Extension Factory Builder
07/03/2014 à 11:40
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Germain Katanga, un chef milicien congolais. Germain Katanga, un chef milicien congolais. © AFP

Germain Katanga, commandant de la Force de résistance patriotique en Ituri (FRPI), dans le nord-est de la RDC, a été reconnu vendredi coupable de crimes contre l'humanité. Le verdict de la Cour pénale internationale (CPI), qui n'a pas retenu le viol en son encontre, précise que le condamné restera en détention en attendant la fixation des peines.

Mis à jour le 7 mars à 13 heures 35.

Après Thomas Lubanga, la Cour pénale internationale (CPI) tient son deuxième coupable. Le 7 mars, le juge président Bruno Cotte a prononcé le jugement dans l'affaire Germain Katanga. Le chef milicien de l'Ituri, dans le nord-est de la RDC, a été reconnu coupable "d'un certain nombre de crimes contre l'humanité", a confirmé à Jeune Afrique Paul Madidi, le porte-parole de la CPI en RDC.

Lire l'intégralité du jugement rendu par la CPI.

Germain Katanga, 35 ans, était poursuivi notamment pour trois chefs de crimes contre l'humanité (meurtre, esclavage sexuel et viol). "Pour n'avoir pas pu établir leur caractère international, la Cour l'a dédouané de certaines charges des crimes contre l'humanité comme le viol ou l'esclavage sexuel", a précisé Paul Madidi. "C'est surtout sa responsabilité dans l'attaque du village Bogoro, entre janvier et mars 2003, qui a été retenue", a-t-ajouté. Plus de 200 personnes avaient été tuées. Des femmes avaient également été violées et enlevées.

Une autre audience de la CPI est prévue dans un "délai raisonnable" pour fixer les peines retenues contre Germain Katanga, connu également sous le surnom de "Simba" (le lion, en swahili).

________

Par Trésor Kibangula

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

RD Congo

RDC : Kengo wa Dondo met en garde contre une modification de la Constitution

RDC : Kengo wa Dondo met en garde contre une modification de la Constitution

Léon Kengo wa Dondo, le président du sénat de la RDC, a mis en garde lundi contre un "changement de Constitution" qui pourrait, selon lui, "menacer" la paix et la cohésion national[...]

RDC : Kabila gracie le pasteur Kuthino

Le président congolais Joseph Kabila a gracié dimanche, au nom de la "cohésion nationale", le pasteur Ferdinand Kuthino, chef d'une Église évangélique condamné à[...]

RDC : la police disperse une manifestation d'opposition à Kinshasa

La police congolaise a dispersé samedi matin une manifestation d'opposition dans le centre de Kinshasa, interpellant plusieurs personnes dont un journaliste vidéaste de l'AFP.[...]

RDC : Jean-Bertrand Ewanga condamné à un an de prison ferme pour "offense au chef de l'État"

L'opposant Jean-Bertrand Ewanga a été condamné jeudi soir par la justice congolaise (RDC) à un an de prison ferme pour outrage au chef de l'État. Une sentence qui tombe moins de quarante-huit[...]

Ebola a fait 37 morts en RDC

Distincte de celle qui frappe l'Afrique de l'Ouest, l'épidémie d'Ebola progresse dans le nord-ouest de la RDC. Le dernier bilan fait état de 37 décès. En Guinée, les autorités[...]

RDC - Omar Kavota : "Au Nord-Kivu, le désarmement avance à pas de tortue"

Dans l'est de la RDC, la rentrée scolaire a été perturbée en début de semaine. La faute à une insécurité tenace, liée aux groupes rebelles et à des bandits[...]

Youssouf Mulumbu : "Ibenge sélectionneur de la RDC, c'est un très bon choix !"

Capitaine de la RDC et attaquant de West Bromwich Albion (Angleterre, Premier League), Youssouf Mulumbu évoque pour "Jeune Afrique" la situation des Léopards avec la nomination de Florent Ibenge à[...]

RDC : Kabila, le choix de Tryphon Kin-Kiey Mulumba

Tryphon Kin-Kiey est le ministre congolais des Postes, des Télécommunications et des Nouvelles Technologies. Il nous a rendu visite au 57 bis.[...]

Charles Antoine Bambara : "La Monusco n'a pas de mandat pour faciliter le dialogue inter-rwandais"

De passage à Paris, Charles Antoine Bambara, responsable de l'information publique de la Monusco, est revenu mercredi sur les opérations militaires en cours contre les rebelles ougandais ADF dans l'est de la RDC.[...]

RDC - Pétrole : Global Witness presse Soco de se retirer du parc des Virunga

Dénonçant "l'ambiguïté" de la démarche de Soco, société britannique qui s'est engagée en juin à ne pas entreprendre de forage à l'intérieur du[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex