suicide a visé dimanche les abords de l'aéroport de Mogadiscio, la capitale somalienne, tuant au moins quatre personnes, a-t-on appris de source policière.[...]

Rashid Ali, So British !

Venu de Somalie, Rashid Ali, jeune architecte, a fondé son propre cabinet après avoir appris le métier auprès de la star ghanéenne David Adjaye.[...]

Reddition d'un haut responsable des islamistes shebab en Somalie

L'un des chefs des insurgés islamistes somaliens shebab, leur responsable des renseignements Zakariya Ismail Ahmed Hersi, s'est rendu au gouvernement et à la force de l'Union africaine, a-t-on appris samedi de[...]

Somalie : quatre shebab tués et quatre autres capturés dans l'attaque de la base de l'Amisom

Quatre combattants shebab ont été tués et quatre autres capturés jeudi dans l'attaque de la base militaire de l'Amisom à Mogadiscio, selon un dernier bilan communiqué vendredi.[...]

L'ONU lève ses sanctions contre un ancien chef de guerre somalien

Les Nations unies ont levé leurs sanctions contre l'ancien chef de guerre somalien Mohamed Said Atom, qui s'était allié aux insurgés islamistes shebab avant de s'en éloigner il y a six mois.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20081126T091951Z from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20081126T091951Z from 172.16.0.100