Extension Factory Builder
11/09/2013 à 15:34
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
L'ancien ministre de l'Énergie se trouverait aux États-Unis. L'ancien ministre de l'Énergie se trouverait aux États-Unis. © AFP

Les neufs mandats d'arrêt internationaux émis par la justice algérienne dans le cadre de l'affaire Sonatrach ont bien été transmis à Interpol. Ils visent Chakib Khelil, son épouse, et leurs deux fils, ainsi que les hommes d'affaires Omar Habour et Farid Bedjaoui.

Selon une source proche du dossier contactée par Jeune Afrique, les neufs mandats d'arrêt internationaux émis mi-juillet par la justice algérienne dans le cadre de l'affaire Sonatrach ont été reçus récemment par le bureau d'Interpol à Paris. Ces mandat d'arrêt concernent Chakib Khelil, ancien ministre de l'Énergie de 1999 à 2010, son épouse Najat Arafat, et leurs fils Sina et Khaldoun. Tous se trouveraient actuellement au États-Unis, ou Khelil possède notamment trois propriétés dans l'État du Maryland.

Omar Habour, un homme d'affaire algérien soupçonné par la justice italienne d'avoir touché des commissions dans l'affaire Sonatrach, fait aussi l'objet d'un mandat d'arrêt. Tout comme Farid Bedjaoui, autre businessman franco-algérien suspecté d'être l'un des principaux protagonistes du scandale éclaboussant la société nationale d'hydrocarbures et le géant pétrolier italien Saipem. Celui-ci, toujours en fuite, fait l'objet d'une enquête de la justice française pour blanchiment de capitaux. Deux immeubles et un appartement, que Bedjaoui possède dans le 16e arrondissement de Paris, ont récemment été perquisitionnés par des policiers français et italiens et mis sous scellés. Ses comptes bancaires ont en outre été bloqués dans la foulée.

Les trois autres individus visés par les mandats d'arrêt restant sont encore méconnus. Selon nos informations, des enquêteurs français, diligentés par le procureur du parquet de Nanterre, vont bientôt se rendre à Alger pour tenter d’obtenir la collaboration de leurs homologues algériens.

___

Farid Alilat et Benjamin Roger

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Algérie

Algérie : des juges d'instruction français vont enquêter sur l'assassinat d'Hervé Gourdel

Algérie : des juges d'instruction français vont enquêter sur l'assassinat d'Hervé Gourdel

Des juges d'instruction français vont enquêter sur l'enlèvement et l'assassinat d'Hervé Gourdel, a-t-on appris vendredi de source judiciaire.[...]

Algérie - France : où en est l'enquête sur la mort des moines de Tibhirine ?

Au lendemain de l'opération d'exhumation des restes des crânes des sept moines de Tibhirine, assassinés en 1996 en Algérie, où en est l'enquête ? Décryptage avec notre journaliste[...]

Algérie : l'intouchable Abdelghani Hamel

Ses propres troupes se sont retournées contre lui. Mais le chef de la police nationale Abdelghani Hamel peut compter sur le soutien du président Bouteflika.[...]

Algérie : nouveau blocage dans l'enquête sur la mort des moines de Tibhirine ?

Les magistrats français qui se sont rendus en Algérie la semaine dernière n'ont pas pu emporter les prélèvements effectués sur les restes des crânes des sept moines[...]

Algérie : l'autoroute sans fin

Censée relier le pays à ses voisins - le Maroc à l'ouest et la Tunisie à l'est -, elle devait être livrée intégralement à la fin de 2009. Mais un scandale de[...]

L'Algérie maintient ses recettes malgré la chute du cours du pétrole

Malgré la chute des cours du pétrole depuis plus d'un trimestre (-26 %), les recettes algériennes provenant de la ventes d'hydrocarbures se sont maintenues. Entre janvier et fin septembre, elles ont[...]

Le FMI met en garde l'Algérie au sujet de ses dépenses publiques

Après la visite en Algérie (17 septembre-1er octobre) d'une délégation du Fonds monétaire international, une sévère mise en garde a été[...]

Algérie-Maroc : Rabat accuse l'armée algérienne d'avoir ouvert le feu sur des civils marocains

Le Maroc a dénoncé un "acte irresponsable" et sommé l'Algérie de s'expliquer après des coups de feu tirés, samedi, à la frontière entre les deux pays.[...]

Mali : à Alger, la médiation face à deux plans de sortie de crise

Alors que la reprise des pourparlers de paix entre le gouvernement malien et les groupes armés a été reportée au 22 octobre à Alger, "Jeune Afrique" a pu se procurer en[...]

Algérie : Rafik Khalifa, après la gloire, les déboires

Pour l'ex-golden boy, déjà condamné à la réclusion à perpétuité en Algérie, les ennuis continuent. Il vient d'écoper de cinq ans de prison en France.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers