Extension Factory Builder
16/10/2013 à 15:05
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
La cinéaste sénégalaise Khady Syllah (au centre) s'est éteinte le 8 octobre. La cinéaste sénégalaise Khady Syllah (au centre) s'est éteinte le 8 octobre. © AFP

La cinéaste sénégalaise Khady Sylla, récompensée par de nombreux prix et également écrivain, est décédée le 8 octobre, a rapporté mardi la télévision publique sénégalaise RTS.

Khady Sylla, 50 ans, est décédée d'une longue maladie, le 8 octobre à Dakar, et a été inhumée le lendemain à Touba (près de 195 km à l'est de la capitale).

Elle est considérée comme une cinéaste de grand talent en dépit d'une courte filmographie comprenant cinq oeuvres, dont certaines ont reçu plusieurs distinctions à l'étranger : Les Bijoux (1997), Colobane Express (2000), Une fenêtre ouverte (2005), Le monologue de la muette (2008, coréalisé avec le Belge Charlie Van Damme). Elle ne verra jamais son dernier film achevé, Simple parole, coréalisé avec sa soeur, également cinéaste, Mariama Sylla Faye et actuellement en cours de finition.

Dans ce film documentaire, les deux soeurs retournaient dans leur village, Barele Ndiaye, non loin de Louga, afin d'interroger leur grand-mère sur l'histoire familiale. "Le cinéma, c'est un art qui est long. Donc, il faut pouvoir prendre le temps de se consacrer à un projet, prendre le temps de le laisser mûrir, prendre le temps de le voir se réaliser, avait dit Khady Sylla dans un récent entretien dont la RTS a diffusé des extraits mardi soir.

Études de philsophie

Née le 27 mars 1963 à Dakar, Khady Sylla obtient son bac dans la capitale sénégalaise et part ensuite étudier la philosophie à Paris, où elle a enseigné l'alphabétisation à des immigrés, selon la revue culturelle Africultures.

"Elle se consacre à l'écriture et compte plusieurs romans dont Le Jeu de la mer [Ed. L'Harmattan 1992] et des nouvelles" avant de passer au cinéma, indique Africultures. "Elle a écrit par ailleurs des scénarios et adaptations".

Une fenêtre ouverte a notamment obtenu le prix de la meilleure première oeuvre au Festival international du documentaire de Marseille (FID) et Le monologue de la muette a reçu de nombreuses distinctions internationales.

"Le choix de Khady Sylla pour les images sera renforcé par sa rencontre avec l'ethnologue-cinéaste français Jean Rouch à qui elle doit sa formation", a expliqué le critique sénégalais Baba Diop dans un hommage à la cinéaste publié la semaine dernière dans le journal sénégalais Sud Quotidien. Il y résume le travail de l'écrivaine et de la cinéaste en quelques mots simples : "Solitude, enfermement sur soi, incommunicabilité sur ce qui vous ronge, il faut alors desserrer l’étau et libérer la parole pour dire et dire encore ce qui fait mal."

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Sénégal

Sécurité en Afrique : cinq choses à retenir du Forum de Dakar

Sécurité en Afrique : cinq choses à retenir du Forum de Dakar

Impulsé par la France, le Forum sur la paix et la sécurité en Afrique s'est tenu à Dakar les 15 et 16 décembre. À l'heure du bilan, voici cinq points marquants qui ressortent des éc[...]

Francophonie : règlement de comptes entre de l'Estrac et les autorités sénégalaises

Jean-Claude de l'Estrac, candidat malheureux au secrétariat général de l'OIF, est très remonté contre les dirigeant sénégalais et français. Explications.[...]

Terrorisme : à Dakar, Le Drian plaide pour une "alliance régionale, continentale et mondiale"

À l'ouverture du premier forum international sur la paix et la sécurité en Afrique, qui se tient à Dakar, Jean-Yves Le Drian, ministre français de la Défense, a appelé lundi les[...]

Sénégal : Aïssa Dione, de fil en aiguille

Avec ses tissus et ses meubles contemporains, fabriqués selon des techniques traditionnelles, la créatrice Aïssa Dione a conquis les plus grands couturiers et décorateurs à travers le[...]

Le forum de Dakar, un Davos de la sécurité en Afrique ?

Co-organisé par le ministère français de la Défense et par l’État sénégalais, le forum international sur la paix et la sécurité en Afrique aura lieu les 15 et[...]

Sénégal : Karim Wade enfonce le clou

L'ancien ministre sénégalais Karim Wade, poursuivi pour enrichissement illicite au Sénégal, et l'expert financier Pape Alboury Ndao, qui est à l'origine de certaines des accusations contre le[...]

Marocains et Sénégalais, frères spirituels

Témoins des solides liens cultuels et commerciaux entre le royaume chérifien et le Sénégal, des milliers de Marocains vivent à Dakar. Et ils y sont bien dans leurs babouches.[...]

Sénégal : à Dakar, ils ont rajeuni les jeudis

Dans la commune populaire de Ouakam, la maison des Petites Pierres sert de QG à un collectif d'artistes pluridisciplinaires. Plongée dans le Dakar underground.[...]

Sénégal : la décentralisation à Dakar, top ou flop ?

L'Acte III de la décentralisation a été promulgué pour rénover le code des collectivités locales (dont l'acte II date de 1996), avec pour objectif d'"organiser le[...]

CAN 2015 : les dix buteurs africains qui affolent les compteurs

Des valeurs sûres, des révélations et des come-back inespérés… Alors que la fin de l’année approche, certains joueurs africains squattent le haut du classement des buteurs des[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers