Extension Factory Builder
11/06/2014 à 12:26
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Alaa Abdel Fattah, condamné à 15 ans de prison, le 11 juin 2014. Alaa Abdel Fattah, condamné à 15 ans de prison, le 11 juin 2014. © AFP

Le militant de gauche Alaa Abdel Fattah a été condamné mercredi à 15 ans de prison. Il était accusé d'avoir participé à des manifestations illégales.

Un tribunal égyptien a condamné, mercredi, à 15 ans de prison le militant de gauche Alaa Abdel Fattah ainsi que 24 autres personnes reconnues coupables d'avoir participé à des manifestations illégales. Juste après l'annonce du verdict, "Alaa Abdel Fattah et deux autres militants ont été arrêtés alors qu'ils se trouvaient à l'extérieur du tribunal", a indiqué son avocat Ahmed Seif.

>> Lire aussi : "Verdict ajourné contre Mohamed Badie, le chef des Frères musulmans"

Alaa Abdel Fattah, un des leaders de la révolte qui a chassé du pouvoir Hosni Moubarak en 2011, avait été arrêté en novembre dernier pour violences lors d'une manifestation non autorisée. Il avait été libéré sous caution en mars mais était poursuivi pour avoir enfreint la loi controversée limitant le droit de manifester.

>> Lire aussi : "Alaa Abdel Fattah et Mona Seif  ou la révolution égyptienne en héritage"

Après la destitution à la présidence, en juillet 2013, de l'islamiste Mohamed Morsi, les autorités dirigées par l'armée s'en étaient pris aux islamistes mais aussi aux mouvements de jeunesse, fer de lance de la révolte anti-Moubarak. En avril, un tribunal égyptien avait ainsi confirmé les peines de trois ans de prison ferme infligées à Mohamed Adel, Ahmed Douma et Ahmed Maher, fondateur du mouvement du 6-Avril, fer de lance de la révolte de 2011. Ils étaient eux aussi poursuivis pour avoir enfreint la loi limitant le droit de manifester.

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Egypte

Égypte : le Caire dément une quelconque implication militaire en Libye

Égypte : le Caire dément une quelconque implication militaire en Libye

L’Égypte a une nouvelle fois démenti toute implication directe dans les récents bombardements de positions de milices islamistes en Libye. Le pays répondait aux accusations formulées, lun[...]

Libye : l'Égypte met en garde contre les répercussions de la crise dans les pays voisins

Lors d'une réunion au Caire, lundi, l'Égypte a sonné le tocsin contre un possible débordement des violences qui touchent la Libye dans les pays voisins. Le ministre des Affaires étrangères[...]

État islamique : 5 pays arabes s'unissent pour lutter contre les jihadistes

L'Arabie saoudite, le Qatar, l’Égypte, les Émirats arabes unis et la Jordanie ont convenu dimanche de la nécessité de lutter contre les jihadistes de l'État islamique (EI).[...]

Égypte : 33 morts dans la collision de deux bus dans le sud

Trente-trois Egyptiens ont été tués et 41 personnes blessées, dont des étrangers, dans la collision vendredi de deux autocars près de la station balnéaire de Charm el-Cheikh, dans[...]

Gaza : vers un accord a minima entre Israël et les Palestiniens ?

Israéliens et Palestiniens se sont mis d'accord lundi soir sur la prolongation de vingt-quatre heures du cessez-le-feu en vigueur à Gaza. Cette décision adoptée in extremis, peu avant l'expiration de la[...]

Égypte : trois morts dans des heurts en marge de manifestations pro-Morsi

Trois personnes ont péri vendredi en Égypte dans des heurts en marge de manifestations des partisans du président déchu Mohamed Morsi, a affirmé un responsable de la sécurité, au[...]

Égypte : trois morts dans la répression de la commémoration des massacres de 2013

Au moins trois personnes ont été tuées jeudi au Caire en marge de manifestations des partisans du président déchu Mohamed Morsi qui ont peiné à mobiliser à l'occasion du[...]

Fatma, survivante de Rabaa : "Il y avait du sang partout"

Il y a un an, les autorités égyptiennes dispersaient dans le sang deux sit-ins en soutien à Mohamed Morsi, sur les places Nahda et Rabaa. Une répression d’une rare violence que HRW a[...]

Sissi et le massacre de Rabaa al-Adawiya, le Tian'anmen égyptien

Selon l’ONG de défense des droits de l’homme Human Rights Watch, la tuerie de Rabaa al-Adawiya, perpétrée il y a tout juste un an contre des partisans des Frères musulmans, est[...]

Gaza : prolongation de la trêve pendant cinq jours

Après de nouveaux raids aériens sur Gaza en riposte à des tirs de roquettes, l'Égypte a annoncé mercredi soir la prolongation pour une durée de cinq jours de la trêve entre[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex