Extension Factory Builder
07/03/2014 à 11:40
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Germain Katanga, un chef milicien congolais. Germain Katanga, un chef milicien congolais. © AFP

Germain Katanga, commandant de la Force de résistance patriotique en Ituri (FRPI), dans le nord-est de la RDC, a été reconnu vendredi coupable de crimes contre l'humanité. Le verdict de la Cour pénale internationale (CPI), qui n'a pas retenu le viol en son encontre, précise que le condamné restera en détention en attendant la fixation des peines.

Mis à jour le 7 mars à 13 heures 35.

Après Thomas Lubanga, la Cour pénale internationale (CPI) tient son deuxième coupable. Le 7 mars, le juge président Bruno Cotte a prononcé le jugement dans l'affaire Germain Katanga. Le chef milicien de l'Ituri, dans le nord-est de la RDC, a été reconnu coupable "d'un certain nombre de crimes contre l'humanité", a confirmé à Jeune Afrique Paul Madidi, le porte-parole de la CPI en RDC.

Lire l'intégralité du jugement rendu par la CPI.

Germain Katanga, 35 ans, était poursuivi notamment pour trois chefs de crimes contre l'humanité (meurtre, esclavage sexuel et viol). "Pour n'avoir pas pu établir leur caractère international, la Cour l'a dédouané de certaines charges des crimes contre l'humanité comme le viol ou l'esclavage sexuel", a précisé Paul Madidi. "C'est surtout sa responsabilité dans l'attaque du village Bogoro, entre janvier et mars 2003, qui a été retenue", a-t-ajouté. Plus de 200 personnes avaient été tuées. Des femmes avaient également été violées et enlevées.

Une autre audience de la CPI est prévue dans un "délai raisonnable" pour fixer les peines retenues contre Germain Katanga, connu également sous le surnom de "Simba" (le lion, en swahili).

________

Par Trésor Kibangula

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

RD Congo

RDC : reddition du chef rebelle Cobra Matata

RDC : reddition du chef rebelle Cobra Matata

Le chef rebelle congolais Cobra Matata s'est rendu vendredi soir aux autorités congolaises à Bunia, dans le nord-est de la République démocratique du Congo, où il a semé la désolati[...]

RDC : bêcheurs en eaux troubles

De jour comme de nuit, cela ne peut passer inaperçu. Qu'est-ce donc ? Des lettres en gros caractères gravées sur un immeuble : "Bandal, c'est Paris." Bandal - ou plutôt Bandalungwa,[...]

Après la chute de Compaoré, Kabila peut-il faire réviser la Constitution de RDC ?

On le sait : la chute de Blaise Compaoré a été énormément suivie et commentée dans les pays africains. En RDC notamment, où l'hypothèse d'une révision[...]

Pierre Kwenders, son excellence l'ambassadeur plénipotentiaire du Bantouland

Avec un premier album métissant hip-hop, jazz et rumba, le chanteur Pierre Kwenders ose un mélange des genres détonnant.[...]

CAN 2015 : Nigeria out, Côte d'Ivoire, RDC et Guinée in

Le Nigeria, tenant du titre, a été éliminé lors de la dernière journée des qualifications à la CAN 2015, le 19 novembre, au profit du Congo de Claude Le Roy. La RDC a[...]

Football - RDC : Yannis Mbombo, futur attaquant des Léopards ?

Né à Bruxelles de parents originaires de RD Congo, Yannis Mbombo (20 ans), prêté par le Standard Liège à Auxerre (Ligue 2), a été approché par Florent Ibenge, le[...]

RDC : les autorités annoncent la fin de l'épidémie d'Ebola dans le pays

Les autorités de Kinshasa ont annoncé samedi la fin de l'épidémie d'Ebola qui avait été déclarée fin août dans une zone reculée de la République[...]

RDC - CPI : comprendre le procès Bemba en 5 questions

Après les déclarations finales mercredi et jeudi de l'accusation et de la défense, l'affaire Bemba est désormais mise en délibéré. En attendant le verdict, retour en cinq questions[...]

RDC : pour l'accusation, Bemba est "responsable" de la "barbarie" de ses miliciens

Les avocats de Jean-Pierre Bemba tenteront de répondre jeudi aux accusations lancées la veille par le bureau du procureur de la CPI contre l'ancien vice-président congolais, jugé pour trois crimes de[...]

Crimes de guerre en RDC : dix ans de prison pour un ex-rebelle promu général

Un général congolais a été rattrapé par son passé de milicien vendredi à Kinshasa, où la justice l'a condamné à dix ans de prison ferme pour crimes de[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers