Extension Factory Builder
04/11/2013 à 12:14
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Capture d'écran de Rwandapedia Capture d'écran de Rwandapedia © DR

Le gouvernement rwandais a lancé, le 30 octobre, "Rwandapedia", un site internet "développé, géré et détenu par le Rwanda" où il donne sa propre version de l’histoire de son développement.

"Tant que les lions n’auront pas leurs propres historiens, dit le proverbe, l’histoire de la chasse glorifiera toujours le chasseur". Cette philosophie est à l’origine du projet rwandapedia.rw, site internet officiellement lancé le 30 octobre, en marge du sommet Transform Africa sur les nouvelles technologies.

Ce site internet, conçu par le bureau du porte-parole du gouvernement rwandais – avec le soutien financier de la Banque africaine de développement – est le fruit d’un an et demi de travail. "Il a été développé par le Rwanda, il est géré par le Rwanda et est détenu par le Rwanda, a insisté Louise Mushikiwabo, la porte-parole du gouvernement, lors de la soirée de lancement. Il nous permet, à nous Rwandais, de raconter notre histoire à notre façon". 

Ce site au design léché, en anglais et en kinyarwanda, raconte le pays au travers de 23 articles, qui mettent notamment l’accent sur les "home grown solutions" chères à Kigali : ces politiques "maison" inspirées de la tradition rwandaise. Les chercheurs, journalistes, ou simples curieux, pourront ainsi trouver des informations sur les "Gacaca", ces tribunaux populaires chargés de juger les crimes commis pendant le génocide de 1994, ou sur le programme "Girinka", qui vise à distribuer une vache (animal vénéré dans la culture rwandaise) par famille démunie.

"Nous avons fait en sorte que les articles soient clairs et accessibles au plus grand nombre, mais aussi de mettre à disposition toutes les sources documentaires, pour permettre à ceux qui le souhaitent d’approfondir", explique Joël Ndoli Pierre, en charge du projet.

À la différence de la célèbre encyclopédie Wikipedia, Rwandapedia n’est toutefois par un site collaboratif. Les utilisateurs sont invités à envoyer leurs contributions ou commentaires, mais ceux-ci seront filtrés par les administrateurs.

_________

Pierre Boisselet 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Rwanda

Justice : après Simbikangwa, qui ?

Justice : après Simbikangwa, qui ?

Patrick Baudouin est président d'honneur de la Fédération internationale des ligues des droits de l'homme (FIDH).[...]

Rwanda : vingt ans après... Renaître à Kigali

6 avril 1994-6 avril 2014 : alors que la communauté internationale peine encore à examiner ses propres responsabilités dans le génocide des Tutsis, les Rwandais s'efforcent de[...]

Carte interactive : voyagez en Afrique sans visa !

En vertu d'accords bilatéraux ou dans le cadre d'organisations sous-régionales, plusieurs pays africains ont supprimé l'obligation de visa d'entrée sur leur territoire. Grâce à une carte[...]

Rwanda : le génocide, la France, Kagamé et sa conscience

Le 9 avril, lors d'un café littéraire à Kigali, le président rwandais, Paul Kagamé, a évoqué ses récentes déclarations sur le rôle de la France pendant le[...]

Rwanda - Centrafrique : à Bangui, le passé résonne dans l'esprit des soldats rwandais

Les violences intercommunautaires dans la capitale centrafricaine réveillent de douloureux souvenirs chez les soldats rwandais de la Misca. Qui tentent d'utiliser leur expérience pour apaiser les tensions.[...]

Une histoire du génocide (#3) : attentat du 6 avril 1994, la thèse de la culpabilité du FPR ne tient pas la route

Dans ce troisième billet sur le déclenchement du génocide rwandais de 1994, Laurent Touchard* examine les derniers éléments de la thèse accusant le Front patriotique rwandais (FPR) de Paul[...]

Paul Kagamé : "Je ne conseille à personne de se mêler des affaires intérieures du Rwanda"

Démocratie, justice, France, Afrique du Sud, RD Congo, présidentielle de 2017... Le chef de l'État rwandais Paul Kagamé répond sans ambages à toutes les questions, même[...]

Déjà, en 1963, à Gikongoro...

*Jean-Paul Kimonyo est politologue. "Qui est génocide ?" C'est par cette formule un peu étrange que le président Grégoire Kayibanda ponctue, en mars 1964, l'un des plus [...]

"Les faits sont têtus"

Buzz : terme anglais signifiant bourdonnement d'insecte et technique de marketing viral consistant à amplifier l'effet d'un événement ou d'un produit. En recevant J.A. le 27 mars au matin,[...]

Génocide rwandais : pour Le Drian, "certaines accusations ne peuvent rester sans réponse"

Jean-Yves Le Drian a tenu vendredi à défendre l'"honneur" de l'armée française lors de l'opération Turquoise en 1994, après les accusations de complicité de[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces