Extension Factory Builder
16/10/2013 à 15:05
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
La cinéaste sénégalaise Khady Syllah (au centre) s'est éteinte le 8 octobre. La cinéaste sénégalaise Khady Syllah (au centre) s'est éteinte le 8 octobre. © AFP

La cinéaste sénégalaise Khady Sylla, récompensée par de nombreux prix et également écrivain, est décédée le 8 octobre, a rapporté mardi la télévision publique sénégalaise RTS.

Khady Sylla, 50 ans, est décédée d'une longue maladie, le 8 octobre à Dakar, et a été inhumée le lendemain à Touba (près de 195 km à l'est de la capitale).

Elle est considérée comme une cinéaste de grand talent en dépit d'une courte filmographie comprenant cinq oeuvres, dont certaines ont reçu plusieurs distinctions à l'étranger : Les Bijoux (1997), Colobane Express (2000), Une fenêtre ouverte (2005), Le monologue de la muette (2008, coréalisé avec le Belge Charlie Van Damme). Elle ne verra jamais son dernier film achevé, Simple parole, coréalisé avec sa soeur, également cinéaste, Mariama Sylla Faye et actuellement en cours de finition.

Dans ce film documentaire, les deux soeurs retournaient dans leur village, Barele Ndiaye, non loin de Louga, afin d'interroger leur grand-mère sur l'histoire familiale. "Le cinéma, c'est un art qui est long. Donc, il faut pouvoir prendre le temps de se consacrer à un projet, prendre le temps de le laisser mûrir, prendre le temps de le voir se réaliser, avait dit Khady Sylla dans un récent entretien dont la RTS a diffusé des extraits mardi soir.

Études de philsophie

Née le 27 mars 1963 à Dakar, Khady Sylla obtient son bac dans la capitale sénégalaise et part ensuite étudier la philosophie à Paris, où elle a enseigné l'alphabétisation à des immigrés, selon la revue culturelle Africultures.

"Elle se consacre à l'écriture et compte plusieurs romans dont Le Jeu de la mer [Ed. L'Harmattan 1992] et des nouvelles" avant de passer au cinéma, indique Africultures. "Elle a écrit par ailleurs des scénarios et adaptations".

Une fenêtre ouverte a notamment obtenu le prix de la meilleure première oeuvre au Festival international du documentaire de Marseille (FID) et Le monologue de la muette a reçu de nombreuses distinctions internationales.

"Le choix de Khady Sylla pour les images sera renforcé par sa rencontre avec l'ethnologue-cinéaste français Jean Rouch à qui elle doit sa formation", a expliqué le critique sénégalais Baba Diop dans un hommage à la cinéaste publié la semaine dernière dans le journal sénégalais Sud Quotidien. Il y résume le travail de l'écrivaine et de la cinéaste en quelques mots simples : "Solitude, enfermement sur soi, incommunicabilité sur ce qui vous ronge, il faut alors desserrer l’étau et libérer la parole pour dire et dire encore ce qui fait mal."

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Sénégal

Interactif : où doit-on payer le plus cher en Afrique pour être candidat à la présidentielle ?

Interactif : où doit-on payer le plus cher en Afrique pour être candidat à la présidentielle ?

Dans la réforme électorale engagée en RDC, la caution exigée pour prendre part à la présidentielle a été revue à la hausse. Une démarche très fréq[...]

"Time is now" : Youssou Ndour et J. Martins chantent pour le changement en Afrique

Annoncé depuis plusieurs mois, le titre Times is now de Youssou Ndour et J. Martins a été mis en ligne lundi. Visionné sur Youtube par plus de 30 000 personnes en seulement quatre jours, il appelle[...]

Goodluck, IBK, Kabila... Les grands absents du sommet de l'UA

Ils sont restés chez eux, trop occupés par leurs affaires internes. Plusieurs poids lourds du continent ne seront pas sur la photo de famille du 24e sommet des chefs d'État et de gouvernement de l'Union[...]

Sénégal : au procès Karim Wade, Bibo Bourgi seul face à son juge

Jusque-là privé de procès en raison de problèmes de santé, le principal complice présumé de Karim Wade, Bibo Bourgi, est entendu par la CREI depuis mercredi. Devant une salle[...]

Sénégal : Karim Wade et l'affaire du compte bancaire de Singapour

C'est la pièce maîtresse de l'accusation contre Karim Wade : un compte à Singapour crédité de 71 millions d'euros. L'ancien ministre sénégalais, jugé pour[...]

CAN 2015 : L'Algérie et le Ghana arrachent leur ticket pour les quarts

L'Algérie, très vite devant au score face au Sénégal, n'a jamais tremblé et assume son statut de favori grâce à son succès (2-0). Les Sénégalais d'Alain Giresse,[...]

Sénégal - Giresse : "Viser le match nul, je ne sais pas faire"

Mardi soir à Malabo (19 heures), le Sénégal, leader du groupe C, affronte l’Algérie. Un match nul peut suffire aux Lions de la Teranga, qui ont déjà engrangé quatre points.[...]

Sénégal : la cimenterie de Dangote démarre, Vicat s'énerve

 Après le démarrage de cimenterie sénégalaise de Dangote, son concurrent français Vicat est déterminé à faire condamner l'État, qu'il accuse d'avoir[...]

CAN 2015 : Le Sénégal arrache un point précieux

Le Sénégal a été tenu en échec par les Bafana Bafana (1-1) vendredi 23 janvier à Mongomo lors de la deuxième journée de la phase de poule. Menés au score dès le[...]

Sénégal - Mame Mactar Gueye : "'Charlie Hebdo' a jeté de l'huile sur le feu"

Mame Mactar Gueye est le vice-président de l'ONG islamique Jamra, à Dakar. À la veille de la manifestation anti-"Charlie Hebdo" prévue dans la capitale sénégalaise, il donne[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20131016135931 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20131016135931 from 172.16.0.100