Extension Factory Builder
05/09/2013 à 12:12
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Un tract du parti Forza Nuova. Un tract du parti Forza Nuova. © Omniroma

La ministre de l'Intégration italienne, Cécile Kyenge, est à nouveau dans la ligne de mire de l'extrême droite en Italie. Les militants du parti Forza Nuova ont déposé, mercredi 4 septembre, trois mannequins maculés de sang factice devant la porte d'un bâtiment administratif de Rome. Leur slogan ? "L'immigration, c'est le génocide des peuples. Kyenge, démission !"

Cécile Kyenge, la ministre de l'Intégration italienne d'origine congolaise (RDC), s'y attendait probablement. Alors qu'elle était à Venise, mardi 3 septembre, pour réitérer son attachement à une réforme instaurant le droit du sol en Italie, ses adversaires ont répliqué, dès le lendemain, jeudi, rapporte la presse italienne.

Des militants du parti d'extrême-droite Forza Nuova ont ainsi déposé trois mannequins couverts de sang factice devant un bâtiment administratif de Rome, accompagnés d'un message subtil : "L'immigration, c'est le génocide des peuples. Kyenge, démission !" "Notre geste veut symboliser le danger dans lequel se trouverait l'Italie si l'on appliquait le droit du sol", explique le parti sur son compte Facebook.

Ce n'est pas la première attaque qu'affronte l'ancienne ophtalmologue, arrivée en Italie à l'âge de 18 ans. Comparée à un "singe noir", à un "orang-outan", la ministre a essuyé les insultes les plus racistes et une élue du nord de l'Italie a même appelé à la violer, afin "qu'elle comprenne" ce que ressentent les victimes de crimes commis par les immigrants. Citée par le Corriere della Serra, la ministre a une nouvelle fois répondu à ses "opposants" avec calme et dignité, comme à son habitude : "Qu'ils continuent avec la provocation, je continue mon travail."

 

Photos publiées dans la presse italienne © Omniroma

________

Par Mathieu OLIVIER

 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

International

Justice : soupçons de corruption, arrestations au sein de la Fifa en Suisse

Justice : soupçons de corruption, arrestations au sein de la Fifa en Suisse

Des fonctionnaires de la Fifa ont été interpellés par la police suisse mercredi matin à Zurich à la demande de la justice américaine. Ces hauts responsables du monde du football sont soup&[...]

Un Kényan offre 50 vaches pour épouser Malia, la fille aînée de Barack Obama

Un avocat kényan veut épouser Malia, la fille aînée de Barack Obama. Pour appuyer sa demande, Felix Kiprono offre à la famille de l'élue de son cœur 50 vaches, des moutons et des[...]

France : Sarko et sa batterie de cuisine

À deux ans de l'échéance, l'ancien chef de l'État paraît bien placé pour prendre sa revanche. Son principal handicap ? Les multiples casseroles judiciaires qu'il traîne[...]

Mehdi Benatia : "Fier et heureux, avec le Bayern et avec le Maroc"

Recruté à l’été 2014 par le Bayern Munich pour 30 millions d’euros, Mehdi Benatia a remporté avec le championnat d’Allemagne le premier titre de sa carrière. À[...]

Foot : Hervé Renard sera le nouvel entraîneur de Lille

Comme prévu, l'ancien entraîneur de la Côte d'Ivoire, Hervé Renard, a signé au LOSC.[...]

Washington apaise les tensions avec Bagdad, après des critiques sur son armée

La Maison Blanche a tenté d'apaiser lundi les tensions avec Bagdad, après les critiques portées par le secrétaire à la Défense sur l'armée irakienne, accusée d'un[...]

Le prix de la différence

Malgré tous nos efforts pour retarder l'échéance, voire l'éviter, nous avons dû nous résoudre à l'inéluctable : augmenter le prix de Jeune Afrique. La[...]

Football : l'Ivoirien Copa Barry passé du rôle de bouc émissaire à celui de héros de la CAN

Héros d’une finale qu’il ne devait pas jouer, Boubacar Copa Barry a inscrit le tir au but qui a offert la Coupe d’Afrique des nations 2015 (CAN) à la Côte d’Ivoire face au Ghana en[...]

Naufrages de migrants en Méditerranée : le silence des dirigeants africains

  Les dirigeants africains se montrent remarquablement silencieux sur les naufrages de migrants en Méditerranée, qui concernent pourtant nombre de leurs citoyens, en particulier dans l'ouest du continent, une[...]

Tomi, IBK, Bongo : des écoutes embarrassantes

Des chefs d’Etat étrangers, qui plus est des amis de la France, écoutés dans le cadre d’investigations judiciaires ? Voilà qui, d’un point de vue diplomatique, et même si[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers