Extension Factory Builder
24/01/2014 à 18:04
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Les députés récitent un chapitre du Coran avant une séance à l'ANC, le 23 janvier 2014 à Tunis Les députés récitent un chapitre du Coran avant une séance à l'ANC, le 23 janvier 2014 à Tunis © AFP

L'Assemblée nationale constituante tunisienne procèdera samedi au vote d'adoption de la Constitution. Pour être entériné, le texte devra recueillir au moins deux tiers des voix des députés.

Plus de trois ans après la révolution contre Ben Ali, les députés de l'Assemblée nationale constituante (ANC) voteront samedi 25 janvier pour l'adoption de la Constitution. "Le vote aura lieu demain samedi", a indiqué Mofdi Mseddi, porte-parole de la Constituante, qui a achevé jeudi soir l'examen article par article du projet de loi fondamentale. L'heure du vote n'a toutefois pas encore été définie.

"Si la Constitution est adoptée en première lecture (à une majorité des) deux-tiers, la cérémonie de signature aura lieu lundi", a précisé la députée Karima Souid, assesseur chargée de l'Information. Pour être adopté, le projet doit obtenir les voix de 145 des 217 députés. Après quoi, le chef de l'État, le Premier ministre et le président de l'ANC la promulgueront.

>> Lire notre dossier spécial consacré à la Constitution tunisienne

Si cette majorité n'est pas atteinte, une deuxième lecture devra être organisée. Si le vote échoue une seconde fois, un référendum sera instauré. L'essentiel de la classe politique veut néanmoins éviter d'avoir à soumettre ce texte aux électeurs, afin de pouvoir organiser courant 2014 des législatives et l'élection présidentielle.

Formation du gouvernement Jomaâ d'ici samedi

Élue en octobre 2011, l'ANC devait achever sa mission en un an, mais le processus constitutionnel a été ralenti par un climat politique délétère, l'essor de groupes jihadistes armés et de multiples conflits sociaux.

Le nouveau gouvernement d'indépendants dirigé par Mehdi Jomaâ doit par ailleurs être formé d'ici samedi. Les islamistes d'Ennahdha, majoritaires à l'Assemblée, ont accepté de quitter le pouvoir pour laisser la place à un cabinet de technocrates jusqu'aux prochaines élections législatives et présidentielle, censées se tenir en 2014.

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Tunisie

Mehdi Jomâa : 'Redresser l'État tunisien est une obligation'

Mehdi Jomâa : "Redresser l'État tunisien est une obligation"

Alors qu'il achève une tournée diplomatique visant à mobiliser les partenaires de la Tunisie pour la sortir du marasme, le Premier ministre Mehdi Jomâa s'est livré à Jeune Afrique. Il revie[...]

Racisme : en Tunisie, Slah Mosbah ne veut plus être "le Noir de service"

Le chanteur Slah Mosbah, l'un des plus populaires de Tunisie, ne veut plus être "le Noir de service" qui cache une forêt de préjugés. À 55 ans, il songe même à[...]

Le groupe jihadiste qui a enlevé les diplomates tunisiens en Libye diffuse une vidéo

Mohamed Ben Cheikh, employé de l'ambassade de Tunisie en Libye, avait été enlevé le 21 mars à Tripoli. Un mois plus tard, un groupe jihadiste a publié une vidéo dans laquelle[...]

Tunisie - Star Wars : Dark Vador SDF ?

Le site de Onk el-Jmel, qui a servi de décor au tournage de Star Wars, est menacé par le sable. Les fans de la saga vont-ils se mobiliser pour le sauver ?[...]

Tunisie : Moncef Marzouki va baisser son salaire des deux tiers

Moncef Marzouki a annoncé vendredi son intention de baisser son salaire des deux tiers.[...]

Vidéos - Football : les stades les plus chauds du continent

De Casablanca à Johannesburg en passant par Kumasi (Ghana), "Jeune Afrique" vous présente quelque-uns des stades de football les plus chauds du continent. Frissons garantis.[...]

Carte interactive : voyagez en Afrique sans visa !

En vertu d'accords bilatéraux ou dans le cadre d'organisations sous-régionales, plusieurs pays africains ont supprimé l'obligation de visa d'entrée sur leur territoire. Grâce à une carte[...]

Libye : un diplomate tunisien enlevé à Tripoli

Un diplomate tunisien a été enlevé jeudi à Tripoli, selon une source des services de sécurité.[...]

La Tunisie nomme quatre nouveaux ambassadeurs

Sans attendre le traditionnel mouvement diplomatique de l'été, quatre nouveaux ambassadeurs de Tunisie vont être nommés.[...]

Tunisiens noirs et mauvais oeil

Maha Abdelhamid est militante tunisienne, cofondatrice de l'Association de défense des droits des Noirs.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces