Extension Factory Builder
14/10/2013 à 12:30
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Wadii Essafi était né en 1921 dans une famille chrétienne du Liban. Wadii Essafi était né en 1921 dans une famille chrétienne du Liban. © DR

Le chanteur libanais Wadii Essafi est décédé à Beyrouth à l'êge de 62 ans. Il était la dernière grande figure historique de la chanson arabe.

Le rossignol du Liban ne chantera plus, au grand dam des mélomanes. Wadii Essafi (de son vrai nom Nahid Francis) a rendu l'âme, vendredi 11 octobre, chez son fils Tony à Mansourieh, dans les faubourgs de Beyrouth. Il avait 92 ans. Considéré à juste titre comme l'une des montagnes du Liban, l'immense chanteur avait une voix exceptionnelle saluée en son temps par le grand Mohamed Abdelwahab. Né en 1921 dans une famille chrétienne, il fut initié aux chants montagnards, aux "atabas" et "mawawils" dès son plus jeune âge.

Il fera plus tard la connaissance des frères Rahabani, de Philmon Wahbi ou de Halim Erroumi, donnant naissance à des chansons inoubliables. Il recourut également aux services de Farid Latrache et de Abdelwahab qui lui composèrent respectivement "Aalallah" et "Aandek bahria". Il excellait aussi dans les duos mémorables avec Fayrouz, Sabah, Najwa Karam et, à Carthage, avec le Tunisien Mohamed Jebali.

Sillonnant les cinq continents depuis 50 ans pour propager sa musique, Wadii Essafi avait des passeports libanais, égyptien, français et brésilien (les trois derniers offerts par leurs États respectifs) pour ses services à la culture. Il était détenteur aussi d'un bouquet de décorations présidentielles, dont l'une émanait du "Combattant suprême" (Habib Bourguiba), comme il aimait lui-même l'appeler. Son péché mignon était le couscous à la tète de mérou. Le dernier dinosaure de la chanson arabe nous quitte mais ne nous laisse pas seuls : il nous lègue... 3 000 chansons !

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Moyen-Orient

Documentaire : 'Eau argentée', contre la guerre

Documentaire : "Eau argentée", contre la guerre

Le documentaire "Eau argentée" de Ossama Mohammed et Simav, sorti en salles le 17 décembre à Paris, est un bouleversant témoignage sur le conflit syrien et un âpre réquisitoir[...]

État palestinien : comment la France a (presque) dit oui...

Après leurs homologues britanniques, irlandais et espagnols, les députés français ont à leur tour invité leur gouvernement  à reconnaître l'État de[...]

Le pétrole sera moins cher

L'année 2014 ne s'achève que dans trois semaines, mais 2015 occupe déjà tous les esprits. Je vous propose donc de commencer à nous interroger sur ce que promet de nous apporter[...]

Cisjordanie : un ministre de l'Autorité palestinienne meurt dans des heurts avec des soldats israéliens

Il manifestait pacifiquement contre les confiscations de terres, près de Ramallah, en Cisjordanie. Victime, selon un de ses collaborateurs, d'un coup de crosse porté par un soldat israélien, Ziad Abou[...]

Migration clandestine : la Méditerranée, "route la plus mortelle du monde" en 2014

En 2014, 3 419 migrants en quête d’un avenir meilleur ont perdu la vie en tentant de traverser la Méditerranée, selon un rapport rendu public mercredi par le Haut-Commissariat des Nations unies pour les[...]

Sous pression, le Qatar officialise son rapprochement avec l'Égypte

La crise ouverte au sein des monarchies pétro-gazières du Golfe par le soutien du Qatar aux Frères musulmans persécutés en Égypte est désormais officiellement refermée. Dans[...]

Islam : le cheikh d'Al-Azhar condamne la "barbarie" de l'État islamique

Ahmed al-Tayeb, le cheikh d'Al-Azhar, a condamné mercredi les "crimes barbares commis par le groupe État islamique (EI) en Irak et en Syrie" lors d'une conférence internationale.[...]

Les députés français adoptent une résolution en faveur de la reconnaissance de l'État palestinien

Les députés français ont adopté mardi une résolution en faveur de la reconnaissance de l'État palestinien. Ce texte n'est toutefois pas contraignant pour l'État français.[...]

Iran : Soleimani le magnifique

Coordinateur de la résistance chiite irakienne contre l'État islamique, le chef des opérations extérieures des Gardiens de la révolution a été élevé au rang de[...]

Israël : Benyamin Netanyahou entre deux feux

Le Premier ministre israélien veut éviter une troisième Intifada tout en satisfaisant ses alliés qui le poussent à plus de fermeté. Pas simple.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers