Extension Factory Builder
11/09/2013 à 15:34
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
L'ancien ministre de l'Énergie se trouverait aux États-Unis. L'ancien ministre de l'Énergie se trouverait aux États-Unis. © AFP

Les neufs mandats d'arrêt internationaux émis par la justice algérienne dans le cadre de l'affaire Sonatrach ont bien été transmis à Interpol. Ils visent Chakib Khelil, son épouse, et leurs deux fils, ainsi que les hommes d'affaires Omar Habour et Farid Bedjaoui.

Selon une source proche du dossier contactée par Jeune Afrique, les neufs mandats d'arrêt internationaux émis mi-juillet par la justice algérienne dans le cadre de l'affaire Sonatrach ont été reçus récemment par le bureau d'Interpol à Paris. Ces mandat d'arrêt concernent Chakib Khelil, ancien ministre de l'Énergie de 1999 à 2010, son épouse Najat Arafat, et leurs fils Sina et Khaldoun. Tous se trouveraient actuellement au États-Unis, ou Khelil possède notamment trois propriétés dans l'État du Maryland.

Omar Habour, un homme d'affaire algérien soupçonné par la justice italienne d'avoir touché des commissions dans l'affaire Sonatrach, fait aussi l'objet d'un mandat d'arrêt. Tout comme Farid Bedjaoui, autre businessman franco-algérien suspecté d'être l'un des principaux protagonistes du scandale éclaboussant la société nationale d'hydrocarbures et le géant pétrolier italien Saipem. Celui-ci, toujours en fuite, fait l'objet d'une enquête de la justice française pour blanchiment de capitaux. Deux immeubles et un appartement, que Bedjaoui possède dans le 16e arrondissement de Paris, ont récemment été perquisitionnés par des policiers français et italiens et mis sous scellés. Ses comptes bancaires ont en outre été bloqués dans la foulée.

Les trois autres individus visés par les mandats d'arrêt restant sont encore méconnus. Selon nos informations, des enquêteurs français, diligentés par le procureur du parquet de Nanterre, vont bientôt se rendre à Alger pour tenter d’obtenir la collaboration de leurs homologues algériens.

___

Farid Alilat et Benjamin Roger

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Algérie

Algérie : l'entraîneur du NAHD limogé après une altercation avec Anelka

Algérie : l'entraîneur du NAHD limogé après une altercation avec Anelka

L'entraîneur de l'équipe algérienne du NA Hussein Dey, Ighil Meziane, a été limogé après une "altercation" avec l'ancien international français Nicolas Anelka, direc[...]

Moi, Fathy le Fou, maître du "trait pourri"

Mon pays, l’Algérie, a été pionnier dans la zone minée de la caricature politique en Afrique du Nord. J’ai fait partie de ses éclaireurs, envoyé à l’ombre avec[...]

Algérie : la nouvelle Constitution, l'Arlésienne de Bouteflika

En avril 2011, le chef de l'État annonce son intention de faire réviser la loi fondamentale. Quatre ans et plusieurs consultations plus tard, le projet de réforme n'a toujours pas[...]

Football : retour sur près de 50 ans de violences dans les stades africains

Avec la condamnation à mort le 19 avril de onze supporters égyptiens lors d'un nouveau procès des émeutes de 2012 à Port-Saïd, la violence dans les stades s'est rappelée au (mauvais)[...]

Qui est Sid Ahmed Ghlam, l'Algérien qui planifiait un attentat en France ?

Sid Ahmed Ghlam a été arrêté dimanche en région parisienne alors qu’il projetait des attaques terroristes en banlieue parisienne, contre deux églises de Villejuif. Il est[...]

Algérie : l'embarrassante affaire Medjdoub

La plainte contre X pour torture déposée à Luxembourg, le 20 octobre 2012, par les avocats de Chani Medjdoub, un homme d'affaires algéro-luxembourgeois poursuivi pour corruption[...]

Algérie : Bouteflika les secrets du quatrième mandat

Pourquoi et comment, malgré un AVC qui l'a cloué dans un fauteuil roulant, le président de la République algérienne a décidé de rempiler en 2014. Enquête sur une[...]

Massacres de Sétif : la visite de Jean-Marc Todeschini diversement appréciée en Algérie

La presse algérienne n'a pas manqué de commenter la visite du secrétaire d'État français chargé des Anciens combattants, Jean-Marc Todeschini, à Sétif. La première[...]

Massacre de Sétif en Algérie : premier hommage d'un ministre français 70 ans après

Le secrétaire d'Etat français chargé des Anciens combattants, Jean-Marc Todeschini, a rendu dimanche un hommage aux victimes algériennes de Sétif, 70 ans après le massacre qui a fait[...]

Massacre de Sétif : un ministre français qualifie sa visite en Algérie de "geste fort"

Le secrétaire d'Etat français chargé des Anciens combattants, Jean-Marc Todeschini, a qualifié de "geste fort" sa visite dimanche en Algérie pour marquer le 70e anniversaire du[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130911153419 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130911153419 from 172.16.0.100