Extension Factory Builder
09/05/2014 à 10:23
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Couverture de Ceux qui sortent dans la nuit. Couverture de Ceux qui sortent dans la nuit. © DR/Grasset

Décerné le 2 mai, le prix Ahmadou-Kourouma a récompensé "Ceux qui sortent dans la nuit", du Camerounais Mutt-Lon. Une enquête au cœur de la sorcellerie et un voyage dans le temps.

Des herbes magiques des Métamorphoses d'Ovide au très populaire Harry Potter, en passant par les sorcières des contes des frères Grimm et les Mémoires de porc-épic d'Alain Mabanckou (prix Renaudot 2006), la sorcellerie est une source inépuisable d'inspiration pour les écrivains. Allégorie des passions humaines ou objet de fantasme et de fascination, elle nourrit l'imaginaire et se transforme en matière de prédilection à qui sait manier le verbe et aime nous entraîner dans une odyssée extraordinaire. Le lauréat du dixième prix Ahmadou-Kourouma, le Camerounais Mutt-Lon ("l'homme du terroir", en bassa), ne déroge pas à la règle. Dans "une écriture très fluide" selon Jacques Chevrier, spécialiste de littérature africaine et président de ce prix littéraire décerné chaque année lors du Salon africain du Salon du livre et de la presse de Genève, l'écrivain camerounais invite le lecteur à un double voyage : au cœur de ce qui est habituellement dissimulé – la sorcellerie – et dans le temps.

C'est une sorte de lettre ouverte adressée aux sorciers et aux Camerounais.

Dans son premier roman à être publié par une maison d'édition d'envergure, Daniel Alain Nsegbe de son vrai nom, lui, le scientifique (il a fait des études de sciences naturelles à l'université de Yaoundé et est diplômé en audiovisuel et en photographie) a choisi d'évoquer l'existence des ewusu au sein de la société camerounaise. Ces sorciers quittent leur corps la nuit et, invisibles, accomplissent des actes maléfiques en toute impunité. Une jeune initiée qui ne parvient pas à se taire et à garder le secret est assassinée. Par ses pairs ? Afin d'enquêter sur sa mort, son frère devient à son tour ewusu et remonte le temps jusqu'au XVIIIe siècle. "Ceux qui sortent dans la nuit, explique le quadragénaire, est né d’un fantasme : je ne cessais d’imaginer comment devrait se comporter un jeune Africain actuel s’il se retrouvait précipité dans le passé au milieu de ses propres ancêtres, ceux qui n’avaient pas vu l’homme blanc. Je me demandais sans cesse combien de temps il tiendrait avant d’être démasqué, et quel serait alors son sort… C’est pourquoi j’ai abordé le thème de la sorcellerie, car c’était l’unique moyen pouvant me permettre de projeter quelqu’un de 2011, l'année durant laquelle j'ai écrit ce roman, à 1705." Jacques Chevrier voit dans ce texte davantage qu'un roman : "C'est une sorte de lettre ouverte adressée aux sorciers et aux Camerounais avançant que la magie pourrait être le fer de lance d'une véritable révolution scientifique si elle était mise au bénéfice du bien et non du mal."

Monteur à la télévision d'État camerounaise CRTV, Mutt-Lon est, dit-il, "venu à la littérature par la passion de la lecture transmise par [sa] mère, et un besoin très tôt affirmé de partager [ses] fantasmes". Sa source d'inspiration ? La société rurale africaine. Ses modèles littéraires ? Voltaire, Guy des Cars et Agatha Christie. Après avoir essuyé de nombreux refus, il a enfin eu la chance de voir l'un de ses manuscrits, envoyé par la poste, être accepté puis publié par Grasset. Quant à savoir s'il a eu recours à la sorcellerie pour parvenir à ses fins, nous nous garderons bien de lui poser la question.

__________

Séverine Kodjo-Grandvaux



 - Ceux qui sortent dans la nuit, de Mutt-Lon, éd. Grasset, 288 pages, 18,90 euros
 

 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Cameroun

Boko Haram : intervention tchadienne, présence française et métastases

Boko Haram : intervention tchadienne, présence française et métastases

La lutte contre Boko Haram est LE sujet du sommet des chefs d'État et de gouvernement de l'Union africaine qui se tient du 30 au 31 janvier à Addis-Abeba. Dernières nouvelles du front.[...]

Goodluck, IBK, Kabila... Les grands absents du sommet de l'UA

Ils sont restés chez eux, trop occupés par leurs affaires internes. Plusieurs poids lourds du continent ne seront pas sur la photo de famille du 24e sommet des chefs d'État et de gouvernement de l'Union[...]

L'UA souhaite une force multinationale de 7500 hommes contre Boko Haram

Le conseil de paix et de sécurité de l'Union africaine s'est fermement engagé jeudi soir en faveur de la création d'une force multinationale contre Boko Haram. Les dirigeants africains plaident aussi[...]

CAN 2015 : la Côte d'Ivoire qualifiée, tirage au sort entre la Guinée et le Mali !

La Côte d'Ivoire s'est qualifiée pour les quarts de finale en battant le Cameroun mercredi (1-0), mais dans l'autre match du groupe D la Guinée et le Mali ont encore fait un nul (1-1) et seront[...]

Cameroun-Côte d'Ivoire : Hervé Renard et Volker Finker, deux entraîneurs sous pression

Avant le choc décisif pour la qualification en quarts de finale entre le Cameroun et la Côte d'Ivoire à 19 heures ce mercredi, Hervé Renard et Volker Finke sont dos au mur. Zoom sur leur[...]

ONU - Hiroute Guebre Sellassie : "Boko Haram nous concerne tous"

Pour Hiroute Guebre Sellassie, l’envoyée spéciale de Ban Ki-moon au Sahel, Boko Haram n’est pas que le problème du Nigeria et la communauté internationale doit se mobiliser avant[...]

Jusqu'où ira Boko Haram ?

Le monstre grandit aux confins du Nigeria. Villes et villages tombent les uns après les autres, toujours dans le sang, et personne ne paraît en mesure d'arrêter les islamistes armés. Ni le[...]

CAN 2015 : Et si la qualification se jouait sur tirage au sort ?

En cas d'égalité parfaite à l'issue de la phase de poule entre deux équipes, la qualification pour les quarts de finale se jouera au tirage au sort. Une situation très improbable, mais qui[...]

CAN 2015 : L'égalité parfaite entre le Cameroun, la Guinée et les autres

Après le match nul entre le Cameroun et la Guinée dimanche 24 janvier à Malabo (1-1), toutes les équipes du groupe D sont à égalité parfaite. Il n'y a plus de favori avant la[...]

Cameroun : Reportage sur la route de la mort

Les caméras de Réussite, émission économique mensuelle diffusée sur Canal+ Ouest et Centre, vous font découvrir la route Douala-Yaoundé, essentielle pour l'économie du pays[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20140509100441 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20140509100441 from 172.16.0.100