Extension Factory Builder
05/09/2013 à 12:12
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Un tract du parti Forza Nuova. Un tract du parti Forza Nuova. © Omniroma

La ministre de l'Intégration italienne, Cécile Kyenge, est à nouveau dans la ligne de mire de l'extrême droite en Italie. Les militants du parti Forza Nuova ont déposé, mercredi 4 septembre, trois mannequins maculés de sang factice devant la porte d'un bâtiment administratif de Rome. Leur slogan ? "L'immigration, c'est le génocide des peuples. Kyenge, démission !"

Cécile Kyenge, la ministre de l'Intégration italienne d'origine congolaise (RDC), s'y attendait probablement. Alors qu'elle était à Venise, mardi 3 septembre, pour réitérer son attachement à une réforme instaurant le droit du sol en Italie, ses adversaires ont répliqué, dès le lendemain, jeudi, rapporte la presse italienne.

Des militants du parti d'extrême-droite Forza Nuova ont ainsi déposé trois mannequins couverts de sang factice devant un bâtiment administratif de Rome, accompagnés d'un message subtil : "L'immigration, c'est le génocide des peuples. Kyenge, démission !" "Notre geste veut symboliser le danger dans lequel se trouverait l'Italie si l'on appliquait le droit du sol", explique le parti sur son compte Facebook.

Ce n'est pas la première attaque qu'affronte l'ancienne ophtalmologue, arrivée en Italie à l'âge de 18 ans. Comparée à un "singe noir", à un "orang-outan", la ministre a essuyé les insultes les plus racistes et une élue du nord de l'Italie a même appelé à la violer, afin "qu'elle comprenne" ce que ressentent les victimes de crimes commis par les immigrants. Citée par le Corriere della Serra, la ministre a une nouvelle fois répondu à ses "opposants" avec calme et dignité, comme à son habitude : "Qu'ils continuent avec la provocation, je continue mon travail."

 

Photos publiées dans la presse italienne © Omniroma

________

Par Mathieu OLIVIER

 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

International

Les quatre journalistes français otages en Syrie sont libres, retour d'ici dimanche matin

Les quatre journalistes français otages en Syrie sont libres, retour d'ici dimanche matin

Les quatre journalistes français otages en Syrie depuis 10 mois ont été libérés samedi et sont "en bonne santé", a annoncé le président François Hollande, l&[...]

Chine : le baiser du Dragon

De Taïwan à Hong Kong et de Bangkok à Jakarta, la République populaire de Chine étend les tentacules de son économie surpuissante. Beaucoup lui reprochent d'avoir l'affection un brin[...]

Touche pas à ma graisse !

C'est une aventure ahurissante qui se déroule en ce moment dans une prison du Brabant. Ça commence comme ça : un détenu - on va l'appeler John - se met à grossir de façon[...]

Décès de Gabriel García Márquez : hommage à "Gabo" le magnifique...

L'écrivain colombien et prix Nobel de littérature Gabriel García Márquez est décédé à Mexico, jeudi. Il avait 87 ans.[...]

Espagne : le roi d'Espagne a-t-il comploté contre le gouvernement dans les années 1980 ?

Le roi d'Espagne a-t-il, en 1980, donné son feu vert à une tentative de coup d'État militaire ? C'est la thèse d'un livre qui fait scandale.[...]

Aïda Diarra, "Madame Afrique" de Western Union

La Malienne Aïda Diarra est vice-présidente Afrique de Western Union. Son défi : innover pour préserver le leadership du groupe américain dans les flux d'argent à destination du[...]

France : quand François Hollande oublie les "tirailleurs"

À la Grande Mosquée de Paris, sur la plaque gravée en hommage aux soldats musulmans mort pour la France, l'Élysée va devoir réparer son omission.[...]

Faïza Guène, écrivain à part et entière

Depuis le best-seller "Kiffe kiffe demain", paru il y a dix ans et vendu à 400 000 exemplaires, la jeune auteure n'a pas cessé d'écrire. Dernier opus : "Un homme, ça ne pleure[...]

La police de New York démantèle son unité chargée d'espionner la communauté musulmane

Vous ne saviez sans doute pas qu'elle existait. Pourtant, la police new-yorkaise a annoncé mardi qu'elle avait fermé son unité secrète chargée d'espionner la communauté musulmane de la[...]

Wilson Kipsang : "Le record du monde du marathon n'est pas une fin en soi"

Vainqueur du marathon de Londres dimanche 13 avril, le recordman du monde (2 h 03 ' 23) Wilson Kipsang Kiprotich a assis un peu plus sa domination mondiale. Impérial tout au long de la course, le Kényan de 32 ans[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers